Qu’est ce que la sophrologie ?

Nous pouvons définir la sophrologie comme une école scientifique qui étudie la conscience humaine en partant de nouvelles conceptions, recherche des structures et possibilités, ainsi que ses modifications produites par des métho­des chimiques, psychiques et physiques pour son utilisation en médecine.

Le professeur Caycedo devait expliquer la défini­tion de la sophrologie mot à mot dans les termes suivants:

  • C’est une école, car elle réunit bon nombre de chercheurs, appartenant aux spécialités les plus diverses, avec une unité de critères, des objectifs communs et une terminologie propre.
  • Elle est scientifique, car ses objectifs et ses travaux se font selon les normes les plus strictes exigées par la science.
  • Elle étudie la conscience humaine: son champ de travail se limite exclusivement à la conscience humaine, en temps que qualité essentielle, indivisible, originale, dynamique et transcen­dantale de l’homme. Elle exclut, pour autant, l’étude de la conscience animale ou zoo-conscience.
  • Partant de nouvelles conceptions, la sophrologie établit pour ses travaux une différence claire entre les concepts de niveaux et états de conscience, éloignant ainsi les concepts tradi­tionnels d’autres écoles et évitant de la sorte les  discussions stériles qui  empêcheraient le progrès de la recherche.
  • Recherche des structures. Pour cette recherche, elle prend l’appui conceptuel de la pensée phénoménologique, en utilisant la description pure des phénomènes observés comme moyens d’approche de l’essence de ceux-ci.
  • Recherche des possibilités. Après plus de onze ans de re­cherche sur les phénomènes spéciaux de la conscience  humaine, la sophrologie admet trois possibilités existentielles de la cons­cience :
    • possibilité existentielle d’un domaine pathologique ;
    • possibilité existentielle d’un domaine ordinaire ;
    • possibilité existentielle d’un  domaine sophronique.

Les domaines d’étude en sophrologie

Cette dernière possibilité démontrée par les études de l’Ecole sophrologique est l’apport principal de la sophrologie à l’étude de la conscience humaine.


Quelques lectures intéressantes:


  • Elle étudie les éléments chimiques qui produisent dans la conscience des modifications spéciales. Le chapitre de la phar­ macologie de la  conscience  est  d’nne   importance   majeure  pour la sophrologie et sa connaissance enrichit les études sophrologiques non seulement dans le champ de  la  recherche  pure  mais  également  dans celui  de la thérapeutique.
  • La sophrologie recherche les procédés psychiques qui agis­sent sur la conscience humaine et  produisent des modifications sur celle-ci. Ces processus peuvent  être autogènes  et hétérogènes.
  • Elle étudie aussi les processus physiques qui agissent sur la conscience humaine. Les différentes formes d’action  physique sur la conscience font l’objet d’une étude approfondie par la sophrologie, même si, dans ces techniques, il existe presque tou­jours  un facteur  mixte (psychophysique).
  • La sophrologie est née au sein de la médecine et son utili­sation pratique en ce qui concerne la thérapeutique est réservée exclusivement aux médecins dans leurs différentes spécialités, mais elle peut également être admise suivant  différents  degrés dans les professions paramédicales par le personnel qualifié. L’utilisation médicale de la sophrologie se fait de deux manières, soit par des techniques sophro-pédagogiques, soit par des techni­ques  sophro-thérapiques.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com