Lotier corniculé: Propriétés, Indications, Remèdes

Le Lotier corniculé (Lotus corniculatus Papilionacée) est une plante médicinale utilisée pour traiter la dépression, les angoisses et la tachycardie.

  • Autres appellations : pied-de-poule, trèfle cornu, pantoufles du petit Jésus…
  • Parties utilisées : fleurs.
  • Principaux composants : acide cyanhydrique…

Propriétés :

analogues à celles de la passiflore (H. Le- clerc, J. Brel)

  • sédatif nerveux.

Indications :

  • dystonies neuro-végétatives, insomnies
  • angoisses des psycnasthéniques
  • états dépressifs
  • tachycardie

Comment l’utiliser :

  • infusion : 10 g de fleurs pour 1 tasse d’eau bouil­lante. Infuser 10 minutes. 1 tasse 3 ou 4 fois par jour, dont 1 au coucher
  • extrait fluide : 2 à 3 g par jour, par prises de 50 gouttes.
  • Potion calmante :
    • extrait fluide de lotier comiculé : 10 g
    • sirop de fleurs d’oranger : q.s.p. 100 g

1 à 2 cuillerées à dessert au coucher.


  • Spécialités : antinerveux Lesourd.

présentation botanique de la plante

Le Lotier Corniculé est une plante fourragère cultivée qui entre dans la composition des mélanges de semences pour prairies mixtes graminées-légumineuses. Non volante, elle a la capacité de se réensemencer sous certaines conditions favorables. Les tiges sont plus petites en diamètre et moins rigides que les tiges de luzerne et peuvent atteindre une hauteur de 30 à 76 cms selon qu’il s’agit d’une variété prostrée ou érigée. Les fleurs sont jaune vif et chaque fleur produit une gousse de graine. Les gousses de graines irradient du pédoncule des fleurs, ressemblant au pied d’un oiseau. Les feuilles sont composées de cinq folioles ovales. Le lotier corniculé a une racine tapissée bien développée avec de nombreuses branches latérales.


Quelques lectures intéressantes:

Habitat

Originaire d’Eurasie Méridionale, on trouve également le lotier corniculé aux Etats-Unis: depuis le centre-sud des États-Unis jusqu’au sud du Canada. Il est le plus productif dans les sols fertiles, bien drainés et dont le pH est presque neutre. Cependant, il peut être cultivé sur des sols à faible pH (5,5) et à faible fertilité et tolère mieux les courtes périodes d’inondation que la luzerne. Il peut tolérer des périodes de sécheresse. La luzerne produira un trèfle à pattes d’oiseau de 50 à 80 pour cent sur des sols fertiles et bien drainés, ce qui limitera le trèfle à pattes d’oiseau aux zones où la luzerne est difficile à produire.

Le lotier corniculé devrait être inoculé avant la plantation pour assurer une nodulation suffisante du système racinaire pour la fixation de l’azote. Un lit de semis lisse et ferme est recommandé. La profondeur de semis ne doit pas dépasser 60 cms. L’ensemencement au début du printemps est généralement plus efficace que l’ensemencement à la fin de l’été.

Source: www.alliedseed.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com