6 incroyables bienfaits des flavonoïdes + top 10 aliments riches en flavonoïdes

Nous entendons régulièrement que les fruits et les légumes sont des aliments indispensables pour la santé, mais savez-vous exactement pourquoi ils sont si bénéfiques pour notre corps?

Les fruits et légumes sont des alliés santé indispensables. Nous les savons riches en vitamines, minéraux et antioxydants, ils sont indispensables pour préserver notre organisme et réduire les risques de cancer, d’obésité, de maladies cardiovasculaires. Pour couronner le tout, ils permettent de diversifier et d’équilibrer agréablement notre alimentation. C’est la catégorie d’aliments la plus variée et la plus généreuse en saveurs. 

En revanche, vous ne savez peut-être pas qu’ils sont également chargés de bioflavonoïdes, communément appelés flavonoïdes.


Les bioflavonoïdes, ou flavonoïdes, constituent une grande classe de phytochimiques puissants.

A eux seuls, les bioflavonoïdes sont déjà des alliés santé fantastiques et nous allons découvrir pourquoi dans cet article, mais ils contribuent par ailleurs à maximiser les bénéfices de la vitamine C en inhibant sa dégradation dans le corps. Les bioflavonoïdes se retrouvent souvent dans les aliments riches en vitamine C.

Devinez ce que les brocolis, les choux, les oignons rouges, les poivrons, le rutabaga, les épinards et le cresson ont en commun ?

Réponse: Ils sont tous riches en bioflavonoïde. (1)

Pour cette raison, vous ne perdrez pas votre temps à consommer ces aliments riches bioflavonoïdes. Ils ont démontré qu’ils avaient des capacités antivirales, anti-allergiques, anti-inflammatoires et antitumorales. (2)

Que sont les flavonoïdes?

Les flavonoïdes ou bioflavonoïdes ou vitamine P, sont des métabolites secondaires des plantes partageant tous une même structure de base formée par deux cycles aromatiques reliés par trois carbones : C6-C3-C6, chaîne souvent fermée en un hétérocycle oxygéné hexa- ou pentagonal. Certains auteurs, comme Bruneton1, préfèrent séparer, pour tenir compte de leurs propriétés particulières, les dérivés flavaniques, les anthocyanosides et les isoflavonoïdes et conserver l’appellation de flavonoïdes stricto sensu pour les autres. (Wikipedia)

Les bioflavonoïdes sont contenus naturellement dans presque tous les fruits, légumes et herbes.

Le chocolat, le thé et le vin, ainsi que les haricots secs et les graines en contiennent également.

Les flavonoïdes sont une grande famille de plus de 5 000 composés polyphénoliques hydroxylés qui exercent des fonctions clés dans les plantes, comme par exemple attirer des insectes pollinisants, lutter contre les contraintes environnementales et moduler la croissance cellulaire.

Chez les humains, leur biodisponibilité et leurs activités biologiques semblent fortement influencées par leur nature chimique.

Les bioflavonoïdes peuvent être divisés en plusieurs catégories. Bien que les diviser en catégories ne soit pas une norme universelle, ils sont souvent répartis en isoflavones, anthocyanines, flavans, flavonols, flavones et flavanones. Certains des flavonoïdes les plus connus comme la quercétine se retrouvant dans les oignons et la génistéine que vous retrouverez dans le soja peuvent être considérés comme des sous-catégories. Les flavonoïdes comprennent également la rutine, les flavonoïdes d’agrumes et l’hespéridine.

En général, plus un aliment est coloré, plus il est riche en flavonoïdes.

La bienfaits santé des flavonoïdes semblent être liés à leur capacité à réguler la signalisation cellulaire. Les flavonoïdes ont montré des activités anti-inflammatoires, antithrombogènes, antidiabétiques, anticancéreuses et neuroprotectives.

Les meilleurs sources de flavonoïdes – les aliments riches en flavanoïdes:

flavonols flavan-3-ols* flavones flavonones anthocyanidine
Ognions Pommes Persil Oranges Myrtilles
Pommes Bananes Poivrons Pamplemousse Bananes
Laitue Myrtilles Celeri Citrons Fraises
Tomates Pêches Pommes Tomates Cerises
Pois chiches Poires Oranges Poires
Amandes Fraises Pastèque Chou
Navets Piments de Chili Canneberges
Patates douces Laitue Prunes
Quinoa Framboises
Pois chiches

 

6 bienfaits des flavonoïdes pour la santé

Les bienfaits ci-dessous des flavonoïdes ont été démontrés:


Quelques lectures intéressantes:

1. Santé cardiovasculaire

Plusieurs études de cohortes menées en Europe et aux États-Unis ont examiné la relation entre une certaine dose d’apport de flavonoïdes alimentaires et les maladies cardiovasculaires. Une méta-analyse récente de 14 études publiées entre 1996 et 2012 a révélé que les apports plus élevés dans chaque sous-classe des flavonoïdes étaient significativement associés à une réduction des risques de problèmes cardiovasculaires. (6)

2. Varices

La rutine est un type de bioflavonoïde qui peut préserver les parois de vos veines et les aider à mieux travailler. Un certain nombre d’études ont montré que les flavonoïdes qui proviennent de la rutine soulagent le gonflement et la douleur des varices. Vous retrouverez la rutine dans les fruits (en particulier les agrumes), le sarrasin et les asperges. De plus, les complexes de proanthocytose oligomères (OPC) peuvent diminuer les problèmes de veine et le gonflement dans les jambes. Les OPC sont des bioflavonoïdes présents dans les pépins de raisin et l’écorce du pin. Des flavonoïdes semblables sont également présents dans la canneberge, l’aubépine, les myrtilles et d’autres plantes. (4)

3. Hémorroïdes

Jusqu’à 75% de la population souffre un jour d’hémorroïdes. Les hémorroïdes sont causées par une augmentation de la pression sur les veines de l’anus et du rectum. Ils peuvent être très mal à l’aise ou même douloureux, mais les bioflavonoïdes sont un moyen naturel de prévenir et de guérir les hémorroïdes désagréables.

Des études ont montré que les bioflavonoïdes peuvent améliorer la microcirculation, l’écoulement capillaire et le tonus vasculaire, qui sont essentiels au traitement naturel des hémorroïdes. La consommation de bioflavonoïdes peut vous aider à éviter les complications longues et éventuellement coûteuses des hémorroïdes. (5)

 

4. L’hépatite

L’hépatite est une maladie caractérisée par une inflammation du foie. La catéchine de flavonoïdes (trouvée en grande quantité dans le thé vert matcha) a été démontrée efficace, dans certaines études, pour aider les personnes souffrant d’hépatite virale aiguë ainsi que d’hépatite chronique. La quantité de catéchine utilisée dans les essais réussis se situe entre 500 à 750 milligrammes, trois fois par jour. (7)

5. Hypertension artérielle

De nombreuses études ont montré que la consommation de fruits, de légumes, de thé et de vin peut protéger contre les AVC. Le principal facteur de risque d’accident vasculaire cérébral est l’hypertension ou l’hypertension artérielle. Une étude de la Division de la médecine professionnelle et de l’environnement du Département de médecine communautaire et préventive du Mississippi, à New York, a émis l’hypothèse que les personnes victime d’hypertension artérielle présentent des niveaux de flavonoïdes plus faibles, ce qui signifie que la consommation accrue d’aliments riches en flavonoïdes pourrait diminuer les taux de hypertension. L’abaissement de la pression artérielle grâce à une consommation alimentaire accrue de bioflavonoïdes peut diminuer le taux de dégâts organiques , conséquence de l’hypertension. (11)

Une autre étude publiée dans American Journal of Clinical Nutrition a révélé que certains flavonoïdes comme les anthocyanines et certains flavones et composés de flavan-3-ol peuvent contribuer à la prévention de l’hypertension. (12)

6. Allergies

La quercétine que l’on retrouve dans l’oignon, les agrumes, l’ananas et le sarrasin est très utilisée dans le traitement des allergies. La quercétine est un antihistaminique naturel et un anti-inflammatoire qui peut réduire les effets des symptômes allergiques saisonniers et des allergies alimentaires, ainsi que les réactions asthmatiques et cutanées. Elle peut aider à stabiliser la libération d’histamines de certaines cellules immunitaires, ce qui entraîne une diminution des symptômes d’allergie désagréables comme la toux, les yeux collants, le nez qui coule et l’indigestion.

La recherche publiée dans l’Iran Journal of Allergy, Asthme et Immunology montre que la quercétine, révélée comme médecine naturelle et phytochimique, lutter contre les allergies et permet d’éviter les médicaments, avec peu ou pas d’effets secondaires. (10)

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com