7 plantes ayurvédiques indispensables à avoir dans sa cuisine

Les bienfaits des plantes ayurvédiques médicinales

L’ayurveda est une pratique médicale traditionnelle originaire de l’Inde. Elle est considérée comme la médecine holistique la plus ancienne au monde. De nombreuses plantes sont utilisées en médecine ayurvédique, et ces plantes, pour la plupart sont riches en vitamines et présentant de nombreux avantages pour la santé. Voici 7 plantes médicinales essentielles que vous devez à tout prix avoir dans votre cuisine en raison de leurs bienfaits sur la santé et de leur pouvoir de guérison.

Gingembre (Adrak)

Le gingembre est sûr d’avoir sa place dans chaque foyer. Bien que les propriétés médicinales du gingembre soient bien connues, une mention particulière doit être faite au sujet des propriétés anti-inflammatoires du gingembre. Il est couramment utilisé pour soulager les maux de tête, réduire les douleurs articulaires, faciliter la digestion et aide également en cas de nausées et de vomissements. Si cette plante est dans votre cuisine, vous pouvez faire une pâte avec une cuillère à café de poudre de gingembre sec avec deux cuillères à café d’eau et, en cas de mal de tête, cela peut être appliqué sur le front pendant quelques minutes pour en soulager les symptômes.

Graines de carambole (Ajwain)

La plante ayurvédique Ajwain est bénéfique pour apaiser les doshas Vata et Kapha, mais augmente la dosha Pitta. Selon l’Ayurveda, l’ajwain est un nettoyant puissant et est bénéfique pour stimuler l’appétit. Elle améliore la digestion, atténue l’acidité et aide au bon fonctionnement du système respiratoire et des reins. Par exemple, une pâte d’ajwain et de jaggery peut aider à traiter l’asthme, et aide également à soulager du froid. L’ajwain est généralement ajouté à la nourriture dans la cuisine indienne pour faciliter la digestion. Elle peut également être combinée avec d’autres épices comme le curcuma, le poivre, le cumin, etc.

L’ajwain peut également être ajoutée à de l’eau chaude et sirotée pour traiter l’indigestion et les douleurs à l’estomac.

Vous aimerez aussi :  Toxoplasmose: Symptômes, Prévention et Traitement

Le curcuma

Les propriétés curatives et les avantages pour la santé de cette plante ayurvédique sont innombrables. C’est une excellente plante analgésique, anti-inflammatoire et anti-bactérienne, excellente pour prévenir l’infection et traiter les plaies. Le curcuma réduit également les douleurs articulaires, renforce la colonne vertébrale et les articulations, et constitue un  formidable remède contre le froid et la toux. Il peut être consommé en l’ajoutant au lait et en le faisant  porter à ébullition, assurez-vous également d’inclure cette merveilleuse plante  lors de la cuisson des aliments. Le curcuma est également excellent pour la santé du foie.

Feuilles de basilic (Tulsi)

Dans les traitements ayurvédiques, les feuilles de basilic sont utilisées pour leurs propriétés antivirales, antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-bactériennes. Elles sont utiles dans le traitement des plaies en raison de leur propriété antiseptique. Les feuilles contribuent également à soulager la congestion thoracique. Il ne peut y avoir de meilleur remède contre le flegme pendant un rhume, que de mâcher quelques feuilles de basilic frais. En outre,  se gargariser avec de l’eau bouillie et des feuilles de basilic est utile pour guérir le mal de gorge. Extérieurement, pour l’application sur les plaies, broyez quelques feuilles de basilic et mélangez avec de la poudre de bois de santal et appliquer sur la partie affectée pour réduire la douleur. En outre, un mélange de jus de feuilles de basilic avec de l’huile de noix de coco, peut être appliqué sur des coupures et des plaies.

Giloy / Guduchi (Amrith)

L’amrith est une autre herbe que l’Ayurveda considère comme ayant des propriétés rajeunissantes. Elle est de plus couramment cultivée dans les potagers. L’amrith est utilisée comme un tonique pour la santé ou dans une boisson santé en combinaison avec d’autres herbes. Elle aide en stimulant l’immunité, elle peut être utilisée pour traiter la fièvre chronique, le diabète, pour améliorer la digestion, traiter l’arthrite et les problèmes respiratoires. L’amrith peut détoxifier le foie et renforcer son fonctionnement. Mais, sur l’utilisation à long terme, les professionnels de l’ayurvédique préviennent que l’utilisation de cette plante peut entraîner des problèmes de foie. Par conséquent, cette plante est mieux utilisée sous la surveillance d’un praticien ayurvédique.

Vous aimerez aussi :  Yoga: torsion du genou isolé contre la sciatique

Réglisse

La réglisse a été utilisé depuis les jours anciens comme un remède ayurvédique pour guérir les maladies du foie comme une stéatose hépatique non alcoolique. L’Ayurveda recommande que la racine soit utilisée dans le traitement du rhume, de la toux et d’autres irritations bronchiques. Elle  aide également à traiter beaucoup de problèmes de peau, de problèmes respiratoires et de maladies digestives. Les racines de réglisse peuvent être transformées en poudre à la maison et ajoutées à l’eau bouillante lors du thé. Trempez-les pendant quelques minutes, et filtrez le liquide.

La groseille à maquereau indienne (Amla)

La groseille indienne est pleine de vitamine C. Mais, fait moins connu, elle permet de maintenir le fonctionnement du foie à des niveaux optimaux. L’amla a été utilisée dans des traitements ayurvédiques depuis des milliers d’années. La plante est largement utilisée dans l’Ayurveda pour le traitement du foie paresseux. Elle soutient le métabolisme, la digestion, nourrit le système cardiaque et respiratoire, aide au nettoyage interne, maintient la régularité, équilibre pour une réponse immunitaire saine. En fait, des recherches récentes ont également établi que les extraits d’amla ont une fonction de protection du foie. Bien que la meilleure façon de la consommer soit sous forme brute, elle peut également être râpée et ajoutée aux salades au caillebotte.

 

Source : ayurvedictalk.com

Crédit photo : wikimedia.org