Choroïdite: Symptômes, Prévention Traitement

La choroïdite (affection de l’uvée) est une inflammation de la choroïde, membrane moyenne interne de l’œil contiguë à l’iris. La cause précise en est toujours difficile à déterminer. La syphilis, la tuberculose, certaines mycoses, des infections dues à des protozoaires en sont parfois responsables.

Danger : La choroïdite est une affection oculaire sérieuse, qui doit être traitée rapidement car elle peut entraîner une inflammation de la rétine et, plus rarement, une certaine forme de glau­come et une cataracte.

Choroïdite Symptômes :

Troubles visuels : vision floue, apparition parfois de taches noires dans le champ visuel, éclairs lumineux. Le patient ne ressent généralement aucune douleur, à moins que l’iris ne soit atteint.


L’œil peut sembler normal à un non-spécialiste, mais un examen ophtal- moscopique révélera un œdème de la rétine. Le malade a parfois une sensa­tion d’objets déformés.


Quelques lectures intéressantes:

Choroïdite Traitement :

Traitement stéroïde pro­longé. Généralement, le médicament ne peut être appliqué directement, car l’inflammation, située profondément à l’intérieur de l’œil, est difficilement accessible. Des instillations de cortisone peuvent cependant apporter un soulage­ment. Si la cause est connue, elle doit être traitée rapidement. Lés choroïdites causées par des levures, un ver ou un protozoaire ne relèvent habituellement pas d’un traitement stéroïde.

Pronostic : La choroïdite est une ma­ladie guérissable, mais elle exige des soins rigoureux et le traitement de la cause, quand celle-ci peut être connue.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com