Thérapie de couple à Paris: 3 thérapeutes nous présentent leur approche

Nous n’avons jamais autant attendu du couple qu’au 21eme siècle. Pour nombreux d’entre nous, il semble plus facile de changer de partenaire que de persévérer et régler à deux les difficultés.

Face à cette tendance, la thérapie de couple a su développer de nouveaux outils afin de restaurer les liens de confiance, travailler les outils de communication et placer le partenaire au rang d’équipier.

Les 5 bienfaits de la thérapie de couple

Les psychologues Lisa Benson, Meghan McGinn et Andrew Christensen de l’UCLA (université médicale prestigieuse aux Etats Unis) ont récemment publié un examen majeur de plus de 40 ans de recherche sur la thérapie des couples (Benson et al., 2012) dans laquelle ils ont synthétisé les approches des méthodes d’intervention les plus réussies. Ils ont réduit cette énorme quantité de recherche pour montrer que, dans les grandes orientations théoriques sur le terrain, la thérapie de couple suit généralement cinq principes sous-jacents. Bien que certains thérapeutes puissent utiliser une approche comportementale et d’autres une approche émotionnelle, tant que les deux utilisent des stratégies similaires pour aider leurs clients, les deux thérapeutes peuvent produire des changements positifs et efficaces.

Passons maintenant à ces cinq principes fondamentaux de la thérapie efficace des couples, selon les spécialistes de UCLA:

1. La thérapie de couple change la perception de la relation

Tout au long du processus thérapeutique, le thérapeute tente d’aider les deux partenaires à percevoir la relation de manière plus objective. Ils apprennent à arrêter le jeu du « blâme » et à regarder plutôt ce qui leur arrive en tant que processus impliquant chaque partenaire. Les thérapeutes commencent la thérapie en collectant des «données» sur l’interaction entre les partenaires, la manière dont ils échangent. Les thérapeutes formulent alors des «hypothèses» sur les facteurs causaux qui peuvent être en jeu et qui amènent les couples à interagir comme ils le font. La façon dont ils partagent cette information avec le couple varie selon l’orientation théorique particulière du thérapeute.

2. La thérapie de couple modifie le comportement dysfonctionnel

Les thérapeutes de couples efficaces tentent de changer la manière dont les partenaires se comportent réellement entre eux. Cela signifie que, en plus de les aider à améliorer leurs interactions, les thérapeutes doivent également veiller à ce que les partenaires ne s’engagent pas dans des actions pouvant causer des dommages physiques, psychologiques ou économiques. Pour ce faire, les thérapeutes doivent effectuer une évaluation minutieuse pour déterminer si leurs clients sont en danger.  Dans certains cas, le couple peut bénéficier des procédures de «temporisation» pour arrêter l’escalade des conflits.

3. La thérapie de couple diminue l’évitement émotionnel

Les couples qui évitent d’exprimer leurs sentiments privés risquent davantage de devenir émotionnellement éloignés et donc de se séparer. Dans ce cas, les thérapeutes aident leurs clients à faire ressortir les émotions et les pensées qu’ils craignent d’exprimer à l’autre personne. La thérapie conjugale permet aux partenaires de moins craindre d’exprimer leurs besoins. Selon ce point de vue, certains partenaires qui ont échoué à développer des attachements émotionnels «sécurisés» dans l’enfance ont des besoins non satisfaits qu’ils transmettent à leurs relations adulte. Ils craignent de montrer à leurs partenaires combien ils en ont besoin parce qu’ils craignent que leurs partenaires ne les rejettent. Les thérapeutes (comportementalistes), supposent que les adultes peuvent craindre d’exprimer leurs vrais sentiments car, par le passé, ils n’ont pas reçu de «renforcement». Quoi qu’il en soit, les deux approches théoriques recommandent d’aider les partenaires à exprimer leurs vrais sentiments de manière à les rapprochera.

Vous aimerez aussi :  Comment et où trouver un bon psychothérapeute à Paris

4. La thérapie de couple améliore la communication

Être capable de communiquer est l’un des « trois C » de l’intimité. Toutes les thérapies efficaces pour les couples visent à aider les partenaires à communiquer plus efficacement. En s’appuyant sur les principes n ° 2 et n ° 3, cette communication ne devrait pas être abusive, et les partenaires ne se ridiculiseront pas lorsqu’ils exprimeront leurs vrais sentiments. Les couples peuvent, par conséquent, exiger un «coaching» pour apprendre à se parler de manière plus approfondie et compréhensive. Le thérapeute peut également fournir aux couples des instructions didactiques pour leur donner certaines bases: savoir quels types de communication sont efficaces et quels types causeront davantage de conflits. Ils peuvent apprendre à écouter plus activement et de manière empathique.

5. La thérapie de couple favorise le renforcement

La thérapie de couple implique de se concentrer sur les problèmes – il est donc facile de perdre de vue les autres domaines dans lesquels les couples fonctionnent efficacement.

Le but du renforcement est d’aider le couple à tirer plus de plaisir de leur relation. Dans certains cas, le thérapeute peut se concentrer davantage sur les émotions qui aident le couple à développer une «histoire» ou un «récit» plus positif de leur relation.

Nous pouvons voir, par conséquent, que les personnes dans des relations troublées ne doivent pas abandonner le désespoir si leur situation semble sombre. De la même façon, les personnes qui craignent d’entrer dans des relations à long terme peuvent être encouragées en apprenant que les relations de problèmes peuvent être résolues.

 

Thérapie de couple à Paris: A qui s’adresser en toute confiance ?

Il existe plus de 500 psychologues, psychothérapeutes, psychopraticiens et thérapeutes de couples exerçants à Paris qui pourront se proposer de vous accompagner dans votre démarche.

Attention toutefois, certains professionnels exercent sous des casquettes professionnelles douteuses et sont à proscrire.

Nous nous sommes intéressés à 3 profils intéressants en région parisienne, qui ont acceptés de livrer un regard sincère sur leur profession:

Sophie A. – thérapie de couple à Boulogne Billancourt

Je suis thérapeute de couple en région parisienne depuis plus de 25 ans, et j’ai aidé de nombreuses personnes et nombreux couples à résoudre leurs problèmes de relation. L’objectif de mon travail est d’améliorer et d’élargir la capacité de mes patients à vivre une connexion plus profonde avec leurs partenaires. Cette connexion est la clé de la santé physique et mentale du couple, mais aussi de chaque individu.

Je crois que les relations sont d’une importance cruciale et sans liens étroits et fiables avec les autres, nous, les êtres humains, ne pouvons pas nous épanouir dans la vie quotidienne.

Si vous rencontrez des tensions ou des problèmes dans votre relation amoureuse ou même vos relations sociales et professionnelles, vous risquez de ressentir le rejet, l’abandon, le manque d’empathie, la déception, le désespoir, l’impuissance, la honte et beaucoup d’autres sentiments négatifs. Ce sont des expériences humaines qui peuvent être traumatisantes et entraîner des désordres psychologiques qui se manifestent par la dépression, l’anxiété, les dépendances.

Vous aimerez aussi :  Psychologue harcèlement travail: Comment le psychologue vous sort de l'impasse

Obtenir les coordonnées de Sophie A: nous contacter

Bertrand G. – thérapie de couple à Paris 11ème

Les couples viennent souvent me voir dans une situation d’urgence, lorsque leur relation est déjà très fragilisée. Pour ma part, j’enseigne aux couples comment restaurer la confiance, la connexion et le romantisme dans une relation. Il n’y a aucune excuse pour un processus passif ou chaotique. Un thérapeute actif qui crée un processus structuré respectera chacun de vos points de vue individuels et favorisera votre épanouissement en couple.

A mon sens, le thérapeute de couple doit vous apprendre de nouveaux moyens plus efficaces de vous parler et de vous écouter. Si vous êtes stressé, vous pouvez apprendre à créer un espace confiné et agréable l’un pour l’autre au milieu de votre semaine chargée. Vous pouvez découvrir comment transformer vos disputes en opportunités, comment gérer les conflits et travailler en équipe. S’il ne semble pas y avoir de place pour différents points de vue dans votre relation, vous pouvez découvrir de nouvelles façons d’accueillir les besoins individuels. Après une infidélité, vous pouvez travailler pour guérir les blessures et reconstruire l’engagement et la confiance.
Surtout, vous apprendrez à reconnaître les sources de vos tensions, à modifier les anciens « motifs » et à créer la relation intime et amoureuse que vous voulez.

Obtenir les coordonnées de Bertrand G: nous contacter

Marie L. – Psychologue et thérapeute de couple à Paris 7ème

Dans les relations contemporaines qui proviennent d’une conscience de survie, le partenaire place très souvent des attentes coercitives de l’autre. Si je m’attends à ce que vous vous comportiez d’une certaine manière (de la manière que j’imagine la plus juste), je place une attente coercitive sur vous. Ces attentes sont considérées comme une demande, elles impliquent un contrôle et provoquent des frictions entre les partenaires.

Contrairement aux attentes coercitives, les attentes partagées de l’intégrité personnelle développent une confiance. Dans une relation saine, la confiance incontestable est essentielle et nécessaire pour l’épanouissement et le bien-être individuel, puis du couple.

Malheureusement, les couples ont tendance à penser la confiance en termes limitatifs, notamment et particulièrement autour de la fidélité. Les recherches ont montré que, même dans des relations saines et favorables, d’autres problèmes de confiance peuvent apparaître:

  • Confiance que mon partenaire ne va pas me blesser physiquement ou psychologiquement
  • Confiance que mon partenaire ne va pas chercher à me contrôler ou me rejeter
  • Confiance que mon partenaire m’aime sans conditions suspensives
  • Confiance que mon partenaire va me considérer parmi ses priorités
  • Confiance que mon partenaire ne va pas m’abandonner face aux conflits et aux difficultés

 

Répondre à ces attentes aide le couple à développer un niveau de confiance incontesté. Sans ce degré de confiance, l’insécurité persiste, favorisant le doute et la peur. Les insécurités nous rejettent nos meilleures possibilités. Cela nous fait mal agir, poussant celui ou celle que nous aimons loin de nous. Pour agir sainement et avec amour, nous devons nous sentir en sécurité. Il devient donc très important qu’au moins dans ce domaine de notre vie, le couple nous créons une sécurité absolue.

Obtenir les coordonnées de Marie L: nous contacter