Amygdalite purulente: Symptômes et Traitement

Amygdalite purulente (phlegmon de l’amygdale) : Il peut se développer, entre une des amygdales et le muscle tout proche du pharynx, un abcès, ou phlegmon, qui est souvent une complication de l’angine.

Danger : L’abcès gêne fortement la respiration, empêche parfois la dégluti­tion et risque de s’étendre aux tissus adjacents. Il peut être une alerte médicale.

Amygdalite purulente Symptômes :

L’abcès se déclare par une hypertrophie de toute la région affectée qui s’étend, en général, sur un tiers de la gorge. La douleur est intense et irradie dans l’arrière des mâchoires. La voix est nasonnée, la déglutition prati­quement imposible. Le trismus, ou incapacité à ouvrir les mâchoires, est fréquent. Le voile du palais et la luette sont tuméfiés et très visibles. La douleur irradie dans le cou. Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés. L’état général du patient est profondément altéré, la fièvre élevée.


Quelques lectures intéressantes:


Amygdalite purulente Traitement :

Il arrive que l’abcès crève de lui-même mais, dans la plupart des cas, il faut recourir à une incision chirurgicale et un drainage du pus qui apportent au malade un soulagement immédiat et un rétablissement rapide. L’abcès périamygdalien impose l’amyg­dalectomie dans la mesure où il y a risque de récidive grave.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com