Peuplier noir: Propriétés, Indications et Usages thérapeutiques

POPULUS NIGRA – L. Salicacées

Autres appellations :

Choupo preto – Alamo preto – Pappelweide (Allemagne) – Black poplar (Angleterre) – Alamo negro (Espagne) – Albero, Pioppo nero (Italie) – Peuplier noir, P. commun (France).

Note : Une variété, cultivée, du Populus nigra est le Populus pyramidalis Roz., dit Peuplier d’Italie, qui a les rameaux dressés le long du tronc au lieu d’être étalés. On trouve aussi les var. genuina, pubescens, alica.


Peuplier noir – Origines :

Introduit depuis de longues années au Brésil, on le ren­contre surtout au Rio Grande do Sut et jusqu’au sud du Mato Grosso. Pousse dans les terrains à sous-sol humide ; s’accomode des sols calcaires.

Peuplier noir – Description :

Arbre élevé, 25 m, de coupe ovoi’de, rameaux étalés.

  • Feuilles alternes, stipulées, simples, à long pétiole ; le limbe tr i angu I a i re, acuminé, finement denté, glabre, est vert foncé et luisant à la face supérieure, vert plus pâle et à nervures prononcées sur la face inférieure.
  • Fleurs unisexuées, rougeâtres, groupées en chatons pen­dants à l’aisselle des feuilles, apparaissant avant celles- ci ; les fleurs mâles, composées d’une petite cupule abri­tant 12 étamines ; les fleurs femelles réduites à un ovaire surmonté d’un style.
  • Fruit : capsule loculicide renfermant de nombreuses graines entourées d’un duvet soyeux.

Parties utilisées :

Les bourgeons (ils ont une odeur balsamique et sont de saveur amère et légèrement sucrée) .


Quelques lectures intéressantes:

Peuplier noir – Composition chimique :

Les bourgeons renferment du tanin, de la cire, 0,5 % d’une huile essentielle, 2 matières colorantes, le chrysol et le tectochrysol et un hétéroside complexe (saI ipopu loside) libérant à l’hydrolyse le populoside, la salicoside et l’acide salicylique (Tilmant – Garnier).

Peuplier noir Propriétés et Indications :

  • Diurétique, diaphorétique, balsamique et expectorant.
  • L’huile essentielle a une action antiseptique et fluidi­fiante dans les trachéites et bronchites.
  • Les bourgeons de Peuplier (Gemmae Populi) sont utilisés dans la pol yarthr i te, les affections des voies urinaires, la bronchite, l’arthrite, les rhumatismes (Schauenberg ).
  • Astringents et toniques par le tanin qu’ils renferment ils servent à la préparation d’un vin pour tuberculeux (Lee 1ère).
  • L’écorce serait fébrifuge (Pio Corrêa) , utile dans les affections de la vessie et les rhumatismes (Bianchini).
  • L’onguent de Peuplier (Populeum du Codex) est vulné­raire, employé comme sédatif local et contre les hémor­roïdes, brûlures et plaies diverses.

Note : Tilmant a étudié l’influence des trois hétérosides sur l’excrétion de l’acide urique. Il note que leur emploi ne provoque jamais de troubles du rein comme cela s’observe après usage de l’acide salicylique.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com