Les risques d’une trop grande quantité de cérumen dans les oreilles

Le cérumen…c’est plus élégant que cire d’oreille n’est ce pas ? Le cérumen est gris, orange ou jaune, et produit par des glandes à l’intérieur de votre conduit auditif. Il a son rôle dans votre organisme: protéger, nettoyer et lubrifier le conduit auditif. Il offre également une protection contre les insectes, l’eau et les bactéries. Le cérumen est indispensable au bon fonctionnement de l’oreille, mais peut conduire à certains risques en trop grandes quantités.

Les risques d’une trop grande quantité de cérumen dans les oreilles

La cire se compose de cellules mortes de la peau, de poils et de sécrétions des glandes situées dans le conduit auditif externe. D’autres substances comprennent le lysozyme, une enzyme antibactérienne, les acides gras, les alcools et le cholestérol. En fait, le cérumen est un mélange d’agents hydrosolubles et autonettoyants aux propriétés protectrices, lubrifiantes et antibactériennes.

L’excès de cérumen s’écoule normalement lentement hors du conduit auditif, transportant avec lui la saleté, la poussière et d’autres petites particules.


L’accumulation de cérumen chez les personnes âgées augmente les risques de problèmes de santé

Lorsqu’une accumulation n’est pas détectée chez les personnes âgées, elle peut poser de graves problèmes.

Normalement, le cérumen fait partie d’un processus d’auto-nettoyage, mais chez 10 % des jeunes enfants, 20 % des adultes et plus de 30 % des personnes âgées, la cire s’accumule et n’est pas expulsée.

L’excès de cérumen est responsable de nombreuses consultations chez les professionnels de santé chaque année. . Il est généralement conseillé de ne pas toucher au cérumen, mais de le contrôler régulièrement.

Un conduit auditif obstrué ne sera pas visible de l’extérieur, mais il faut consulter un professionnel muni d’un otoscope pour savoir si le cérumen bloque le conduit auditif. Les effets des soins peuvent être immédiats, surtout chez une population âgée. Une petite étude a même révélé des améliorations significatives de la performance auditive et cognitive chez les personnes atteintes de troubles de la mémoire lorsqu’un canal auditif touché a été dégagé.

Le cérumen est particulièrement problématique pour les personnes atteintes de démence, car il exacerbe la perte auditive, ce qui entrave la communication et augmente l’agressivité et les autres comportements difficiles.

Lorsque le conduit auditif est touché par du cérumen, il peut déclencher des douleurs d’oreille, des infections et d’autres problèmes.

Lorsqu’elle est logée d’une manière spécifique, la cire peut déclencher une branche du nerf vague qui alimente l’oreille externe et stimule la toux.

Perte auditive liée au déclin cognitif

La quantité excessive de cérumen peut causer une perte auditive ou un bourdonnement dans les oreilles. Certaines personnes ont le vertige, ce qui augmente le risque de chute. Les professionnels suspectent même une certaine corrélation entre la perte auditive et le déclin cognitif.

La perte auditive survient chez près d’une personne sur trois de plus de 65 ans et chez près de 50 pour cent des personnes de plus de 75 ans. Cette statistique fait de la perte auditive l’une des affections les plus courantes chez les personnes âgées, ce qui est important, car la santé auditive est importante pour la communication et la qualité de vie en général.

Dans une étude financée par le National Institute on Aging, les données issues des recherches indiquent que la perte auditive peut avoir un impact sur les risques cognitifs et de démence chez les personnes âgées. Une autre étude publiée dans le Journal of the American Medical Association a révélé que la perte auditive est indépendamment associée à un déclin cognitif accéléré chez les personnes âgées vivant en communauté.


Quelques lectures intéressantes:

Une autre étude de l’Université Johns Hopkins a révélé que les personnes âgées malentendantes sont plus susceptibles de développer des troubles de la pensée et de la mémoire que celles qui ont une audition normale. Dans cette étude, des volontaires malentendants ont subi des tests cognitifs répétés pendant six ans.

Les données ont démontré un déclin cognitif jusqu’à 40 % plus rapide chez les malentendants que chez les personnes dont l’audition était normale. Les niveaux de déclin fonctionnel étaient directement liés au pourcentage de perte auditive. L’auteur principal, le Dr Frank Lin, a fait le commentaire suivant :

« Nos résultats montrent que la perte auditive ne doit pas être considérée comme une partie négligeable du vieillissement, car elle peut avoir de graves conséquences à long terme sur le bon fonctionnement du cerveau.

Nos résultats soulignent à quel point il est important pour les médecins de discuter de l’audition avec leurs patients et d’être proactifs dans le traitement de tout déclin de l’audition au fil du temps. »

Obtenir de l’aide de votre médecin

La plupart des gens n’ont pas besoin d’aide médicale pour enlever le cérumen. En fait, la Cleveland Clinic dit qu’un nettoyage une fois par an lors de votre rendez-vous annuel chez le médecin est généralement suffisant pour éviter tout blocage.

Si vous n’arrivez pas à enlever la cire ou si votre oreille devient plus irritée, consultez un médecin. Certaines pathologies peuvent causer des symptômes d’accumulation de cérumen. Il est important que votre médecin puisse les écarter. Votre médecin utilisera certainement un otoscope, instrument éclairé avec une loupe, pour voir clairement dans votre oreille interne.

Pour enlever l’accumulation de cire, votre médecin peut utiliser :

  • irrigation
  • aspiration
  • une curette, qui est un petit instrument courbé

Suivez attentivement les instructions de votre médecin pour le suivi médical.

La plupart des gens se portent bien après le retrait du cérumen. L’audition revient souvent à la normale immédiatement. Cependant, certaines personnes sont sujettes à produire trop de cire et seront de nouveau confrontées au problème.

 

Que pouvez vous faire vous même si vous avez un bouchon de cérumen ?

Le site d’Améli communique ces conseils efficaces:

Vous pouvez tenter de dissoudre le bouchon de cérumen, ou au moins de le ramollir, pour faciliter son extraction par un médecin si nécessaire. Pour cela, vous pouvez utiliser un produit pharmaceutique à usage local (solution pour instillations auriculaires à base de xylène) en vente libre à la pharmacie. Demandez conseil à votre pharmacien pour son utilisation et respectez bien les instructions données.

Vous pouvez également utiliser du sérum physiologique ou de l’eau de mer additionnée de bicarbonate (vendus en pharmacie) et procédez en plusieurs étapes :

  • faites tiédir le produit dans la main ;
  • faites le couler dans le conduit de l’oreille, la tête penchée sur le côté ;
  • restez dans cette position pendant une dizaine de minutes ;
  • faites ce nettoyage une fois par jour et plusieurs jours de suite.

Le site Ameli insiste sur le fait de:

  • ne pas utiliser d’instrument contondant (épingle, allumette, cure-dent…)
  • ne pas recourir aux chandelles, ou bougies auriculaires dites « de Hopi », qui est inefficace et peut causer des brûlures à l’oreille

Crédit photo:

Auteur Didier Descouens
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com