Psychothérapie: Pourquoi et pour qui ? Quelles sont les différentes approches ?

A qui s’adresse la psychothérapie et en quoi consiste-t-elle ?

La psychothérapie est une thérapie qui accompagne les personnes ayant des difficultés psychologiques, relationnelles, comportementales…

La psychothérapie est pratiquée par des professionnels de la santé mentale: psychanalyste, psychologue, psychiatre.

  • En terme de formation, un psychothérapeute doit avoir au départ un diplôme validant 5 années d’université au minimum: psychologie/psychanalyse 5 ans, médecine 8 ans.
  • Suite à cela, il doit avoir obtenu un second diplôme en psychopathologie délivré par un institut public ou privé, complété par 5 mois de stage professionnel.
  • Il peut ensuite être inscrit au Registre National des Psychothérapeutes. (Registre ADELI détenu par l’ARS, l’Agence Régionale de la Santé, uniquement)

La psychothérapie permet de résoudre des problèmes enfouis depuis longtemps qui sont souvent à l’origine du mal-être du patient. Elle offre de nouvelles perspectives et permet au patient de mieux aborder ses problèmes et difficultés. Il existe de nombreuses approches au sein de la psychothérapie, dont la thérapie cognitivo-comportementale et la thérapie comportementale et dialectique. Découvrez les différentes approches et types
de psychothérapie dans cet article.



Qu’est-ce que la psychothérapie ?

Grâce à la psychothérapie, les psychothérapeutes aident les personnes de tous âges à vivre des vies plus heureuses, plus saines et plus productives.

En psychothérapie, les psychothérapeutes appliquent des procédures scientifiquement validées pour aider les gens à développer des habitudes plus saines et plus efficaces. Il existe plusieurs approches de la psychothérapie – notamment les thérapies cognitivo-comportementales, les thérapies interpersonnelles et autres types de thérapie  – qui aident les individus à résoudre leurs problèmes.

La psychothérapie est un traitement collaboratif basé sur la relation entre une personne et un psychothérapeute. Basée sur le dialogue, elle fournit un environnement de soutien qui permet à la personne de parler ouvertement avec un professionnel objectif, neutre et sans être jugée. Le psychothérapeute et son consultant travailleront ensemble pour identifier et modifier les pensées et les comportements qui nuisent à son bien-être.

Lorsque la thérapie se termine, la personne n’aura pas seulement résolu ses problèmes, elle aura aussi acquis de nouvelles compétences afin de faire face à tous les défis qui surgiront à l’avenir.

Quand doit-on envisager la psychothérapie ?

En raison des nombreuses idées fausses qui circulent sur la psychothérapie, il peut exister une certaine réticence. Même si vous connaissez la réalité et non les mythes, vous pouvez vous sentir nerveux à l’idée d’essayer cette thérapie.

Mais cela vaut la peine de surmonter cette nervosité. La psychothérapie peut vous aider à avoir une meilleure qualité de vie.

Certaines personnes recherchent une psychothérapie parce qu’elles se sentent déprimées, anxieuses ou en colère depuis longtemps. D’autres peuvent vouloir une aide pour une maladie chronique qui interfère avec leur bien-être émotionnel ou physique. Mais certaines peuvent également avoir des difficultés passagères et ont besoin d’aide pour traverser cette période. Les personnes peuvent être en cours de divorce, souffrir du syndrome du nid vide, se sentir submergé par un nouvel emploi ou subir un deuil douloureux suite à la mort d’un conjoint ou d’un membre de la famille, par exemple.

Voici certains signes qui peuvent signifier un besoin de suivre une psychothérapie:

– Vous ressentez une tristesse profonde et un sentiment d’impuissance accablant

– Vos problèmes ne semblent pas s’améliorer malgré vos efforts et l’aide de votre famille et de vos amis.

– Vous avez du mal à vous concentrer sur des tâches ou à mener d’autres activités quotidiennes.

– Vous vous inquiétez excessivement, attendez le pire ou êtes constamment à cran.

– Vos actions, comme la consommation d’alcool, l’utilisation de drogues ou l’agressivité, vous nuisent ou nuisent à d’autres personnes.

Types de thérapie

La thérapie peut être donnée dans une variété de formats, notamment:
Individuelle: cette thérapie implique seulement le patient et le thérapeute.
Groupe: Deux patients ou plus peuvent participer à la thérapie en même temps. Les patients peuvent partager leurs expériences et apprendre que d’autres ressentent la même chose et ont eu les mêmes expériences.
Marital / couples: ce type de thérapie aide les conjoints et les partenaires à comprendre pourquoi leur proche souffre d’un trouble mental, quels sont les changements dans la communication et les comportements qui peuvent aider et ce qu’ils peuvent faire pour faire face. Ce type de thérapie peut également être utilisé pour aider un couple qui rencontrent des difficultés sur certains aspects de leur relation.
Famille: La famille est un élément clé dans la thérapie et il est parfois utile pour les membres de la famille de comprendre ce qu’un être cher traverse, comment ils peuvent faire face et ce qu’ils peuvent faire pour l’aider.

Approches de la thérapie

Bien que la thérapie puisse se faire dans différents formats – comme la thérapie familiale, la thérapie de groupe et la thérapie individuelle – il existe également plusieurs approches différentes que les professionnels de la santé mentale peuvent effectuer lors d’un suivi. Après avoir parlé avec le patient de ses troubles, le thérapeute décidera de l’approche à utiliser en fonction des facteurs sous-jacents suspectés qui contribuent au problème ou à la maladie.

Les différentes approches de la psychothérapie incluent:

Thérapie psychodynamique

La thérapie psychodynamique repose sur l’hypothèse qu’une personne a des problèmes émotionnels en raison de conflits non résolus, généralement inconscients, qui proviennent souvent de l’enfance. L’objectif de ce type de thérapie est que le patient comprenne et traite mieux ces sentiments en parlant de ses expériences. La thérapie psychodynamique est administrée sur une période d’au moins plusieurs mois, bien qu’elle puisse durer plus longtemps, c’est à dire pendant des années.

Vous aimerez aussi :  7 bienfaits de la choucroute

Thérapie interpersonnelle

La thérapie interpersonnelle se concentre sur les comportements et les interactions qu’un patient a avec sa famille et ses amis. L’objectif principal de cette thérapie est d’améliorer les compétences en communication et d’augmenter l’estime de soi du patient pendant un court laps de temps. Elle dure généralement trois à quatre mois et fonctionne bien pour la dépression causée par le deuil, les conflits relationnels, les événements majeurs de la vie et l’isolement social.

Les thérapies psychodynamiques et interpersonnelles aident les patients à résoudre une maladie mentale causée par:

• Perte (chagrin)
• Conflits relationnels
• Transitions de rôle (comme devenir mère ou aide-soignant)

Thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale aide les personnes atteintes de maladie mentale à identifier et à modifier les perceptions inexactes qu’elles peuvent avoir d’elles-mêmes et du monde qui les entoure. Le thérapeute aide le patient à établir de nouvelles façons de penser en attirant l’attention sur les «fausses» et les «bonnes» présomptions qu’elles font sur elles-mêmes et sur les autres.

La thérapie cognitivo-comportementale est recommandée pour les patients:
• Qui pensent et se comportent de manière à déclencher et à perpétuer une maladie mentale
• Qui souffrent de dépression et / ou de troubles anxieux. La thérapie cognitivo-comportementale peut-être le seul traitement ou, selon la sévérité, peut-être en addition du traitement par antidépresseur.
• Qui refusent ou qui ne peuvent pas prendre des antidépresseurs
• De tous âges atteints de maladie mentale qui cause des souffrances, des incapacités ou des conflits interpersonnels

Thérapie comportementale dialectique

La thérapie comportementale dialectique (TCD) est un type de thérapie cognitivo-comportementale utilisée pour les patients à haut risque et difficiles à traiter. Le terme «dialectique» vient de l’idée que réunir deux notions contraires en thérapie – acceptation et changement – apporte de meilleurs résultats qu’une seule. La TCD aide une personne à changer les comportements malsains tels que le mensonge et l’automutilation, à travers la tenue d’un journal, la thérapie individuelle et en groupe et le coaching téléphonique.
La TCD a été initialement conçue pour traiter les personnes ayant un comportement suicidaire et un trouble de la personnalité borderline. Mais elle a été adaptée pour d’autres problèmes de santé mentale qui menacent la sécurité, les relations, le travail et le bien-être émotionnel d’une personne.

Une TCD complète se concentre sur quatre approches:

• Tolérance à la détresse émotionnelle: Ressentir des émotions intenses comme la colère sans pour autant réagir de façon impulsive, s’automutiler ou abuser de substances pour atténuer la détresse.
• Régulation des émotions: reconnaissance, étiquetage et ajustement des émotions.
• Attention: devenir plus conscient de soi et des autres et attentif au moment présent.
• Efficacité interpersonnelle:  Traverser un conflit et interagir de façon active.

Quelles questions devez-vous vous poser ?

Lorsque vous êtes prêt(e) à suivre une psychothérapie, pensez aux points suivants:

– Voulez-vous suivre psychothérapie individuelle, avec votre partenaire ou votre conjoint, ou avec vos enfants ?

– Quels sont vos principaux objectifs pour la psychothérapie ?

– Jusqu’où êtes-vous prêt à aller ?

– Quels jours et heures vous arrangent le plus ?

Que demander à un psychothérapeute  ?

Vous devrez rassembler des informations auprès des professionnels qui vous intéressent.

La meilleure façon d’entamer une discussion avec un professionnel est le téléphone. Et cela même si vous êtes tenté par le courrier électronique, car le téléphone est plus sûr lorsqu’il s’agit de confidentialité et qu’il vous permet de recueillir des premiers signaux supplémentaires (voix de la personne).

Une fois que le contact est établit, voici quelques questions à poser au professionnel:

–  Acceptez-vous les nouveaux patients?

– Travaillez-vous avec des hommes, des femmes, des enfants, des adolescents, des couples ou des familles? (En fonction de la thérapie qui vous intéresse).

– Depuis combien d’années pratiquez-vous ?

– Quels sont vos domaines de compétence ?

– Avez-vous de l’expérience pour aider les personnes ayant des symptômes ou des problèmes comme le mien ?

– Quelle est votre approche ? Les traitements que vous utilisez ont-ils été efficaces pour faire face à mon problème ?

– Quels sont vos honoraires ? Les tarifs peuvent-ils s’adapter au moyens de vos patients ? Acceptez-vous les cartes bancaires ou les chèques ?

– Quelles est votre politique concernant par exemple les rendez-vous manqués ?
Rappelez-vous que la thérapie consiste à évaluer vos pensées et vos comportements, en identifiant les stress qui contribuent à votre état et en travaillant à modifier les deux aspects. Les personnes qui participent activement à la thérapie se remettent plus rapidement et ont moins de rechutes.

Gardez aussi à l’esprit,  que la psychothérapie est un traitement qui traite des causes spécifiques de la maladie mentale; Ce n’est pas une « solution rapide ». Il faut plus de temps pour que cela commence à marcher contrairement aux médicaments, mais il y a des preuves suggérant que ses effets durent plus longtemps. Les médicaments peuvent être nécessaires immédiatement en cas de maladie mentale grave, mais la combinaison de thérapie et de médicaments est très efficace.

Sources:   webmd.com  apa.org

Crédit photo:  wikimedia.org