Hémorragie sous-arachnoïdienne: Symptômes, Causes et Traitements

Tête | Neurologie | Hémorragie sous-arachnoïdienne

Description

L’hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA) est une pathologie spéciale dans la maladie neurologique, apparue en particulier chez les jeunes en pleine santé. Il est important de noter que 60% des personnes atteintes d’HSA sont des femmes, le risque peut être potentialisé par l’utilisation de contraceptifs oraux. L’HSA est une des complications vasculaires cérébrales importantes de la grossesse et a été signalé à un taux de 1:1100 – 1:2500 des femmes enceintes.


L’HSA est caractérisée par la pénétration de sang dans l’espace sous-arachnoïdien, provoquant un syndrome méningé. Du sang dans l’espace sous-arachnoïdien peut provenir de quatre sources: les vaisseaux cérébraux qui se trouvent normalement dans cet espace; une hémorragie parenchymateuse cérébrale, dans laquelle le sang peut atteindre l’espace sous-arachnoïdien par la rupture du cortex ou l’inondation ventriculaire; le plexus choroïde en suivant le chemin du système ventriculaire; après la rupture de l’espace sous-dural arachnoïde.

Causes et facteurs de risque


Quelques lectures intéressantes:

En termes de causes et mode de production, les HSA sont divisés en primaire – où l’hémorragie est la source de l’espace sous-arachnoïdien ou des vaisseaux spinaux, et le saignement se produit spontanément et secondaire – où le sang provient du parenchyme cérébral. Les causes les plus fréquentes de HSA sont un anévrisme intracrânien et des malformations artério-veineuses intracrâniennes. D’autres causes incluent l’effraction dans l’espace sous-arachnoïdien de l’hémorragie intracérébrale, le saignement à l’intérieur des réservoirs ou d’une maladie systémique. Certains HSA ont une étiologie inconnue. L’incidence des anévrismes cérébraux artériels varie entre 39% et 76,1%.

Diagnostic et traitement

Les tests pour établir le diagnostic tels que le scanner et la ponction lombaire peuvent être effectués pour éliminer un petit saignement.

Les traitements spécifiques dépendent de la cause de l’hémorragie. Pour les anévrismes, le clippage chirurgical et endo-vasculaire de l’anévrisme de la coagulation sont les procédures les plus courantes. Toutes les anomalies hémorragiques associées seront inversées ainsi que le contrôle de la pression artérielle….

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com