Massage ayurvédique du dos: Etapes et Techniques (photos)

De chaque côté de la colonne vertébrale, se trouvent les ganglions sym­pathiques, principales stations de relais pour les impulsions nerveuses du système nerveux sympathique. Le massage de cette région aide à mettre la colonne vertébrale dans un alignement convenable et renforce le système nerveux. Il améliore aussi la circulation du fluide cérébrospinal et accroît la décharge des neurones. Alors que le massage de la jambe agit surtout sur le système lymphatique, le massage de la colonne vertébrale est lié au sys­tème nerveux automatique (sympathique et parasympathique).

Selon les Tantras, l’organisme humain a sept centres subtils de conscience, ou chakras, dont cinq sont représentés le long de la colonne vertébrale. Ces cinq chakras œuvrent avec les éléments – Terre, Eau, Feu, Air, et Akasha – qui sont les pierres d’édification du monde extérieur des noms et formes (nama-rupa). L’organisme humain dans sa totalité est un jeu de ces cinq éléments. Les chakras ne peuvent pas être massés directe­ment parce qu’ ils font partie du corps subtil (non physique ), mais ils sont liés aux organes du corps physique (par l’intermédiaire du système nerveux et des glandes endocrines), et sont ainsi susceptibles d’être affectés par le massage.

La colonne vertébrale abrite un réseau de nerfs subtils appelés nadis qui relient aux organes viscéraux et aux organes des sens ces centres psy­chiques.


  1. La base de la colonne vertébrale est alignée sur le premier chakra.
  2. Le niveau inférieur de la crête iliaque est alignée sur le deuxième chakra.
  3. Le bas de la cage thoracique est alignée sur le troisième
  4. Le creux des omoplates est aligné sur le quatrième
  5. Le niveau des clavicules est aligné sur le cinquième chakra.

Pour stimuler les cinq centres psychiques décrits ci-dessus, dites au patient de se retourner, et de se mettre en position allongée, bras pliés sous le front. Placez vos genoux de chaque côté des cuisses du patient. Cela vous fournira un accès au dos du coccyx au cervelet. Déplacez vos doigts en ligne droite de point en point le long de la colonne vertébrale. Frottez chacun avec votre pouce selon un mouvement circulaire, à partir du coc­cyx, en remontant.
Demandez au patient de respirer profondément et lentement, retenant son souffle aussi longtemps qu’il le peut sans inconfort. Les deux régions du dos qui sont souvent tendues et qui nécessitent une attention particu­lière, sont celles de la taille et des épaules. Au cours du massage du dos, vos pouces travailleront de chaque côté de la colonne vertébrale tandis que vos paumes et vos doigts œuvreront sur le reste de la région dorsale.

Massage ayurvédique du dos: les étapes

Les mouvements sont toujours exécutés en direction de la tête. Un pétris­sage et une pression supplémentaires doivent être faits sur les zones qui sont spécialement douloureuses ; ordinairement, on doit continuer cela jusqu’à ce que la douleur se dissipe. N’oubliez pas de frapper vos mains l’une contre l’autre chaque fois que vous les éloignez du corps du patient, de façon à les recharger.


Quelques lectures intéressantes:

Commencez le massage du dos en tapotant la région coccygienne. Appuyez vos pouces sur l’extrémité du coccyx. Frottez et pressez dans la direction du sacrum. A la région de la taille, recommencez à tapoter avec les mains arrondies (fig.45). Saisissant les muscles au bas de la taille, secouez-les puis pétrissez-les (fig.46), d’abord d’un côté, puis de l’autre.
Appliquez de l’huile sur vos mains et répandez-la avec un mouvement circulaire des deux côtés de la taille, simultanément, en exerçant une pres­sion modérée (fig.47).

massage ayurvédique du dos

Trouvez les kukundaraya marmas, situés à chaque articulation sacra-iliaque à six largeurs de doigt au-dessus de l’extrémité du coccyx. Tenez les kukundaraya marmas avec vos pouces tandis que vous passez les katika tarunam marmas sur la crête pelvienne ; relâchez la pres­sion de vos pouces et frottez les parshva sandhi marmas avec vos majeurs (figt.48). Les parshva sandhi marmas se trouvent à quatre largeurs de doigt au-dessus des katika tarunam marmas.

Remontez le long de la colonne vertébrale jusqu’aux marmas situés de chaque côté de la colonne vertèbre thoracique. Frottez ce marma, puis remon­tez encore, et frictionnez circulairement en direction de la partie externe de chaque omoplate (fig. 49). Achevez le massage des épaules par un long pétrissage (fig. 50).

massage-ayurvedique-du-dos-2

 

Localisez les six marmas qui sont dans la région du cou – les deux kri­ katikas et les quatre siramatrikas. Commencez par la friction des deux kri­ katikas marmas avec vos pouces. Ces marmas sont situés là où la colonne vertébrale rejoint le crâne. Puis frottez les siramatrika marmas postérieurs, situés de chaque côté du crâne. Après avoir légèrement frictionné ces mar­mas, vous et le patient, devez vous reposer un petit moment.

Le massage du dos s’achève avec quelques frictions ascendantes, avec les pouces de chaque côté de la colonne vertébrale. Puis, allant de la ceinture au crâne, soulevez la peau de chaque côté de la colonne vertébrale avec vos pouces et vos index (fig. 51) ; répétez trois fois. La peau d’une personne en bonne santé se soulève facilement. Massez un peu plus dans les régions où elle ne se soulève pas facilement. La peau qui reste col­lée à la colonne vertébrale est un signe que l’organe correspondant à cette partie de la colonne vertébrale ne fonctionne pas bien.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com