Quassia amara: Plante médicinale stomachique, stimulante de la vésicule biliaire, diurétique

Le genre Quassia regroupe des plantes dicotylédones. Sa circonscription est discutée : probablement ne comprend-il qu’une seule espèce, mais selon quelques auteurs, il y en aurait une douzaine. L’une d’elle, Quassia amara est un petit arbre, cultivé pour le bois et utilisé en médecine traditionnelle. (source: fr.wikipedia.org)

(Picroena excelsa, Simarubacée)

  • Parties utilisées : bois.
  • Principaux composants  : quassine…

Propriétés :

  • tonique
  • excitant des sécrétions et des fibres musculaires lisses (estomac, intestin, vessie)
  • apéritif
  • stomachique
  • stimulant de la vésicule biliaire
  • diurétique

Indications :

  • inappétence
  • dyspepsies atoniques (convalescences)
  • constipation des dyspeptiques
  • congestion hépatique
  • œdèmes des cardio-rénaux
  • oxyurose (lavements).

Utilisation thérapeutique :

Usage interne :


Quelques lectures intéressantes:


  • poudre : 1 à 3  g par jour en cachets
  • macération : 5 g pour 1 litre d’eau. 1 tasse avant les repas (tonique, apéritif)
  • extrait : 0,20 à 0,50 g par jour, en pilules
  • teinture : 2 à 10 g par jour, en mixture, potion

(pour les enfants : 5 gouttes par année d’âge et par jour, avant les repas)

  • vin : 30 à 100 g par jour
  • quassine cristallisée en pilules de 0,002 g (10 mg par jour).
  • Mixture apéritive :
    • teinture de noix vomique : 5 g
    • teinture de quassia : 10 g
    • teinture de Colombo : 10 g
    • essence d’anis vert :  3 gouttes

15 gouttes dans un peu d’eau avant les 2 grands repas

Usage externe :

  • macération à 15 g pour 1 litre d’eau, en lavements (oxyurose).

Synergiques :

colombo — quinquina — noix vomique

  • espèces amères : petite centaurée — chardon bénit
  • gentiane — germandrée — chicorée sauvage.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com