Comment faire pour avoir une bonne hygiène dentaire ?

Vous souvenez vous lorsque votre mère vous disait que ce que vous faisiez était “mauvais pour vos dents” ?

Mais peut être avez peut-être oublié certains de ses conseils.

C’est bien dommage car ces petits gestes pour prendre soin de vos dents au quotidien pourrait vous épargner des sérieux problèmes de dentition lorsque vous serez plus âgé(e).


Et peut être même davantage…Certains professionnels affirment que la santé bucco dentaire est la base d’une bonne santé générale.

Vérifications de l’hygiène dentaire :

il est conseillé de se rendre régulièrement chez son dentiste pour faire retirer le tartre qui se forme entre les dents et la gencive sous l’action
de la salive, et de se faire examiner deux fois par an pour détecter d’éventuelles caries ou lésions de la bouche, de la langue ou des gencives.

Conditions d’une bonne hygiène dentaire :

  • Sucre : limitez votre consomma­tion de bonbons. Il est préférable d’ab­sorber en une seule fois une grande quantité d’aliments sucrés qu’une moin­dre en plusieurs prises au cours de la même journée. Si vous mangez des bonbons, rincez-vous la bouche aussitôt après. Il est important de faire disparaî­tre le sucre qui s’est déposé sur vos dents dans les minutes qui suivent. Car les bactéries qui s’attaquent à vos dents grâce à ce film sucré atteignent une virulence maximum en moins d’un quart d’heure. Evitez de sucer des bonbons (et d’en donner aux enfants). Si vous ne pouvez vous en passer, remplacez-les par des figues, des dattes, des raisins secs ou n’importe quel autre fruit.
  • Rinçage de la bouche:  il est vivement conseillé de se rincer la bouche non seulement après avoir consommé du sucre, mais également des aliments acides – le jus d’orange, par exemple, attaque l’émail.
  • Entre les dents : pensez à vous servir d’un fil dentaire pour extraire les particules alimentaires qui se glissent entre les dents et que la brosse ne parvient pas à enlever. Le plus souvent possible. Les cure-dents souples en forme de coin et le water-pic sont également des techniques efficaces.
  • Fluor : si l’eau courante dont vous disposez n’a pas été enrichie en fluor, demandez à votre dentiste de vous prescrire des bains de bouche, un dentifrice ou des cachets qui en contiennent.
  • Brossage des dents : on accorde aujourd’hui moins d’importance à la nécessité de se brosser les dents, car on ne juge plus cette forme d’hygiène buccale aussi efficace que par le passé. Aucun bros­sage n’est en mesure de prévenir une dégradation ou une maladie des gen­cives. De nombreuses ethnies qui ne se brossent pas les dents ont moins de cas de caries que celles qui le font. Le brossage, cependant, peut être utile dans la mesure où on le pratique avec modération. Trop vigoureux, il risque d’abîmer l’émail qui est fragile.

Demandez à votre dentiste ou à votre pharmacien des comprimés qui, lorsque vous les aurez mâchés, feront apparaître la plaque dentaire, sorte de film consti­tué de sucre où abondent les bactéries, à la fois gommeux, transparent et très adhésif, et qui se colorera sous l’effet de ces pastilles inoffensives. Insistez sur les endroits ainsi teintés avec une brosse en poil souple et naturel (et non en nylon dur).


Quelques lectures intéressantes:

    • Dents blanches : les dents sont rarement véritablement blanches ; elles tirent légèrement sur le jaune contraire­ment à ce qu’annoncent les publicités pour les pâtes dentifrices. Vous ne les rendrez jamais blanches en les brossant ; vous risquez seulement d’abîmer l’émail et de faire apparaître l’ivoire situé en dessous et qui est encore plus jaune. Aucun dentifrice ne peut blanchir les dents. Si les vôtres sont ternies, prenez conseil auprès de votre dentiste.
    • Bain de bouche : deux rinçages par jour avec de l’eau, qu’elle soit pure ou salée, suffisent à maintenir une bonne hygiène buccale. Il n’est pas nécessaire d’y ajouter un produit pharmaceutique quelconque, à moins qu’on ne souhaite une haleine parfumée aux plantes aro­matiques (clou de girofle ou autre). Les produits pour bains de bouche vendus dans le commerce, qu’ils soient agréables ou non au goût (certains fabricants les rendent délibérément dé­plaisants pour convaincre le consomma­teur d’une meilleure efficacité), ne stéri­lisent pas plus la bouche, en réalité, qu’ils ne font disparaître une mauvaise haleine ; tout au plus dissimulent-ils cette dernière – et seulement pour quelques minutes.
  • Mâcher : mastiquez le plus sou­vent possible des aliments fermes ou résistants, qui tonifieront vos gencives
    tout en nettoyant vos dents et en confortant leur assise. (Ne font partie de cette catégorie, bien entendu, ni caramels ni nougats durs.)



Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com