L’environnement de travail peut affecter le moral, la santé et le bien-être des employés

Quel patron d’entreprise ne voudrait pas que ses employés :

  • se sentent bien et arrivent au travail plein de vitalité, de motivation et de concentration ?
  • travaillent de façon productive et efficace, qu’ils soient seuls ou en équipes ?
  • communiquent clairement leurs besoins et leurs attentes ?

Cela serait idéal, et est être au cœur du succès d’une entreprise.

Malheureusement, de telles situations arrivent rarement. Quelle entreprise n’a pas son lot de frictions et de tensions sur le lieu de travail, des membres du personnel mécontents, fatigués et stressés ? Nous avons tous des personnalités, valeurs, attentes et résistances au stress différentes. Nous somme tous uniques et réagissons différemment aux styles de communication, à la charge de travail, aux éléments stressants etc… Il n’existe pas de méthode qui fonctionne pour tous au sein d’une entreprise qui pourrait satisfaire tout le monde. Cependant, avec un peu de considération, vous pouvez apporter des changements qui amélioreront le moral de vos employés et le bien-être sur le lieu de travail.

Lorsque l’on parle de bien-être sur le lieu de travail, on pense rarement que l’environnement physique puisse être un facteur qui peut faire une différence cruciale sur la dynamique du lieu de travail, la sensation de bien-être individuelle et la satisfaction au travail. C’est l’endroit où toutes les interactions ont lieu et de petites amélioration auront un impact positif, non seulement sur la qualité des interactions entre les employés, mais aussi sur leur contentement général.

Choisissez entre ces deux environnements de travail :

  • Environnement 1 : Lumières artificielles. Murs et meubles sombres. Pas d’ouverture sur l’extérieur. Environnement bruyant. Pas d’espace dédié aux pauses. Petites cuisine et salle de réunion. Espace de travail restreint. Propreté et système de rangement médiocres. Rares animations sociales au sein des équipes et de l’entreprise en général. Employés devant pointer à l’arrivée et au départ du lieu de travail.
  • Environnement 2 : Couleurs vives dans les bureaux. Fenêtres et capacités à voir l’extérieur et respirer de l’air frais. Espace de travail bien conçu permettant de travail seul sans être trop séparé de l’équipe. Animation sociales régulières et activités organisés au sein de l’entreprise. Lieu de travail propre. Chaises et meubles confortables. Espace dédié à la relaxation. Salles de réunion spacieuses.

Numéro 2, pas vrai ? Mais pourquoi ?

Car il crée un espace et une atmosphère qui permet aux employés de se sentir valorisés et inspirés, un espace que l’employeur a conçu pour ses employés en les considérant comme des êtres humains plutôt que comme des robots. Vous ne lèveriez sans doute pas joyeux et motivé si vous deviez passer 8 heures par jours dans l’environnement 1, qui détériorerait progressivement votre créativité, santé, bien-être et moral. Cela ne signifie pas que l’environnement 2 garantira un personnel heureux, productif et communicatif, mais cela y contribue.

Vous aimerez aussi :  Soulager les tensions musculaires du cou, des épaules et du dos (vidéo)

Quel genre d’environnement améliore le moral, la santé et le bien-être des employés, et donc leur productivité et la qualité de leurs communications ?

  • Espace de travail personnel : Avoir son propre espace de travail vous donne l’impression d’être à votre place et de faire partie de l’entreprise. Un espace de travail trop ouvert peut parfois affecter notre abilité à nous concentrer et à accomplir le travail, et les espaces trop compartimentés isolent les employés les uns des autres. Il faut atteindre un équilibre, tout comme avec le bruit qui peut distraire les employés et augmenter leur niveau de stress. L’opportunité de personnaliser son espace de travail avec des photos de famille ou des objets personnels crée une sensation de sécurité et peut avoir un impact positif quand vous vous sentez stressé et dépassé. Dans la plupart des lieux de travail, les employés travaillent assis. Des études récentes ont démontré que rester assis plus de 6 heures par jour est mauvais pour la santé, augmente la tension artérielle et augmente les risques de diabète, d’obésité, de dépression, et de certains types de cancer et de facteurs aggravant de maladies chroniques déjà développées. Certaines entreprises ont pris l’initiative d’installer des bureaux à position debout et d’encourager leur personnel à passer 50% de leur temps debout et 50% assis.

Un espace de travail confortable dans lequel vous n’êtes pas trop distrait par le bruit ou les mouvements autour de vous préserve votre énergie et booste votre concentration. En conséquence, vos pensées sont plus organisées, vous êtes plus calmes et communiquez plus efficacement vos besoin et vos attentes à vos collègues.

Plantes, air frais et lumière naturelle : Avoir des plantes au bureau rend l’endroit plus accueillant. De plus, des études ont montré que les plantes améliorent la qualité de l’air dans les locaux, réduit le niveau de stress et la tension artérielle, aide à se concentrer, améliore la productivité et les sensations positives. La lumière naturelle et l’air frais sont meilleurs pour la santé et le moral. En éclairant votre environnement de travail, vous aidez vos employés à alléger leur esprit, et cela créer une sensation de bien-être qui améliorera leur capacités de travail.

Vous aimerez aussi :  Exemple de sophronisation

Défi de santé et de bien-être, ou activité favorisant la communication entre les services : Créer une dynamique positive au sein de l’entreprise, faire interagir les employés et créer une cohésion et une camaraderie parmi les équipes de travail fera des miracles sur le lieu de travail. Assurez-vous que les membres du personnel ont l’occasion d’apprendre à se connaître à travers tous les services, et pas seulement en tant que collègues. Ce n’est pas uniquement important en terme de moral et de bien-être, mais aussi de créativité, innovation, communication et contentement au travail. Les employés qui travaillent ensemble vers un même objectif et se sentent intégrés et valorisés sont plus productifs. Organisez des activités sur la santé et le bien-être dans l’année, comme des campagnes pour arrêter de fumer, des défis sportifs, des méditations hebdomadaires, des sessions de sophrologie etc …

Espace de travail en groupe : Ayez une zone de travail attirante pour les réunions et le travail de groupe ; un espace qui inspire les employés : murs colorés pour stimuler la créativité, tableaux pour les sessions de brainstorming, chaises confortables, et des tables autour desquelles se réunir pour discuter.

Espace détente : Encouragez les petites pauses, et une pause déjeuner convenable (45 min à 1 heure). Prendre régulièrement des pauses pendant la journée a un impact positif sur la productivité, la concentration, les capacités de communication, l’efficacité personnelle et les niveaux de stress. Les employés qui ne prennent pas de pause se fatiguent, et leur patience et leur écoute en sont affectés. Créez un espace accueillant où les gens peuvent se détendre quelques minutes pour revenir au travail ressourcé et concentré. Imaginez un espace avec des fauteuils confortables, une table pour manger, un jeu de fléchettes etc … Si vous voulez que votre personnel prennent les pauses au sérieux, vous devez montrer l’exemple et faire l’expérience de leurs bienfaits vous-même. S’ils ne vous voient pas prendre de pause, ils n’oseront pas en prendre eux-mêmes.

Espace d’apprentissage : Ayez de spacieuses salles accueillantes disponibles pour des clients ou des réunions d’équipe, des revues de performance, des présentation d’entreprise, des formations, et un système informatique en place pour qu’il soit facile aux employés de vérifier la disponibilité des salles.

Des conditions de travail telles que décrites dans cet article améliorera non seulement la santé et le bien-être des employés, mais aussi leur productivité, leur contentement et leurs capacités de communication.

 

Source et crédit photo :

http://vie-tality.com/

http://jaicost.fr/