Acné: Traitement naturel et prévention

Acné: prévention – les bons gestes à adopter

Évitez tout ce qui peut entraîner une irritation de la peau, les vêtements serrés, les frottements (par exemple avec du matériel de sport).

Essayez de vous laver le visage régulièrement – plusieurs fois par jour – afin d’éviter l’accumulation d’huile et l’obstruction des pores.

Evitez un environnement qui peut amener à l’obstruction des pores: pollution etc.


Evitez de toucher vos boutons, ce qui peut amener à l’irritation et/ou à l’infection.

Evitez les produits qui peuvent irriter votre peau, tels que le rasoir electrique, le rasoir sans mousse à raser et les cosmétiques – qui peuvent d’ailleurs contenir également des perturbateurs endocriniens.

Evitez tout ce qui peut provoquer du stress négatif, qui est l’un des facteurs connus entraînant l’apparition de l’acné.

Parmi les solutions anti stress, vous pouvez vous orienter vers les solutions naturelles anti stress telles que la sophrologie, l’hypnose, la méditation, la musicothérapie etc.

Un rééquilibrage alimentation pourra vous aider pour la prévention de l’acné. Un professionnel pourra vous proposer d’intégrer certains suppléments contenant des vitamines antioxydantes, telles que les vitamines A, C et E, les vitamines du complexe B, ainsi que des minéraux tels que le magnésium, le zinc et le sélénium qui pourront vous aider à protéger votre corps contre l’acné.

Nous manquons de preuves scientifiques à ce sujet, mais il est préférable de ralentir la consommation de produits laitiers qui pourraient avoir une incidence négative sur l’acné. Privilégiez le lait de soja, le lait bio qui ne contiennent pas d’hormones.

Le chocolat pourrait avoir une incidence négative sur l’acné, mais il n’existe à ce jour aucune preuve scientifique. Néanmoins, évitez la surconsommation de chocolat au lait, qui peut entraîner un mauvais contrôle glycémique et peut augmenter les risques d’apparition d’acné.

Essayez d’éviter les aliments raffinés comme les pains blancs, les pâtes et le sucre. L’index glycémique élevé de ces aliments est connu pour augmenter les poussées d’acné.

Les fruits de mer, qui contiennent des taux élevés d’iode, sont également connus pour augmenter l’incidence de l’acné. Éviter les fruits de mer peut diminuer les chances de développer l’acné.

Concentrez vous sur les aliments contenant des antioxydants, notamment les fruits (comme les baies, les raisins et les tomates) et les légumes (comme les poivrons et les carottes). Les études rapportent que l’oxydation peut être un facteur de cause de l’acné.

 

Acné: traitement naturel

Ca marche peut être: Traitements traditionnels sans preuves scientifiques

1. Aromathérapie

L’aromathérapie est une précieuse alliée quand on souffre d’acné. La raison est simple : les HE permettent de s’attaquer aux différents facteurs qui génèrent l’acné. En outre, les huiles végétales ont une parfaite adéquation avec la structure de l’épiderme, ce qui permet de soigner la peau tout en douceur et de prévenir l’apparition de vilaines traces et cicatrices.

Exemple de protocole:

  • Luttez contre l’hyperséborrhée, grâce à l’HE de Sauge officinale et de Sauge sclarée qui sont kératolytiques ( ‘est-à-dire qu’elles « cassent » la graisse »)
  • Eliminez les germes et assainissez grâce à l’HE de Lavande vraie, de Tea-Tree ou le Géranium rosat.
  • Limitez les dégâts causés par les boutons avec l’HE de Lavande aspic et de Lavandin 
  • L’HE de Camomille Romaine (chamaemelum nobile) est aussi un bon anti-inflammatoire qui assainit et apaise la peau. (source: pranarom.com)

 

2. Boswellia

Le boswellia (Boswellia serrata) est une herbe anti-inflammatoire utilisée traditionnellement contre l’acné. Utilisez les suppléments de boswellia car des effets indésirables, notamment les interactions médicamenteuses, sont possibles.

Le Boswellia n’est pas recommandé pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf avis contraire d’un médecin.
3. Bardane


Quelques lectures intéressantes:

La racine de bardane (Arctium lappa) est traditionnellement utilisée pour un large éventail de problèmes, dont notamment l’acné.

Aucune preuve scientifique n’existe sur l’efficacité de l’utilisation de la bardane contre l’acné, mais les utilisations traditionnelles soutiennent les bienfaits de la bardane.

La prudence est recommandée lors de la prise de suppléments de bardane à cause des nombreux effets indésirables possibles, et les interactions médicamenteuses négatives.

La bardane n’est pas recommandée pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf avis contraire d’un médecin.

 

Ca marche peut être: Preuves scientifiques non claires ou contradictoires:

1. Guggul

Le Guggul (Commiphora mukul) est un complément à base de plantes couramment utilisé en Inde. Il dispose de propriétés anti-inflammatoires et est utilisé comme thérapie orale pour l’acné.

Les données préliminaires de petites études – manquant de fiabilité – chez l’homme suggèrent des améliorations à court terme possibles des symptômes de l’acné.

Le Guggul n’est pas recommandé pendant la grossesse ou l’allaitement, sauf avis contraire d’un médecin.

Évitez en cas d’antécédents de troubles de la thyroïde, d’anorexie, de boulimie ou de troubles de la coagulation.

Les signes d’allergie au guggul peuvent inclure démangeaisons et essoufflement.

Evitez en cas de grossesse ou d’allaitement.

2. Huile d’arbre à thé

L’application topique de l’huile d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia) peut être bénéfique contre l’acné. L’arbre à thé est utilisée pour ses effets antibactériens, notamment pour la prévention et la guérison des poussées d’acné.

L’huile d’arbre à thé est appliquée (diluée) sur les zones atteintes d’acné, trois fois par jour.

Évitez évidemment en cas d’allergie ou d’hypersensibilité à l’huile d’arbre à thé (Melaleuca alternifolia), à l’un de ses constituants, au baume du Pérou, au benjoin, aux teintures de colophane (résine), à l’eucalyptol ou à d’autres membres de la famille Myrte (Myrtaceae).

Évitez de prendre l’huile d’arbre à thé par voie orale.

Évitez de prendre des agents antinéoplasiques.

Eviter en cas de grossesse ou d’allaitement.

C’est connu/On y croit: preuves scientifiques solides

Zinc

Plusieurs études ont montré une corrélation positive entre les niveaux sériques de zinc et la sévérité de l’acné, mais il reste à déterminer à quel degré les niveaux internes de zinc peuvent être en corrélation avec la sévérité de l’acné.

Basé sur des études de haute qualité, l’utilisation topique ou orale de zinc semble être un traitement sûr et efficace pour l’acné. Le zinc est généralement considéré comme sans danger lorsqu’il est pris aux doses recommandées.

Évitez le chlorure de zinc. Évitez les maladies rénales. A utiliser avec prudence en cas de grossesse ou d’allaitement.

Vitamine A

Les dérivés de la vitamine A, les rétinoïdes, sont utilisés pour traiter les problèmes de peau tels que l’acné. En revanche, ces traitements peuvent être irritants pour la peau, il vaut donc mieux les appliquer le soir, sur peau sèche et nettoyée. Les suppléments de vitamine A ne doivent pas être utilisés simultanément avec certains médicaments, en particulier Accutane®, en raison d’un risque de toxicité important.

Éviter les rétinoïdes si vous êtes allergique ou hypersensible à la vitamine A. Prenez de petites doses afin d’éviter tout risque de toxicité ou d’irritation.

Utiliser avec prudence en cas de maladie du foie ou de problèmes d’alcoolisme. Evitez carrément si vous êtes fumeur, que vous avez des problèmes d’alcoolisme et que vous prenez du  bêta-carotène: risque élevé de cancer du poumon ou de maladie cardiaque.

Utilisez avec prudence si vous êtes enceinte: La vitamine A semble être sans danger chez les femmes enceintes si elle est prise aux doses recommandées, mais dangereuse en doses excessives:  risques de malformations congénitales et de  malformations du système nerveux central.

Évitez si vous allaitez.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com