Gentiane: phytothérapie (Propriétés et remèdes)

La gentiane (Gentiana lutea, Gentianacée) était déjà utilisée et très populaire dans l’Antiquité, notamment pour ses vertus energisantes. La gentiane regorge de vertus pour votre santé, c’est l’une des plantes les plus utilisées en phytothérapie. Vous apprécierez notamment ses effets tonique pour votre bien être, curatifs contre les maux d’estomac, et son efficacité contre les coliques ou encore pour lutter contre l’asthénie.

Autre appellation: quinquina du pauvre.

  • Parties utilisées : racine.
  • Principaux composants : trois glucosides dont la gentiopicrine, active contre le paludisme, deux fer­ments, pectine, gentiane (matière colorante), acide gentiotannique, un principe volatil odorant, matières huileuses, glutineuses, mucilage sucré…

Propriétés :

  • tonique amer
  • apéritif
  • stomachique (son emploi est indiqué « soit avant le repas pour exciter l’appétit, soit après, pour favori­ser la digestion », Vaquez)
  • cholagogue et cholérétique
  • dépuratif
  • antirhumatismal
  • leucocytogène (accroît les défenses organiques en augmentant le nombre des globules blancs)
  • antipaludéen
  • fébrifuge

Indications :

  • fatigue générale
  • inappétence
  • dyspepsies, atonie gastrique et intestinale (flatu­lences)
  • anémies, convalescences, scrofulose
  • insuffisance hépatique
  • goutte
  • paludisme
  • tuberculose
  • diarrhées, dysenterie
  • parasites intestinaux.

Comment l’utiliser :

  • infusion : 30 g de racine coupée dans un litre d’eau. Bouillir 2 minutes. Infuser toute la nuit. 1 tasse avant les repas (très amère)
  • poudre : 1 g dans une cuillerée de potage : toni­que, stomachique
  • macération : 3 g de poudre pour une tasse d’eau froide. Passer après un contact de 4 heures (très amère)
  • sirop : 50 à 100 g par jour
  • vin : 30 g de racine dans un litre de vin blanc. Laisser reposer 10 jours. 1 verre à liqueur avant les repas
  • teinture : 30 à 50 gouttes avant les repas
  • extrait mou : 0,50 à 2 g comme stomachique

6 à 8 g comme fébrifuge.


Quelques lectures intéressantes:


  • Formule stimulante de l’appétit :
    • teinture de gentiane : aa  q.s.p. 45   ml
    • teinture de colombo : aa  q.s.p. 45   ml
    • teinture de badiane : aa  q.s.p. 45   ml
    • teinture de noix vomique : aa  q.s.p. 45   ml

20 à 40 gouttes dans 1/2 verre d’eau ou de vin sucrés 10 minutes avant les repas.

  • Infusé apéritif :
    • racine de gentiane : 8 g
    • petite centaurée : aa 12 g
    • trèfle d’eau : aa 12 g
    • eau bouillante : 500 g

laisser infuser 2 heures. Passer. 1 tasse avant les grands repas.

  • Vin de gentiane :
    • racine de gentiane sèche : 30 g
    • eau-de-vie : 50 g

laisser macérer 24 heures. Ajouter un litre de vin blanc. Laisser macérer 6 jours. Passer. 1 verre à liqueur avant les repas.

  • Ou :
    • racine de gentiane : 65 g
    • absinthe : 15 g
    • écorce d’oranges : 8 g
    • vin blanc : 2 litres

infuser à froid pendant 4 jours et filtrer. 1 tasse avant les repas (tonique dans les convalescen­ces).

Attention : A dose élevée la gentiane peut entraver la digestion et provoquer des vomissements.

Crédit photo: www.alperbo.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com