Vertu médicinale du coquelicot: bienfaits du coquelicot

Le coquelicot (Papaver rhoeas, Papavéracée) est une plante pectorale, sédative et adoucissante. Elle est utilisée notamment dans le traitement des troubles du sommeil, mais aussi contre l’enrouement et la toux. Elle n’est utilisée que dans le cadre d’un usage interne. Il est recommandé de respecter certaines précautions d’emploi car les effets secondaires peuvent être importants.
Autres appellations: pavot sauvage, pavot des champs…
Parties utilisées : fleurs
Principaux composants : mécocyanine, muci¬lage, rhoeadine, nitrate de potasse…

Propriétés :

— narcotique léger
— sédatif de la toux
— antispasmodique
— adoucissant
— sudorifique

Indications :

Usage interne :
— insomnies (pour personnes délicates, enfants, vieil¬lards)
— toux spasmodiques (coqueluche, asthme)
— bronchites, pneumonie, pleurésie
— fièvres éruptives.
Usage externe :
— angines
— inflammation des paupières


Comment l’utiliser :

Usage interne :
— infusion : une pincée de fleurs sèches par tasse d’eau bouillante (10 à 15 g par litre d’eau). Infuser 10 minutes. 3 tasses par jour.
— Extrait mou : 0,20 à 0,40 g par jour, en pilules :
extrait mou de coquelicot 0,10 g
extrait mou de réglisse 0,05 g
pour une pilule. De 2 à 4 au coucher.
— Suppositoires calmants :
extrait de coquelicot 0,20 g
onguent populeum 1 g
beurre de cacao 3 g
cire blanche q.s.p. 1 sup.
Usage externe :
— en cataplasmes dans les inflammations oculaires.
N.B. : Fait partie des « quatre fleurs » (voir  à Bouillon-blanc).


Quelques lectures intéressantes:

CONTRE-INDICATIONS

Le coquelicot est contre-indiqué durant la grossesse et l’allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 7 ans.

EFFETS INDÉSIRABLES

A de trop fortes doses, le coquelicot peut provoquer des effets secondaires importants, tels que de la somnolence ou des hallucinations.

INTERACTIONS AVEC DES PLANTES MÉDICINALES OU DES COMPLÉMENTS

Il convient de ne pas utiliser le coquelicot avec d’autres plantes sédatives. En cas d’affections respiratoires, il peut être associé à du bouillon blanc ou à de la racine de réglisse .

INTERACTIONS AVEC DES MÉDICAMENTS

Il est prudent de ne pas combiner le coquelicot avec des somnifères ou des anxiolytiques et, d’une manière générale, avec tous les médicaments favorisant le sommeil.

Source: www.doctissimo.fr

Crédit photo: www.topsante.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com