Quels sont les médicaments toxiques pour le foie ?

De multiples fonctions du foie

Le foie est un organe majeur de notre organisme. En effet il répond à de multiples fonctions, de fabrication, production, décomposition, métabolisation et détoxication.

Il est notamment chargé de dégrader toutes les substances toxiques qui arrivent dans le corps afin qu’elles soient ensuite éliminées par les reins et les intestins. Les médicaments qu’ils soient assimilés par voie orale ou par injection font partie de ces substances que le foie doit dégrader. Il est donc impératif de bien gérer les quantités, de ne pas s’auto-médicamenter et de prendre certaines précautions concernant l’hygiène de vie.

Quels sont les médicaments les plus nocifs

Ils sont assez nombreux et on note principalement les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les antalgiques, les antifongiques, les antidépresseurs, les neuroleptiques et les anti-arythmiques. J’attire votre attention sur la prise régulière du paracétamol présent entre autres dans le Doliprane. Ce médicament en vente libre est souvent consommé abusivement et peut entrainer des lésions graves et irréversibles du foie. En effet le foie transforme le paracétamol en une substance toxique qui va avoir comme conséquence la destruction des cellules si la dose excède 4 grammes par jour. Il est donc important de respecter les doses journalières et les espaces entre deux prises conseillées par le médecin et surtout de ne pas en prendre de façon régulière pour un oui ou pour un non. A noter qu’une mauvaise utilisation de cet antalgique est à ce jour en France la première cause de greffe du foie. En cas de symptômes de surdosage, douleurs abdominales, pertes d‘appétit, nausées, vomissements, teint jaunâtre ou encore migraines il faut appeler les secours au plus vite.


Attention aux plantes, elles peuvent aussi être toxiques pour le foie

Les compléments alimentaires à base de plantes peuvent aussi se révéler toxiques pour le foie. Je pense notamment aux huiles essentielles qui ingérées n’importe comment, sans précaution et sans le conseil d’un thérapeute compétent peuvent avoir de graves séquelles. Certaines molécules contenues dans ces huiles comme le carvacrol, le thymol, l’eugénol ou encore les phénols vont ainsi perturber certaines enzymes à l’origine du fonctionnement hépatique. Ainsi je vous recommande la plus grande prudence avec entre autres la cannelle, le thym à Thymol, la sarriette des montagnes, l’origan, le clou de girofle ou encore la coriandre …


Quelques lectures intéressantes:

Quelle hygiène de vie mettre en place pendant un traitement

Plus que jamais il est important de prendre soin de son foie lors d’un traitement médicamenteux.

Il est prudent de ne pas sur-solliciter le foie déjà bien accaparé par la détoxication médicamenteuse. Éviter tous les gras saturés, transformés, chauffés, frits, la cuisine au beurre, les sucres raffinés, les viandes grasses et charcuteries, les aliments fumés et d’une manière générale tout ce qui est raffiné et d’origine industrielle. Bien sûr l’alcool, le café et le thé noir sont à écarter pendant la prise médicamenteuse. Limiter les œufs et les produits laitiers animaux. Consommer modérément les viandes blanches, poissons, huiles pressées à froid, céréales complètes. Privilégier les fruits et légumes frais de qualité biologique, les graines germées, les infusions, les épices.

Certains aliments sont particulièrement bons pour le foie comme le brocoli, l’ail, l’avocat, le citron ou encore le basilic ainsi que les aliments riches en soufre, poireaux, choux, haricots verts, fruits de mer, oléagineux …

Les nutriments riches en vitamines du groupe B comme le pollen frais de fleurs, les germes de blé ou la levure de bière vont aider à activer les enzymes du foie. Certaines eaux minérales soufrées sous forme de cure vont soulager le foie.

Une diète sous forme de fruits et légumes crus, cuits ou en jus allant de une à trois journées permet au foie de se détoxiquer plus facilement. Une bouillotte chaude le soir à l’endroit du foie, sous les côtes à droite va le stimuler, le foie aime particulièrement la chaleur.

Enfin c’est le moment d’utiliser les plantes protectrices du foie. Les trois plantes majeures protectrices de la fonction hépatique sont le desmodium, le chardon marie et l’americanum chrysanthellum. Il peut être intéressant de répartir les doses avant chaque repas, on soulagera ainsi le foie de façon plus efficace.

Laurence Guillon

Naturopathe à Lille (Nord) et à Colombes (hauts de Seine)

Possibilité de consultation par vidéo

Laurenceguillon.naturo@gmail.com

06 07 04 26 76


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com