La détox de printemps, pas juste un effet de mode

C’est dans tous les magazines et partout sur le net en ce moment. La détox et ses conseils.

Cela peut paraître un peu fatigant pour certains, et pourtant. La détox au printemps est vraiment recommandée et donc en parler est tout à fait approprié !

Qu’est-ce qu’on entend par détox ?

Une détox, ou détoxination, est l’ensemble des techniques utilisées pour purifier le corps. Il ne faut pas confondre la détox avec le drainage naturopathique.


En effet le drainage va utiliser des plantes principalement, et donc relève de la phytothérapie, alors que la détox va mobiliser plusieurs éléments : la phytothérapie, l’hydrologie, l’exercice physique, l’alimentation, le psychisme, les massages…

 

Pourquoi détoxifier son corps ?

Notre corps s’encrasse au quotidien. Que ce soit par l’alimentation, par le stress grand générateur d’inflammation, par la pollution ambiante et de l’intérieur des habitations, lieux de travail, par les déchets de la lutte virus-bactéries VS système immunitaire, par des médicaments, etc.

Plus notre corps s’encrasse, moins les échanges se font de façon efficace. Et donc la fatigue s’installe petit à petit, les tissus et les liquides du corps s’acidifient nous rendant plus sensibles aux maladies petites et grandes…

C’est comme votre voiture, vous la vidangez régulièrement pour qu’elle fonctionne longtemps.

Là c’est la même chose. Notre corps est notre premier véhicule sur cette Terre ; si vous souhaitez qu’il vous dure le plus longtemps possible et en bon état (et donc le moins douloureusement !), il vous faut le nettoyer et en prendre soin.

 

Pourquoi le faire au printemps ?

Vous connaissez certainement l’expression faire son grand ménage de printemps !

C’est la même chose. Le printemps a les énergies idéales pour nettoyer sur tous les plans.

C’est une période propice à l’évacuation des déchets. En plus les jours qui s’allongent e tles températures qui remontent nous donnent la vitalité nécessaire pour expulser les toxines en dehors de notre corps.

Sans compter que l’hiver nous a poussé à manger plus gras, plus copieusement ce qui a favorisé l’accumulation de toxines supplémentaires !

Au printemps, nous avons une belle forme, il y a une remontée de vitalité, au même titre que la sève remonte dans les arbres.

 

Comment faire sa détox

Pour commencer, nous vous conseillons d’être encadré et de ne pas y aller seul si vous n’en avez jamais fait. Demandez conseil auprès d’un naturopathe.


Quelques lectures intéressantes:

Une détox réussie se passe en plusieurs étapes, sur 21 jours :

  • Revoir et alléger son alimentation, en évitant les aliments qui encrassent le corps en toxines : laitages, viande rouge, fritures, plats industriels, sucres cachés, alcool et tabac, thé et café… Vous pouvez aussi pratiquer le jeûne intermittent, c’est-à-dire faire votre dernier repas le midi et reprendre l’alimentation le lendemain midi. Cela permet d’offrir quelques heures de vacances bien méritées à votre système digestif.
  • Penser à bien s’hydrater : 1 litre d’eau par jour minimum, car c’est par l’eau que vous éliminerez les déchets hors de votre corps. Choisissez là faiblement minéralisée (regardez les résidus à sec sur létiquette, ils doivent être le plus bas possible). Un système de filtration des polluants de l’eau du robinet est aussi une bonne idée.
  • Prévoir un programme d’activité physique faisant transpirer et/ou le combiner avec des séances de sauna ou hammam, selon avis médical.
  • Mettre en place un drainage de phytothérapie. Selon votre forme physique, on utilisera la gemmothérapie ou les macérats de plantes ou les extraits liquides sans alcool.
  • Se programmer une à deux séances de massage ou réflexologie ou drainage lymphatique manuel pour aider le corps à évacuer les toxines fixées sur les tissus.
  • Prendre du temps pour soi. Pour s’alléger le mental. Evacuer les pollutions émotionnelles. Faire un point sur sa vie, ses aspirations, ses projets. Car la détox se passe aussi dans la tête ! C’est l’occasion de lâcher ses peurs et ses croyances. Des techniques peuvent vous y aider comme l’hypnose, l’EFT, la méthode TIPI, les Fleurs de Bach… Le printemps rimant aussi souvent avec les salons du bien-être, vous y trouverez certainement le thérapeute qui vous conviendra.
  • Dernière étape : reminéraliser. Vous avez eu des pertes qui peuvent importantes en nettoyant votre corps, en oligo-éléments, vitamines et minéraux. D’où l’importance de faire une cure de deux mois d’un complexe complet pour reminéraliser votre corps. Cas où on ne pratiquera pas la détoxParfois, notre état de santé ne permet pas de pratiquer une détox. Cela mettrait le corps en danger.Il s’agit des maladies lourdes (cancers par exemple) ou lorsque la personne est convalescente, en suite opératoire, en rémission, en suite de burn-out…
  • Dans tous les cas, nous vous conseillons de demander l’avis d’un professionnel de santé compétent.
  • Pareillement, on ne fera pas de détox en cas de grossesse ni d’allaitement.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com