Cerfeuil: Plante médicinale antiasthénique, antiseptique, cholérétique, dépurative…

SCANDIX CEREFOLIUM – L. Ombellitères

Autres appellations :

Cerefolio – Gewôhnlicher Kerbel (Allemagne) – Common chervil (Angleterre) – Perifollo (Espagne) – Cerfoglio (Italie) – Cerfeuil* (France).

* Il y a deux sortes de Cerfeuil : le « Cerfeuil commun », aux feuilles simples et le « Cerfeuil double ou frisé » (Kraus blattriger Kerbel Ail., Curled cher- vil Angl., Perifollo risado Esp., Cerfoglio ricciuto It.) : les deux sont cul­tivés au Brésil et ont la même composition chimique.


Origines :

Originaire du sud de la Russie et de la Perse, le Cer­feuil pousse à l’état sauvage dans le Caucase et les mon­tagnes de l’Asie occidentale. Il est cultivé dans tout le Brési I .

Cerfeuil – Description :

Plante annuelle à racine fusiforme, simple, blanchâtre.

  • Tige rameuse, droite, cylindrique, fistuleuse, plus ou moins cannelée, de 70 cm de haut, aromatique, légèrement pubescente au-dessus des noeuds.
  • Feuilles au long pétiole cannelé et pileux, bi ou tripennées, étroites, vert-clair.
  • Fleurs blanches, petites, disposées en ombelles, pseudo­latérales, opposées aux feuilles,  composées de  3 à *5 rayons, involucre de 2 ou  3 bractées lancéolées; corolle à 5 pétales, cordiformes, étamines saillantes.
  • Fruit : diakène très allongé, lisse, glabre, presque noir à maturité, terminé par un bec formé par les styles persi stants.

Parties utilisées :

La plante fleurie.


Quelques lectures intéressantes:

Composition chimique :

  • On extrait des graines 13,2 % d’huile essentielle ver­dâtre, aromatique, laquelle contient de l’estragol ou isoanethol (Grimaux).
  • Les feuilles contiennent un glucoside : l’apiine
  • La plante renferme un taux important de vitamine C, un principe amer et le même hétéroside flavonique que le persi I.

Cerfeuil Propriétés et Indications thérapeutiques :

  • antiasthénique, antiseptique, antilaiteux, apéritif, cholérétique, dépuratif, diurétique, stimulant.
  • Utile contre le scorbut et les maladies de la peau.
  • Cataplasme de feuilles dans les inflammations des yeux.
  • Le suc des feuilles donne de bons résultats dans l’asthme et les fièvres des phtisiques (Balbach).

Note : La plante, utilisée fraîche, était un condiment apprécié déjà trois siècles avant J.C. Elle était très connue des romains de l’antiquité.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com