Etats grippaux: parlons prévention !

Comment prévenir les états grippaux ?

Les états grippaux apparaissent souvent pendant l’hiver, c’est donc le bon moment pour s’y préparer!

Les états grippaux se caractérisent entre autres par des maux de tête, de la fatigue, des frissons, des douleurs musculaires, de la fièvre, le nez qui coule ou le nez bouché. Mais il peut-être difficile de faire la différence entre certaines maladies infectieuses comme le rhume ou la grippe car, pour la plupart, les symptômes se ressemblent. Vous trouverez dans cet article les principales différences entre ces maladies ainsi que les meilleurs aliments pour les prévenir.

Symptômes de l’état grippal

La confusion entre la grippe, les états grippaux et le gros rhume est fréquente. Les symptômes de la grippe et du rhume peuvent inclure le nez qui coule ou le nez bouché, le mal de gorge et la toux.


Pour vous aider à les distinguer, voici quelques symptômes de la grippe et des états grippaux  qui sont différents d’un gros rhume:

– Fièvre élevée
– Sueurs froides et frissons
mal de tête
– Douleurs articulaires et des membres
– Fatigue, épuisement

Il peut aussi y avoir des troubles gastro-intestinaux comme des nausées,  des vomissements et la diarrhée. Ils sont beaucoup plus fréquents chez les enfants que chez les adultes.

Les symptômes durent normalement une semaine environ. Cependant, la sensation de fatigue et de malaise peut se poursuivre pendant plusieurs semaines.

Il convient de noter que toutes les personnes atteintes de la grippe ne présentent pas tous les symptômes, il est par exemple possible d’avoir la grippe sans avoir de la fièvre. C’est la même chose pour les états grippaux.

L’état grippal n’est pas forcément provoqué par le même types de virus que la grippe, plusieurs virus respiratoires comme  les virus para-grippaux, V.R.S (virus respiratoire syncytial), coronavirus, rhinovirus peuvent être en cause. Les symptômes sont plus marqués que ceux du rhume mais moins forts que ceux de la grippe. Les états grippaux durent quelques jours et contrairement à la grippe, ils ne sont pas mortels.

La principale différence entre la grippe et l’état grippal réside donc dans l’intensité des symptômes.

Les premiers symptômes de la grippe

Souvent, la fatigue est l’un des premiers signes de la grippe, des états grippaux et du rhume. Durant la grippe et les états grippaux, la fatigue est souvent plus extrême. D’autres symptômes précoces peuvent inclure la toux, les maux de gorge, la fièvre, les douleurs corporelles, les frissons et les changements gastro-intestinaux.

Traitements

Etant donné que la grippe et les états grippaux sont causés par un virus, les antibiotiques sont inefficaces à moins que la grippe ne provoque une autre maladie causée par des bactéries. Les antiviraux, tels que l’oséltamivir (Tamiflu) et le zanamivir (Relenza), peuvent être prescrits dans certaines circonstances.

Les analgésiques peuvent soulager certains des symptômes, tels que les maux de tête et les douleurs corporelles.

Certains analgésiques, comme l’aspirine, ne doivent pas être administrés aux enfants de moins de 12 ans.

Parmi les traitements pour l’état grippal, on retrouve également les pastilles pour la gorge, le sirop pour la toux et différentes solutions pour le lavage du nez.

Les personnes souffrant de symptômes grippaux devraient:

– Rester à la maison
– Éviter, si possible le contact avec d’autres personnes
– Rester au chaud et se reposer
– Consommer beaucoup de liquides
– Éviter l’alcool
– Arrêter de fumer
– Manger si possible

Parlons prévention: Les meilleurs aliments contre les symptômes grippaux et le rhume

1. Antioxydants

Ils peuvent vous aider à renforcer votre système immunitaire.

Les antioxydants – qui comprennent le bêta-carotène et les vitamines C et E – aident à protéger votre corps de l’intérieur. Ils ciblent les radicaux libres, qui sont des molécules  chimiques qui provoquent des dommages, notamment sur les membranes cellulaires. En les empêchant de nuire, les antioxydants peuvent vous aider à rester en bonne santé ou à vous rétablir plus rapidement si vous êtes malade.

La meilleure façon de les inclure dans votre alimentation est de manger davantage de fruits et de légumes. Si vous les faites cuire, utilisez aussi peu de liquide que possible pour conserver les nutriments présents dans les aliments.

La plupart des organismes de santé recommandent de manger cinq à neuf portions de fruits et de légumes par jour. Cela vous donnera beaucoup d’antioxydants. Par exemple, un quart d’un melon cantaloup vous donne près de la moitié de bêta-carotène dont vous avez besoin. De plus, c’est une source importante de vitamine C. Les épinards par exemple vous fournissent du bêta-carotène, de la vitamine C, de l’acide folique et du magnésium.

Les aliments riches en bêta-carotène et autres caroténoïdes comprennent: les abricots, les asperges, le foie de bœuf, les betteraves, le brocoli, le melon cantaloup, les carottes, le maïs, la goyave, le chou frisé, les mangues, la moutarde et les choux cavalier, les nectarines, les pêches, le pamplemousse rose, le potiron, la courge (d’été et d’hiver), la patate douce, les mandarines, les tomates et la pastèque.


Quelques lectures intéressantes:

Les aliments riches en vitamine C comprennent: le brocoli, le melon cantaloup, le chou-fleur, le chou frisé, le kiwi, le jus d’orange, la papaye, le poivron rouge, vert ou jaune, la patate douce, les fraises et les tomates.

Les aliments riches en vitamine E comprennent: les amandes, l’huile de maïs, l’huile de foie de morue, les noisettes, le homard, le beurre de cacahuète, l’huile de carthame, le steak de saumon et les graines de tournesol.

2. Bioflavonoïdes

Les aliments riches en bioflavonoïdes peuvent également vous aider à rester en bonne santé. La recherche montre que ces nutriments clés contribuent à stimuler l’activation du système immunitaire. Ces substances naturelles accompagnent la vitamine C dans les plantes et agissent comme un antioxydant.

Sources alimentaires: Vous pouvez trouver des bioflavonoïdes dans la pulpe et le noyau blanc qui traverse le centre des agrumes, dans poivrons verts, dans les citrons, les citrons verts, les oranges, les cerises et les raisins. La quercétine est un bioflavonoïde hautement concentré présent dans le brocoli, les agrumes et les oignons rouges et jaunes.

3. Glutathion

Le glutathion est un autre nutriment qui aide le système immunitaire à bien fonctionner afin de pouvoir lutter contre les infections.

Sources alimentaires: vous pouvez l’obtenir à partir du brocoli, des choux de Bruxelles, du chou, du chou-fleur, des épinards et d’autres légumes crucifères.

4. Composés phytochimiques

Les aliments riches en composés phytochimiques sont également importants pour le bien-être. Les produits phytochimiques sont présents dans toutes les plantes, de sorte qu’un régime qui comprend une variété de céréales, de fruits et de légumes vous donnera ces substances saines.

Sources alimentaires: pommes, abricots, brocolis, choux de Bruxelles, chou, carottes, chou-fleur, ail, légumes, oignons, poivrons rouges, soja, patates douces et tomates.

5. Protéine

Vous avez besoin de protéines pour construire et réparer des tissus corporels et lutter contre les infections virales et bactériennes. Une trop grande quantité de protéines peut être mauvaise pour vos reins. Assurez-vous de choisir des sources de protéines maigres, comme les haricots et le soja, le poulet ou la dinde sans peau.

6. Soupe de poulet

Deux études ont montré que la soupe de poulet pouvait aider à combattre le rhume. Elle aide à débloquer la congestion nasale ainsi qu’à liquéfier le mucus afin que vous puissiez mieux vous en débarrasser. En outre, la recherche montre qu’elle peut avoir un léger effet anti-inflammatoire qui peut aider à soulager les symptômes du rhume.

Boire du thé chaud est un autre excellent remède maison. Le thé chaud aide à diluer le mucus et à assurer une bonne hydratation du corps. Les thés verts et noirs sont riches en flavonoïdes, qui sont des antioxydants puissants. Attention toutefois à utiliser des thé bios. les thés industriels sont hyper traités…

Sources: webmd.com         medicalnewstoday.com

Crédit photo: Flickr.com

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com