9 solutions naturelles pour renforcer son organisme pendant l’automne

L’automne est associé au froid, lui même associé à de nombreuses maladies comme le rhume, la grippe, les sinusites, les angines mais aussi à la fatigue. Beaucoup de maladies circulent mais il est possible de les éviter. Pour cela il faut protéger son organisme et donc prendre soin de son système immunitaire qui est affaibli et donc plus sensible. Pour anticiper toutes ces maladies, voici 9 solutions naturelles, c’est à dire à base de plantes et d’huiles essentielles, qui vont vous permettre de rester en forme pendant l’automne.

 

Fonctionnement du système immunitaire

Le système immunitaire est le système de défense naturel de votre corps. C’est un réseau complexe de cellules, de tissus et d’organes qui, ensemble, défendent votre corps contre les envahisseurs. Ces envahisseurs peuvent être des bactéries, des virus, des parasites, même un champignon, tous susceptibles de vous rendre malade. Ils sont partout – à la maison, au bureau, dans le jardin. Un système immunitaire sain nous protège en créant d’abord une barrière qui empêche les envahisseurs ou les antigènes d’entrer dans le corps. Et si un parasite traverse la barrière, le système immunitaire produit des globules blancs et d’autres produits chimiques et des protéines qui attaquent et détruisent ces substances étrangères. Ils essaient de trouver l’antigène et de s’en débarrasser avant de pouvoir se reproduire. À défaut, le système immunitaire augmente encore plus pour détruire les envahisseurs alors qu’ils se multiplient.

Le système immunitaire peut reconnaître des millions d’antigènes différents. Il peut produire ce dont il a besoin pour tous les éradiquer. Lorsque cela fonctionne correctement, ce système de défense élaboré peut tenir à distance des problèmes de santé allant du cancer au rhume ordinaire.


Quand le système immunitaire ne fonctionne plus

Parfois, le système immunitaire fait une erreur et identifie une substance comme dangereuse quand elle ne l’est pas – comme le pollen ou les poils d’animaux domestiques. Lorsque le système immunitaire s’intensifie pour combattre ces «envahisseurs», vous avez une réaction allergique.

Votre corps ne peut pas non plus combattre tous les envahisseurs. Il arrive que le système immunitaire cesse de fonctionner de temps à autre. Il arrive qu’il y ait des maladies sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle mais le mode de vie joue un rôle très important.

Ne pas manger sainement, être sédentaire, ne pas dormir suffisamment, et être soumis à un stress chronique peut contribuer à affaiblir le système immunitaire. Lorsque votre système immunitaire est épuisé, les bactéries, les virus ou les toxines peuvent submerger le corps. Le résultat ? Vous tombez malade.

Pendant l’automne, l’organisme et donc le système immunitaire est soumis à rude épreuve et est très sollicité, voici donc des conseils pour affronter l’automne et la baisse des températures.

9 solutions pour renforcer son système immunitaire naturellement

1. Échinacée

Beaucoup de constituants chimiques de l’échinacée sont de puissants stimulants du système immunitaire qui peuvent apporter une valeur thérapeutique significative. La recherche montre que l’un des avantages les plus significatifs de l’échinacée sont ses effets lorsqu’elle est utilisée pour des infections récurrentes. Une étude de 2012 publiée dans Evidence-Based Complementary and Alternative Médicine a révélé que l’échinacée pouvait avoir des effets considérables sur les infections récurrentes, et la prévention a été efficace lorsque les participants ont utilisé de l’échinacée pour prévenir le rhume. (9)

Une étude réalisée en 2003 à l’école de médecine de l’Université du Wisconsin a révélé que l’échinacée avait d’importantes activités immunomodulatrices. Après avoir examiné plusieurs dizaines d’expériences humaines, notamment un certain nombre d’essais randomisés, les chercheurs ont indiqués que l’échinacée présente plusieurs avantages, notamment l’immunostimulation, en particulier dans le traitement de l’infection aigue des voies respiratoires supérieures.  (10)

2. Sureau

Les baies et les fleurs de cette plante ont été utilisées comme médicaments pendant des milliers d’années. Même Hippocrate, le «père de la médecine», a compris que cette plante était la clé pour stimuler le système immunitaire. Il a utilisé la baie de sureau en raison de ses nombreux atouts pour la santé,  notamment sa capacité à lutter contre le rhume, la grippe, les allergies et l’inflammation. Plusieurs études indiquent que les  baies de sureau ont le pouvoir de stimuler le système immunitaire, surtout parce qu’elles se sont révélées efficace pour traiter les symptômes du rhume et de la grippe.

Une étude publiée dans le Journal of International Medical Research a révélé que lorsque la baie de sureau a été utilisée dans les premières 48 heures des symptômes, l’extrait a réduit la durée de la grippe, les symptômes étant soulagés en moyenne quatre jours plus tôt. De plus, l’utilisation de médicaments de secours était significativement moins élevée chez ceux qui recevaient des extraits de sureau par rapport à ceux qui ont reçu un placebo. (11)

3. Probiotiques

Parce que l’hyperperméabilité intestinale est une cause majeure d’intolérances alimentaires, de maladies auto-immunes et de déséquilibres immunitaires ou d’un système immunitaire affaibli, il est important de consommer des aliments probiotiques et des suppléments. Les probiotiques sont de bonnes bactéries qui vous aident à digérer les nutriments qui favorisent la désintoxication de votre côlon et soutiennent votre système immunitaire.

La recherche publiée dans Critical Reviews in Food Science and Nutrition suggère que les organismes probiotiques peuvent induire différentes réponses de cytokines. La supplémentation en probiotiques dans la petite enfance pourrait aider à prévenir les maladies auto-immunes dans l’enfance en améliorant le système immunitaire de la muqueuse intestinale et en augmentant le nombre de cellules d’immunoglobulines et de cellules productrices de cytokines dans les intestins.  (14)

4. Racine d’astragale

L’astragale est une plante au sein de la famille des haricots et des légumineuses qui possède une très longue histoire en tant que stimulateur du système immunitaire et pour sa capacité à combattre des maladies. Sa racine a été utilisée en tant qu’adaptogène en médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d’années. Bien que l’astragale soit l’une des plantes boostant le système immunitaire les moins étudiées, il existe des essais précliniques qui montrent une activité immunitaire intéressante.  (15)

Une revue récente publiée dans l’American Journal of Chinese Medicine a révélé que les traitements à base d’astragale ont démontré une amélioration significative de la toxicité induite par les médicaments tels que les immunosuppresseurs et les chimiothérapies contre le cancer. Les chercheurs ont conclu que l’extrait d’astragale a un effet bénéfique sur le système immunitaire et qu’il protégeait le corps de l’inflammation gastro-intestinale et des cancers. (16)

5. Gingembre

La médecine ayurvédique s’est appuyée sur la capacité du gingembre à stimuler votre système immunitaire avant même que l’Histoire ne soit écrite. Il est dit que le gingembre aide à décomposer l’accumulation de toxines dans nos organes en raison de ses propriétés réchauffantes. Il est également connu pour nettoyer le système lymphatique, notre réseau de tissus et d’organes qui aident le corps à se débarrasser des toxines, des déchets et d’autres matériaux indésirables.

La racine du gingembre et l’huile essentielle de gingembre peuvent traiter un large éventail de maladies avec son immuno-nutrition et ses réponses anti-inflammatoires. La recherche montre que le gingembre a un potentiel antimicrobien, ce qui aide à traiter les maladies infectieuses. Il est également connu pour sa capacité à traiter les troubles inflammatoires qui sont causés par des agents infectieux tels que des virus, des bactéries et des parasites, ainsi que des agents physiques et chimiques comme la chaleur, l’acide et la fumée de cigarette. (17)


Quelques lectures intéressantes:

6. Ginseng

La plante de ginseng, qui appartient au genre Panax, peut vous aider à stimuler votre système immunitaire et à lutter contre les infections. Les racines, les tiges et les feuilles de ginseng ont été utilisées pour maintenir l’homéostasie et améliorer la résistance à la maladie ou à l’infection. Le ginseng améliore la performance de votre système immunitaire en régulant chaque type de cellule immunitaire, notamment les macrophages, les cellules tueuses naturelles (lymphocites NK), les cellules dendritiques, les lymphocytes T et les cellules B. Il a également des composés antimicrobiens qui fonctionnent comme un mécanisme de défense contre les infections bactériennes et virales. (18)

Une étude publiée dans l’American Journal of Chinese Medicine a révélé que l’extrait de ginseng a induit des réactions antigène-anticorps lors de l’administration par voie orale. Les anticorps se lient aux antigènes, tels que les toxines ou les virus, et les empêchent de contacter et de nuire aux cellules normales du corps. En raison de la capacité du ginseng à jouer un rôle dans la production d’anticorps, il aide le corps à lutter contre les microorganismes envahissants ou les antigènes infectieux.  (19)

7. Vitamine D

La vitamine D peut moduler les réponses immunitaires innées et adaptées. Une carence en vitamine D est associée à une auto-immunité accrue ainsi qu’à une susceptibilité accrue à l’infection. La recherche montre que le rôle de la vitamine D est de maintenir la tolérance et favoriser l’immunité protectrice. Il y a eu de multiples études transversales qui associent des faibles niveaux de vitamine D avec une infection accrue. (20)

Une étude menée à l’Hôpital général du Massachusetts sur 19 000 participants a montré que les personnes ayant des faibles taux de vitamine D étaient plus susceptibles d’avoir une infection des voies respiratoires supérieures que celles ayant des niveaux suffisants, même après avoir ajusté des variables comme la saison, l’âge, le sexe , la masse corporelle et l’origine. (21) Parfois, remédier à une carence nutritionnelle est une façon de booster son système immunitaire.

8. Myrrhe

La myrrhe est une gomme-résine, qui est l’une des huiles essentielles les plus utilisées au monde. Historiquement, la myrrhe était utilisée pour traiter la rhinite allergique, nettoyer et soigner les plaies et arrêter le saignement. La myrrhe renforce le système immunitaire avec ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et antifongiques.(22)

Une étude de 2012 a validé l’efficacité antimicrobienne de la myrrhe lorsqu’elle est utilisé en combinaison avec de l’huile d’encens contre une sélection d’agents pathogènes. Les chercheurs ont conclu que l’huile de myrrhe avait des propriétés anti-infectieuses et qu’elle pouvait aider à stimuler votre système immunitaire. (23)

9. Origan

L’huile essentielle d’origan est connue pour ses propriétés de guérison et pour stimuler le système immunitaire. Elle combat les infections naturellement en raison de ses composés antifongiques, antibactériens, antiviraux et antiparasitaires. Une étude de 2016 publiée dans Critical Reviews in Food Science and Nutrition a révélé que le carvacrol et le thymol étaient les principaux composés de l’origan responsables de son activité antimicrobienne.  (24)

Plusieurs études scientifiques ont révélé que l’huile d’origan présentait une activité antibactérienne contre un certain nombre d’isolats et d’espèces bactériennes, notamment le Bacillus Laterosporus et  la Staphylococcus saprophyticus. (25)

Vous pouvez également adopter les mesures ci-dessous pour un mode de vie plus sain qui vous aidera a renforcer votre organisme.

 

Faire des promenades: rester assis(e) peut non seulement vous faire sentir léthargique, cela peut aussi ralentir votre système immunitaire. L’exercice, en revanche, contribue à stimuler le système immunitaire.

Les chercheurs ne savent pas exactement comment l’exercice physique contribue à renforcer le système immunitaire. Des études montrent que les personnes qui font du sport ont des globules blancs (ceux qui aident à combattre l’infection) qui fonctionnent mieux que chez les personnes qui ne font pas d’exercice.

En outre, l’exercice physique est associé à la libération d’endorphines. Les endorphines sont des hormones naturelles qui affectent le cerveau de manière positive. Cela soulage la douleur et entraîne un sentiment de détente et de bien-être, ce qui peut vous aider à diminuer le stress et à mieux dormir, ce qui permet également de renforcer votre système immunitaire.

 

Avoir une alimentation saine: une bonne alimentation est essentielle pour que votre système immunitaire fonctionne bien. Une alimentation riche en  calories vides entraîne non seulement un gain de poids, mais cela peut vous laisser plus enclin à des infections. De plus, l’excès de poids est associé à un certain nombre de problèmes de santé qui peuvent également impacter négativement votre système immunitaire.

Une alimentation riche en vitamines antioxydantes, d’autre part, peut stimuler la résistance à l’infection. Pensez à manger en couleur: les fruits et les légumes vert foncé, rouge, jaune et orange contiennent beaucoup d’antioxydants. Essayez les baies, les agrumes, le kiwi, les pommes, les raisins rouges, le chou, les oignons, les épinards, les patates douces et les carottes.

L’ail frais, qui peut avoir des propriétés antivirales et antibiotiques, et le bouillon de poulet à l’ancienne permettent également de prendre soin du système immunitaire. Des études montrent que, si vous souffrez de rhume ou de grippe, un bol de bouillon de poulet à la vapeur peut soulager l’inflammation et vous aider à guérir plus vite.

Et les champignons tels que le reishi, le maitake et le shiitake peuvent avoir une forte influence sur la fonction immunitaire et peuvent améliorer la production des produits chimiques qui aident votre corps à répondre à une infection.

 

Dormir suffisamment: L’insomnie régulière peut non seulement entrainer une fatigue tout au long de la journée, mais aussi vous rendre plus vulnérables vis à vis des maladies, notamment le rhume et la grippe. À long terme, il a été montré que le mauvais sommeil pouvait augmentait le risque d’autres problèmes de santé, notamment l’obésité et le diabète.

Le corps utilise le sommeil comme moyen d’auto-guérison dit Scott Berliner, président et pharmacien superviseur de Life Science Pharmacy à New York. Lorsque nous ne dormons pas suffisamment – ou n’atteignons pas les étapes plus profondes du sommeil – la guérison est altérée.

Il est difficile de mesurer exactement l’effet protecteur du sommeil sur le système immunitaire, et les chercheurs ne savent pas précisément comment le sommeil améliore l’immunité. Comme les antioxydants, le sommeil peut aider à réduire le stress oxydatif, ce qui empêche les cellules d’être affaiblies et endommagées.

Précautions

Il est important de faire attention si vous utilisez ces plantes et ces huiles essentielles, n’oubliez pas que les produits sont extrêmement puissants et ne doivent pas être pris pendant plus de deux semaines. Faire une pause entre les longues doses est important.

De plus, si vous êtes enceinte, évitez l’utilisation des huiles essentielles et parlez-en de toute manière avec un professionnel de santé (médecin, pharmacien). A chaque fois que vous utilisez des remèdes naturels comme les compléments alimentaires à base de plantes, il est bien de le faire sous la surveillance d’un médecin ou d’un nutritionniste.

Sources: draxe.com      webmd.com

Crédit photo: pxhere.com

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com