Comment cuisiner les plantes sauvages ? Des herbes sauvages au menu

Dans ce deuxième volet, je vais vous offrir quelques recettes ultra simples pour vous permettre d’utiliser et cuisiner les plantes et herbes sauvages.

Partons du principe que vous avez suivi les conseils que je vous ai donnés ici et que votre panier est rempli.

Nous sommes au tout début du printemps et début avril nous offre ses premières pousses en même temps que ses premiers soleils.

Vous avez cueilli au cours de cette balade des feuilles de pissenlit et de cardamine, des fleurs et des feuilles de pâquerettes, quelques violettes odorantes, un gros bouquet de jeunes pousses de grande ortie, des feuilles de plantain, des feuilles de ficaire et quelques feuilles de menthe douce.

Lavez à grande eau deux fois vos herbes sauvages, en ajoutant du vinaigre dans la deuxième eau, laissez égoutter quelques instants.

Comment cuisiner les plantes et herbes sauvages en entrée

Je vous propose une savoureuse salade aux herbes sauvages.

Pour la sauce, mixez une dizaine de feuilles d’ortie avec de l’huile d’olive, un peu de vinaigre de cidre et un soupçon de moutarde. Salez à votre convenance. Inutile de poivrer, les orties apporteront ce petit goût à votre salade.

Pour la salade, coupez le plantain en petites lamelles (dans le sens horizontal de la feuille). Sur la sauce, ajoutez le plantain, les feuilles de ficaire, de cardamine et de pâquerettes, celles de pissenlit… Et pourquoi ne pas y ajouter quelques feuilles du coeur de cette batavia que vous avez acheté au marché hier…

Vous aimerez aussi :  Comment gérer le stress au naturel ?

Comment cuisiner les plantes et herbes sauvages en plat 

(pour 4 personnes)

Au choix selon votre envie,

d’une soupe de pissenlit : Cuire les feuilles de pissenlit avec 4 pommes de terre de taille moyenne et un litre et demi d’eau pendant 30 minutes, gros sel gris non purifié,

de lasagnes aux orties : Blanchir un très gros bouquet d’orties 3 minutes à l’eau bouillantes puis les égoutter (elles réduisent de moitié), une couche de sauce tomate (maison si possible), une couche de pâtes à lasagnes, les orties, une couche de béchamel (maison aussi), une couche de pâtes à lasagnes, le reste de la sauce tomate, puis parsemer le tout de gruyère râpé ou de parmesan… 20 à 25 minutes à four maxi. Servir de suite avec possibilité de les accompagner de faux câpres.

Recette des faux câpres (à faire à l’avance) : Récolter des boutons de fleurs de pâquerettes avant leur ouverture, les laver puis les égoutter soigneusement avant de les mettre à mariner dans du vinaigre blanc (le vinaigre doit parfaitement les recouvrir, laisser au moins deux à trois centimètres vides entre le vinaigre et le couvercle pour la fermentation).

Comment cuisiner les plantes sauvages en dessert

Faire une salade de fruits de saison coupés grossièrement (melon et fraises par exemple) en y ajoutant un jus de citron ou d’orange fraîchement pressé, ajouter des fleurs de pâquerettes et de violettes, des feuilles de menthe hachées ou coupées finement.

Bon appétit !

Prenez soin de vous et portez-vous bien !

Véronique Vauclaire

Naturopathe

06.75.93.83.83 – veronique.vauclaire@sfr.fr

Mise en garde : Un avis médical est indispensable avant l’application d’un traitement naturel. Seul votre médecin connait vos antécédents médicaux et les interactions que certaines plantes pourraient avoir avec votre traitement. De plus, je ne saurai être tenue responsable d’une mauvaise utilisation des plantes ou produits que j’aurais conseillés.