Sauge: Propriétés, Indications et Usages thérapeutiques

SALVIA* OFFICINALIS – L. Labiées

Noms :

Salvia grandiflora Ten.

Autres appellations :

Salva das botîcas – Salva dos jardins – Salbei, Grosse Salbei (Allemagne) – Sage, Great Sage (Angleterre) Salvia, Salvia maggiore (Italie) – Grande Sauge, Herbe sacrée, Sauge (France).


Note : « Salvia », du latin « guérir », en raison des propriétés médicinales at­tribuées à la plante.

Origines et culture :

Plante des régions médi terranéennes, très cultivée dans les jardins et en zone rurale, acclimatée au Brésil. Cueillette des feuilles avant la floraison, quand les as- tées commencent à s’ouvrir.

Sauge – Description :

Sous-arbrisseau buissonnant de 30 à 50 cm, aromatique.

  • Feuilles simples, ovales, lancéolées, pétiolées, oppo­sées, épaisses, gris argenté, veinées, réticulées et velues sur la face supérieure, plus rugueuses et claires sur la face inférieure.
  • Fleurs axi Maires bleu-violacé (ou roses et même blanches), grandes, en épis de 4 à 8 cm à l’extrémité des tiges, zygomorphes, à deux lèvres ; chaque fleur est accompagnée d’une bractée cordiforme.
  • Fruit : tetrakène.
  • La plante dégage une odeur forte et agréable, de sa­veur piquante et amère.

Parties utilisées :

Les feuilles cueillies avant floraison, quand les astées commencent à s’ouvrir ; dépouillées de leur pétiole et par­faitement desséchées. Les sommités fleuries.


Quelques lectures intéressantes:

Composition chimique :

  • Les propriétés de la plante sont dues à l’huile essen­tielle contenue dans les feuilles de 1,5 à 2,5 %, consti­tuée de cinéol et de salviol (elle est fluide, verte ou jaune-gris, densité 0,87 à 0,97, neutre ; bout à 130° ou 135° – CaIvet ).
  • Elle contient encore des matières taniques, résineuses, gommeuses, un principe amer, un pourcentage de camphre et d’acide galique ; une substance oestrogène dont l’ac­tion emménagogue a été confirmée par Bichowska-Kroszczynski (1939) (chaque gramme de drogue correspond à 6 U. I . d’estrone) et l’action hy pog I ycémi ante mise en évidence par Ferranini Délia (1938) (Diniz da Silva).

Sauge Propriétés et Indications thérapeutiques :

  • Tonique et stimulant ; astringent, digestif, diurétique, carminatif, fébrifuge, diaphorétique, antispasmodique, hé­mostatique, vulnéraire, stomachique, emménagogue, anti- galactagogue, aphrodisiaque.
  • Coeur et système nerveux : très efficace contre la fa­tigue nerveuse, dépression, fatigue générale.
  • Affections gastrointestinales : mauvaises digestions en­traînant vomissements, gaz, maux de tête après les repas. . Etats fiévreux, ref roi d i ssements, bronchites, grippes, angine, toux, asthme.
  • Diabète, catarrhes chroniques, scorbut, blennorragies, engorgement des glandes, oedèmes.
  • Fortifie le cerveau, combat la paralysie, léthargie, apo­plexie.
  • Fortifie l’utérus, antiabortif.
  • Aphtes, amygdalites, inflammations et mucosité de la gorge ; coupures anciennes, ulcères variqueux, scrofules. (Pio Corrêa – Diniz da Silva)
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com