Quelles solutions naturelles pour aider son enfant à s’endormir ?

Etablir un rituel est très important pour faciliter l’endormissement des enfants ; pourquoi ne pas lui rajouter quelques touches naturelles pour optimiser la détente et la plongée vers le sommeil ?

Selon l’âge de l’enfant, plusieurs astuces peuvent favoriser calme et détente avant l’heure du coucher et assurer une nuit calme.

Quelques habitudes à revoir

Quelques gestes simples comme aérer la chambre tous les jours quelques minutes, baisser la luminosité au moins une heure avant le coucher, utiliser une veilleuse aux couleurs apaisantes de type lampe de sel, éviter tout sport ou jeux excitant après 19H… sont la base pour un sommeil serein.


Dans tous les cas, il faut bannir les objets émettant des ondes électromagnétiques (portable, tablette, box wifi, télévision) de la chambre des enfants. L’exposition aux ondes toute la nuit est un obstacle sérieux à un sommeil réparateur. Ne pas autoriser l’utilisation d’écran au moins 2 heures avant le coucher.

Quelques huiles essentielles peuvent aussi être d’un grand secours. Attention pas d’improvisation, il ne faut pas remplacer l’huile essentielle conseillée par une autre, certaines sont tout à fait inappropriées pour les enfants. Attention dans tous les cas à choisir des huiles essentielles biologiques, donc garanties sans résidus de pesticides.

Diffuser des huiles essentielles

La diffusion d’huiles essentielles dans la chambre doit se faire environ une heure avant le coucher : mieux vaut éviter de diffuser en présence des enfants, surtout s’ils sont jeunes, et il ne faut pas saturer l’air ambiant de molécules aromatique. Une plage de diffusion de 30 minutes est amplement suffisante. Les huiles essentielles et le diffuseur doivent évidement rester hors de portée des plus petits, et la diffusion doit être stoppée environ une demi heure avant l’heure du coucher.

A partir de 6 mois, on peut diffuser de cette manière quelques gouttes (maximum 4 pour les plus petits, maximum 8 à 10 s’ils ont plus de 3 ans ) d’huile essentielle de mandarine ou de lavande vraie.

Si c’est insuffisant, on peut opter pour un massage ou un bain aromatique. (mais c’est soit l’un, soit l’autre…)

Le bain aromatique pour les enfants

On utilise obligatoirement une base pour bain afin de diluer les huiles essentielles : pas de mélange maison avec de l’huile végétale, un œuf, du lait en poudre… etc, et encore moins pures dans l’eau du bain. Le risque d’irritation est élevé chez les adultes, c’est donc totalement interdit avec les enfants.


Quelques lectures intéressantes:

Il faut mélanger au maximum 5 gouttes dans la base pour bain, bien mélanger, et seulement ensuite verser le mélange base + huiles essentielles dans l’eau du bain. C’est la seule façon pour que les huiles essentielles soient correctement diluées.

A partir de 6 mois, on peut mettre 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou de vanille diluées dans l’eau du bain.

A partir de 3 ans, on peut utiliser lavande vraie, mandarine, ravintsara, orange douce, en respectant la dose maximale de 6 gouttes par bain.

Se contenter de sécher l’enfant à la sortie du bain, sans rincer.

Un massage aromatique

Le bain aromatique peut être facilement remplacé par un massage. Attention, jamais d’huiles essentielles pures, elles doivent être diluées dans une huile végétale. On teste systématiquement le mélange sur l’avant bras avant une application plus large pour écarter tout risque d’allergie.

Le massage s’effectue le soir au coucher ; une fois terminé, on essuie bien sans rincer et on laisse agir au calme….

  • Pour un bébé, on utilise seulement une huile végétale type huile d’amande douce, sans huile essentielle : le massage va allier hydratation de la peau et moment de détente.
  • Pour les plus grands, à partir de 3 ans, on peut aussi effectuer un massage général ou plus simplement masser la plante des pieds et le plexus solaire avec un mélange détente :

1 goutte de chaque huile essentielle : Lavande vraie, Marjolaine des jardins, Camomille noble dans une cuillère à café d’huile végétale type amande douce ou macadamia.

 

Un coup de pouce végétal

Si on ne peut pas donner n’importe quelles plantes aux enfants, on peut par contre utiliser des bourgeons dès 4 ans : le bourgeon de Figuier est un classique pour apaiser les enfants nerveux, à raison de 5 gouttes diluées dans un peu d’eau et à prendre avant le repas du soir. Par contre il faut compter quelques semaines de traitement pour qu’il soit vraiment efficace.

Et puis chez l’enfant en pleine croissance, la nervosité et les troubles du sommeil peuvent être le signe de carences en minéraux et oligo éléments, voire de parasitose. C’est peut être le moment de faire un point avec un thérapeute.

 

Article rédigé par Marie Chetaille

Naturopathe

chetaille.marie@orange.fr

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com