Les bienfaits de la vitamine K et les risques d’une carence (+ Les meilleures sources alimentaires)

La vitamine K fait partie des vitamines liposolubles, elle existe sous trois formes : vitamine K1, vitamine K2 et vitamine K3. Les deux plus importantes sont les vitamines K1 et K2 présentes respectivement dans les plantes et les aliments d’origines animales. La vitamine K provient soit des bactéries, soit de l’alimentation. Elle est essentielle pour la coagulation du sang et le métabolisme des os.

Les différents types de vitamine K

Il existe deux types principaux de vitamine K que nous recevons par notre alimentation: la vitamine K1 et la vitamine K2. La vitamine K1 se trouve dans les légumes, tandis que la vitamine K2 se trouve dans les produits laitiers et est produite par les bactéries dans votre intestin. La meilleure façon d’obtenir la dose quotidienne recommandée de vitamine K est de manger des aliments riches en vitamines, comme les légumes à feuilles vertes, le brocoli, le chou, le poisson et les œufs.

Il existe également une version synthétique de vitamine K appelée vitamine K3, mais elle n’est pas recommandée.



Symptômes de la carence en vitamine K

Lorsque le corps n’obtient pas assez de vitamine K, il passe en mode d’urgence, en maintenant seulement les fonctions critiques nécessaires à la survie immédiate. Cela entraîne la décomposition des autres processus vitaux et expose le corps à des risques de fragilisation des os, mais également à des risques de cancer et de problèmes cardiaques.
La mauvaise alimentation joue un rôle majeur dans la carence en vitamine K. La prise d’antibiotiques pendant une longue période, les problèmes intestinaux tels que le syndrome du côlon irritable, les maladies inflammatoires de l’intestin et la prise de médicaments contre le cholestérol peuvent être également à l’origine d’une carence en vitamine K.

Parce que la vitamine K est produite par des bactéries saines dans l’intestin, toute perturbation comme l’hyperperméabilité intestinale, par exemple, peut entraîner une diminution de la capacité du corps à absorber ou à produire suffisamment de vitamine K.

Une carence en vitamine K se produit lorsque le corps ne peut pas absorber correctement la vitamine du tractus intestinal. Une carence peut généralement être le résultat de la prise d’antibiotiques à long terme, car les antibiotiques peuvent tuer les bactéries utiles. La vésicule biliaire, les maladies du foie, la fibrose kystique, l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque et la maladie de Crohn peuvent empêcher l’absorption de vitamine K par votre corps. La prise d’anticoagulants, l’hémodialyse et les brûlures graves peuventt également entraîner une carence en vitamine K.

La carence en vitamine K est plutôt rare, mais elle peut s’avérer très grave. Une carence en vitamine K chez les adultes peut entraîner des maladies cardiaques, une fragilisation des os, des caries dentaire et le cancer. Si vous saignez facilement ou formez des ecchymoses facilement, cela peut-être un signe d’avertissement d’une carence en vitamine K. Ce saignement peut commencer par un suintement des gencives ou du nez (1).

 

Bienfaits de la vitamine K pour la santé

1. Protège la santé cardiaque

Il a été démontré que la vitamine K pouvait aider à prévenir la calcification des artères, une des principales causes de crises cardiaques. Elle fonctionne en transportant le calcium hors des artères et en ne lui permettant pas de se former dans des dépôts de plaque durs et dangereux.

La vitamine K contribue à prévenir le durcissement des artères, car elle peut conserver le calcium hors de vos artères et d’autres tissus corporels car cela peut causer des dégâts. C’est particulièrement le cas pour la vitamine K2, vitamine produite naturellement par les bactéries de vos intestins.

Certaines études montrent que la vitamine K  peut réduire l’inflammation et protéger les cellules qui forment les vaisseaux sanguins, notamment les veines et les artères. Consommer des niveaux adéquats de vitamine K est important pour maintenir une pression artérielle saine et diminuer les chances d’arrêt cardiaque.

Vous aimerez aussi :  Laurus sauce: Propriétés, Indications et Usages médicinaux

2. Améliore la densité osseuse

La vitamine K augmente la quantité d’une protéine spécifique requise pour maintenir le calcium dans les os, ce qui réduit le risque d’ostéoporose. Certaines études sur la vitamine K ont même révélé que l’apport élevé de vitamine K peut freiner la perte osseuse chez les personnes atteintes d’ostéoporose. Votre corps a besoin de vitamine K pour utiliser du calcium pour la construction des os.

Il est de plus en plus évident que la vitamine K peut améliorer la santé osseuse et réduire le risque de fractures osseuses, en particulier chez les femmes ménopausées qui présentent des risques d’ostéoporose (6).

Selon des recherches récentes, les hommes et les femmes ayant le meilleur apport en vitamine K2 (qui se trouve dans les produits laitiers et qui est produite naturellement dans vos intestins) présentent 65% moins de risques de subir une fracture de la hanche par rapport à ceux qui ont le plus faible apport de vitamine K2.

Ces études ont démontré que la vitamine K peut non seulement augmenter la densité minérale osseuse chez les personnes atteintes d’ostéoporose, mais elle peut également réduire les taux de fracture (7).

Il existe également de fortes preuves que les vitamines K et la vitamine D travaillent ensemble pour améliorer la densité osseuse. Il existe de plus en plus de preuves que la vitamine K affecte positivement l’équilibre du calcium dans le corps, et le calcium est un minéral clé dans le métabolisme osseux. Des études sur les athlètes masculins et féminins ont également révélé que la vitamine K contribue à la santé des os (8). Pour les personnes déjà blessées, consommer suffisamment d’aliments riches en vitamine K peut aider à prévenir les  chevilles foulées et aider à guérir les os cassés.

3. Soulage les règles douloureuses

La vitamine K peut aider à réduire les crampes et d’autres douleurs menstruelles en régulant la fonction de vos hormones. Parce que la vitamine K est une vitamine de la coagulation du sang, elle peut également aider à traiter les saignements excessifs pendant le cycle menstruel et soulager la douleur lors des symptômes du SPM (Syndrome prémenstruel).

Un saignement excessif entraîne plus de crampes et de douleurs pendant votre cycle menstruel. Beaucoup d’études montrent que, puisque la vitamine K peut aider les symptômes de SPM, le contraire est également vrai: une carence en vitamine K ne fera qu’aggraver les symptômes.

4. Lutte contre le cancer

La vitamine K s’est révélée efficace pour réduire le risque de cancer de la prostate, du côlon, de l’estomac, du nez et de la bouche. Une étude a même révélé que des doses élevées de vitamine K ont aidé les patients atteints de cancer du foie à se stabiliser et parfois même à améliorer leur fonction hépatique. Une étude a montré qu’une augmentation de l’apport alimentaire de vitamine K est associée à une réduction du risque de problèmes cardio-vasculaire, de cancer ou de toutes les causes de mortalité dans une population méditerranéenne présentant un risque élevé de maladie cardiovasculaire (9).

5. Aide à la coagulation sanguine

La vitamine K  aide votre corps à arrêter de saigner et de former des ecchymoses facilement. Le processus de coagulation sanguine est très complexe, car il faut au moins 12 protéines pour fonctionner avant que le processus puisse être complété. Quatre de ces facteurs de coagulation des protéines nécessitent de la vitamine K pour leur activité; par conséquent, la vitamine K est essentielle. Parce que la vitamine K aide à faciliter la coagulation sanguine, elle joue un rôle important en aidant à guérir les ecchymoses rapidement et à guérir les coupures.

La maladie hémolytique du nouveau-né est une maladie où la coagulation sanguine ne se déroule pas correctement. Elle est développée par le nouveau-né à cause d’une carence en vitamine K. Une étude a révélé qu’il est nécessaire de donner aux nouveau-nés une injection de vitamine K à la naissance afin d’éradiquer en toute sécurité cette maladie. Cette pratique s’est révélée inoffensive pour les nouveau-nés  (10).

Vous aimerez aussi :  Bienfaits du Bêta sitostérol: l'alternative naturelle aux statines et au Propecia

6. Améliore le fonctionnement du cerveau

Une étude a révélé que les protéines dépendantes de la vitamine K sont particulièrement importantes pour le cerveau. La vitamine K participe au système nerveux grâce à son implication dans le métabolisme des sphingolipides, qui est une classe de molécules naturelles qui sont largement présentes dans les membranes cellulaires du cerveau.

Les sphingolipides sont des molécules biologiquement puissantes impliquées dans plusieurs actions cellulaires, et sont connues pour leur rôle structurel dans la construction et le soutien du fonctionnement du cerveau.

Il existe également des preuves croissantes que la vitamine K a une activité anti-inflammatoire et peut protéger votre cerveau contre le stress oxydatif causé par les dommages des radicaux libres. Le stress oxydatif peut endommager vos cellules et est censé être impliqué dans le développement du cancer, de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson et de l’insuffisance cardiaque (11).

7. Bénéfique pour la santé des gencives et des dents

Un régime faible en vitamines liposolubles, notamment la vitamine A, C, D et la vitamine K, a été associée à davantage de cavités et de symptômes liés à la maladie des gencives. Les caries dentaires et la maladie des gencives exigent une augmentation de la consommation de vitamines liposolubles qui jouent un rôle dans la minéralisation des os et des dents.

Une alimentation saine, riche en vitamines et minéraux aide à tuer les bactéries nocives qui vivent dans la bouche. La vitamine K est un nutriment qui fonctionne avec d’autres minéraux et des vitamines pour tuer les bactéries qui détruisent l’émail dentaire à l’origine de la carie dentaire et fournit également aux dents les minéraux appropriés dont elles ont besoin pour rester solides.

Apports nutritionnels conseillés

  • Enfants de 0 à 6 mois: 2 microgrammes par jour
  • Enfants de 7 à 12 mois: 2,5 microgrammes par jour
  • Enfants de 1 à 3 ans: 30 microgrammes par jour
  • Enfants de 4-8 ans: 55 microgrammes / jour
  • Enfants de 9-13 ans: 60 microgrammes / jour
  • Filles de 14-18 ans: 75 microgrammes par jour
  • Femmes de 19 ans et plus: 90 microgrammes / jour
  • Femmes, enceintes ou allaitant (19-50): 90 microgrammes / jour
  • Femmes, enceintes ou allaitant (Moins de 19 ans): 75 microgrammes par jour
  • Garçons de 14-18 ans: 75 microgrammes par jour
  • Hommes de 19 ans et plus: 120 microgrammes / jour

Sources alimentaires

Les sources alimentaires naturelles de vitamine K comprennent :

• Les légumes comme les épinards, les asperges et les brocolis
• Les haricots et le soja
• Les œufs
• Les fraises
• La viande

Vitamine K: Effets secondaires indésirables

• Les effets secondaires de la vitamine K par voie orale avec les doses conseillées sont rares.
Interactions. Beaucoup de médicaments peuvent interférer avec les effets de la vitamine K. Cela comprend les antiacides, les anticoagulants, les antibiotiques, l’aspirine et les médicaments pour le cancer, les convulsions, le cholestérol élevé et d’autres pathologies.
Risques. Vous ne devez pas utiliser de suppléments de vitamine K, à moins qu’un professionnel de santé ne vous l’indique. Les personnes qui utilisent de la Coumadine pour des problèmes cardiaques, des troubles de la coagulation ou d’autres maladies doivent surveiller leur alimentation pour contrôler la quantité de vitamine K qu’ils obtiennent. Ils ne devraient pas utiliser de suppléments de vitamine K, sauf avis contraire de leur médecin.

Crédit photo:  pixnio.com