Extraction cire d’oreille : 6 méthodes naturelles qui fonctionnent

De manière générale, il n’est pas vraiment nécessaire d’enlever la cire d’oreille (ou cérumen) : nos oreilles sont faites pour s’auto-nettoyer, et la présence de cire est un processus naturel. Cependant, cette cire peut parfois durcir et dans ces cas, certaines techniques peuvent être adopter pour le faire sans danger. Nous vous proposons ici 6 façons simples d’extraire la cire d’oreille efficacement, et offrons quelques précautions pour des techniques inefficaces ou potentiellement dangereuses.

 

Extraction cire d’oreille : 6 méthodes sans danger

  • Prenez une douche

Ce conseil peut paraitre évident, mais il est une bonne première option : rester sous la douche avec l’eau environ à votre température corporelle en la laissant rincer les oreilles. Vous pouvez rester sous l’eau autant que vous voulez, jusqu’à sentir vos oreilles se déboucher. Faites attention à tourner votre tête pour que l’oreille soit en direction du sol afin après afin de vous débarrasser de l’eau en trop.


  • Utilisez de l’huile, du peroxyde ou du bicarbonate de sodium pour ramollir la cire

Si rincer vos oreilles avec uniquement de l’eau ne fonctionne pas, il existe certaines méthodes pour ramollir la cire avant de rincer les oreilles à nouveau et ainsi éviter l’accumulation de cire (1).

Quelques bonnes options sont de l’huile minéral, de l’huile d’olive, du peroxyde d’hydrogène ou du bicarbonate de soude (2). Si vous décidez d’utiliser un de ces produits, mettez entre 2 et 3 gouttes dans l’oreille affectée, puis attendez 10-15 minutes avant de vous doucher pour permettre que la cire devienne molle. Vous ne devriez pas avoir besoin d’appliquer cette méthode plus d’une fois par mois.

Attention : ne mettez jamais de l’huile pour bébé ou des huiles essentielles dans vos oreilles à moins que votre médecin vous l’ait conseillé. Ces huiles peuvent effectivement être dangereuses pour conduit auditif externe. Vous ne devez absolument pas essayer cette méthode si vous avez déjà eu une opération à l’oreille ou si vous avez un tympan perforé.

Vous aimerez aussi :  Phobie infantile: Comment la sophrologie peut vous aider

Vous pouvez également trouver d’autres conseils de ce type sur lesvieuxpots.com.

  • Hydratez l’extérieur de votre oreille

Une des raisons pour lesquelles vous pouvez avoir un excès de cérumen est une oreille externe trop sèche. Quand la peau séchée tombe dans l’oreille, elle peut endurcir la cire et interrompre les processus normaux du corps. Vous pouvez hydrater vos oreilles avec de l’huile minérale tous les jours, ou aussi souvent que nécessaire.

  • Essayez un mélange d’alcool et de vinaigre

Un remède homéopathique connu contre l’accumulation de cérumen et de nettoyer vor oreilles avec un mélange égal de d’alcool (éthanol) et de vinaigre blanc. Remplissez une seringue-pipette de ce mélange, allongez-vous sur le côté avec l’oreille que vous souhaitez nettoyer tournée vers le haut. Tirez légèrement sur le lobe de l’oreille pour que le liquide entre plus directement dans le conduit auditif. Prenez la seringue-pipette et expulser le mélange doucement mais de manière continue dans l’oreille, puis restez dans la même position pendant 5 minutes. Enfin, lavez votre oreille avec de l’eau pendant plusieurs minutes.

  • Augmentez votre consommation d’oméga-3

Il existe quelques évidences qui indiquent qu’un manque d’oméga-3 pourrait augmenter la production de cérumen par le corps. Ainsi, vous pouvez essayer de consommer plus d’aliments riches en omégas-3, ou prendre des compléments de bonne qualité. Les autres bienfaits des omégas-3 sont toujours une bonne excuse pour en consommer plus, donc même si vous ne remarquez pas un vrai changement pour la cire de vos oreilles, il reste conseillé de continuer cette consommation.

  • Cherchez l’aide d’un spécialiste

Vous avez essayé ces méthodes et vous êtes toujours inquiet par rapport aux quantités de cire dans vos oreilles ? Il est sans doute temps de consulter un otorhinolaryngologiste (ORL). Les traitements proposés ici sont simples et peu coûteuses, mais l’extraction de cire par un professionnel est un processus sans danger et non-invasif (3).

Vous aimerez aussi :  Astuce pour se détendre avec la reflexologie et les huiles essentielles

 

Précautions pour l’extraction de la cire d’oreille : techniques à éviter

Il existe beaucoup de techniques proposées sur différents sites internet ou qui sont devenues populaires, mais qui ne sont pas forcément conseillées, soit parce qu’elles sont inefficaces, soit parce qu’elles peuvent être dangereuses.

Par exemple, les « aspirateurs » pour oreilles qui peuvent être achetés en magasin ou en ligne fonctionnent rarement comme il le faut, et il a été prouvé que ceux utilisés par les ORL sont largement plus efficaces (4).

De plus, une méthode devenue très connue est l’utilisation de bougies d’oreille, qui sont supposées régler des problèmes divers comme l’excès de cérumen, les maux de tête, le vertige, la perte de l’ouïe, les infections des sinus, les rhumes, etc. Cependant, il n’existe aucune étude scientifique prouvant l’efficacité de cette technique, et il semblerait même qu’elle pourrait être nocive, voire dangereuse : elle peut laisser de la cire de bougie dans le conduit auditif ainsi que des cendres (5), causer des brûlures  (6, 7).  et même, dans des cas plus graves, la perte d’audition (8). Ainsi, de manière générale, différentes études montrent que les bougies d’oreille peuvent causer plus de mal que de bien, et il vaut mieux ne pas les utiliser.

 


Crédit photo : pxhere.com