“Je ne perds pas de poids”: 20 Raisons qui expliquent pourquoi

Quand vous perdez du poids, votre corps réagit.

Vous pouvez être capable de perdre pas mal de poids au début, sans trop d’effort.

Cependant, la perte de poids peut diminuer ou s’arrêter complètement après quelques temps.


Cet article liste les 20 raisons courantes pour lesquelles vous ne perdez pas de poids.

Il contient aussi des astuces à mettre en place pour contrecarrer ce blocage et faire bouger à nouveau les choses.

1.     Peut-être que vous perdez du poids sans vous en rendre compte

Si vous faîtes l’expérience d’un blocage durant votre perte de poids, vous n’avez pas à paniquer tout de suite.

Il est incroyablement commun que la balance ne bouge pas pendant quelques jours (ou semaines) à la fois. Cela ne signifie PAS que vous ne perdez pas de graisse.

Le poids tend à fluctuer de quelques kilos. Il dépend des aliments que vous mangez, les hormones peuvent aussi avoir un effet majeur sur la quantité d’eau que retient votre corps (particulièrement chez les femmes).

Il est aussi possible de gagner des muscles en même temps que vous perdez de la graisse. Cela est particulièrement commun si vous venez de commencer à faire du sport.

C’est une bonne chose, puisque ce que vous voulez vraiment perdre, c’est la graisse corporelle, pas seulement du poids.

C’est une bonne idée d’utiliser autre chose qu’une balance pour mesurer vos progrès. Par exemple, mesurez la circonférence de votre taille et faîtes mesurer le pourcentage de votre graisse corporelle une fois par mois.

Aussi, la manière dont vous vont vos vêtements et votre apparence dans le miroir en disent long.

À moins que votre poids ne soit bloqué au même point pour au moins 1 à 2 semaines, alors vous n’avez probablement pas besoin de vous inquiéter de quoique ce soit.

2.     Vous ne surveillez pas ce que vous mangez

La prise de conscience est incroyablement importante si vous essayez de perdre du poids. Beaucoup de personnes n’ont aucune idée des quantités qu’elles mangent réellement.

Des études ont montré que garder une trace de votre alimentation aide avec la perte de poids. Les gens qui utilisent des journaux alimentaires, ou qui prennent des photos de leurs repas, perdent de manière consistante plus de poids que les gens qui ne le font pas (12).

3.     Vous ne Consommez Pas Assez de Protéines

Les protéines sont le nutriment le plus important pour perdre du poids.

Manger dans protéines pour 25% à 30% des calories peut booster le métabolisme de 80 à 100 calories par jour et vous faire automatiquement manger plusieurs centaines de calories en moins chaque jour. Cela peut aussi réduire drastiquement les fringales et les envies de manger (34567).

Cela est en partie expliqué par les effets que les protéines ont sur les hormones régulant la faim, comme la ghréline ou d’autres hormones (89).

Si vous mangez un petit déjeuner, alors c’est le repas le plus important pour consommer des protéines. Des études montrent que ceux qui mangent un petit déjeuner riche en protéines ont moins faim et ont moins de fringales tout au long de la journée (10).

Un apport riche en protéines peut aussi prévenir un ralentissement du métabolisme, qui est un effet secondaire commun de la perte de poids. Il peut aussi aider à prévenir la reprise du poids (111213).

4.     Vous Consommez Trop de Calories

Un large pourcentage des personnes qui ont du mal à perdre du poids consomme simplement trop de calories.

Vous pouvez penser que cela ne s’applique pas à vous, mais gardez à l’esprit que des études démontrent de manière consistante que les gens tendent à sous-estimer leur consommation en calories, et ce d’une quantité significative (141516).

Si vous ne perdez pas de poids, alors vous devriez essayer de peser vos aliments et de garder une trace de vos calories pendant un moment.

Garder une trace est aussi important si vous essayez d’atteindre un certain objectif de nutriments, comme par exemple obtenir 30% de vos calories sous forme de protéines. Cela serait impossible à atteindre si vous ne surveillez pas les choses correctement.

Il n’est généralement pas nécessaire de compter les calories et de tout peser pour le restant de vos jours. Personnellement, je le fais seulement tous les quelques mois pendant plusieurs jours à la fois pour avoir une « estimation » de combien je devrais manger.

5.     Vous ne Mangez Pas d’Aliments Entiers

La qualité de la nourriture est aussi importante que la quantité.

Manger des aliments sains peut améliorer votre santé et vous aider à réguler votre appétit. Ces aliments tendent à être bien plus rassasiants que leurs contreparties transformées.

Gardez à l’esprit que beaucoup d’aliments transformés étiquetés comme « aliments équilibrés » ne sont pas vraiment sains. Tenez-vous-en, le plus souvent possible, à des aliments entiers d’un seul ingrédient.

6.     Vous ne Soulevez Pas de Poids

Une des choses les plus importantes que vous pouvez faire quand vous perdez du poids est de faire de la musculation, comme soulever des poids.

Cela peut vous aider à conserver votre précieuse masse musculaire, qui est souvent brûlée avec la graisse corporelle si vous ne faîtes pas d’exercices physiques (17).

Soulever des poids peut aussi aider à prévenir le ralentissement métabolique, et vous assurez que ce qui est sous la graisse est joli (18).

Vous ne voulez pas perdre beaucoup de poids juste pour avoir l’air « mince-gras » en dessous.

7.     Vous Mangez de Manière Compulsive (Même des Aliments Sains)

Manger de manière compulsive est un effet secondaire commun des régimes. Cela implique de manger rapidement d’importantes quantités de nourriture, souvent bien plus que ce dont votre corps a besoin.

C’est un assez gros problème pour beaucoup de personnes au régime. Certaines mangent compulsivement de la malbouffe, alors que d’autres mangent compulsivement des aliments relativement sains, y compris des noix, du beurre de noix, du chocolat noir, du fromage, etc.

Même si quelque chose est sain, les calories comptent quand même. Selon la quantité, manger compulsivement une seule fois peut souvent ruiner une semaine de régime.

8.     Vous ne Faîtes pas de Cardio

Pour d’étranges raisons, le cardio (comme la course, le jogging, la natation, etc.) a eu une mauvaise publicité ces dernières années.

Cependant, c’est un des moyens les plus efficaces pour améliorer votre santé. C’est aussi très efficace pour brûler la graisse du ventre, la graisse « viscérale » nocive qui s’accumule autour des organes et est la cause de maladies (1920).

9.     Vous Buvez Encore du Sucre

Les boissons sucrées sont les produits qui font le plus grossir parmi les produits alimentaires. Nos cerveaux ne compensent pas les calories présentes dans celles-ci en nous faisant manger des quantités moindres d’autres aliments (2122).

Cela n’est pas seulement vrai pour les boissons sucrées comme le Coca et le Pepsi, cela s’applique aussi à des boissons « plus saines » comme les Vitaminwater – qui sont aussi rempli de sucre.

Même les jus de fruit sont problématiques, et ne devraient pas être consommés en grandes quantités. Un seul verre peut contenir une quantité de sucre similaire à celle de plusieurs fruits !


Quelques lectures intéressantes:

10.     Vous ne Dormez Pas Bien

Un bon sommeil est une des choses les plus importantes à considérer pour votre santé physique et mentale, ainsi que pour le poids.

Des études montrent qu’un mauvais sommeil est un des plus gros risques de facteurs de l’obésité. Les adultes et les enfants qui ont un mauvais sommeil montrent un risque plus élevé de devenir obèse de 55% et 89% respectivement (23).

11.     Vous ne Diminuez Pas Les Glucides

Si vous avez beaucoup de poids à perdre, et/ou si vous avez des problèmes métaboliques comme le diabète de type 2 ou du pré-diabète, alors vous devriez considérer un régime pauvre en glucides.

Dans des études de court terme, ce type de régime a montré causer jusqu’à 2 à 3 fois autant de perte de poids que le régime standard « pauvre en matières grasses » qui est souvent recommandé (2425).

Les régimes pauvres en glucides peuvent aussi entraîner des améliorations des marqueurs métaboliques, comme les triglycérides, le cholestérol HDL et la glycémie, pour n’en citer que quelques-uns (26272829).

12.     Vous Mangez Trop Souvent

Dire que tout le monde devrait manger de nombreux petits repas chaque jour dans le but de booster son métabolisme et de perdre du poids est un mythe.

Des études montrent en fait que la fréquence des repas a peu ou pas d’effet sur la graisse brûlée ou sur la perte de poids (3031).

C’est aussi très peu pratique de préparer de la nourriture toute la journée. Cela rend une alimentation équilibrée bien plus compliquée.

Il existe même une méthode de perte de poids incroyablement efficace appelée jeûne intermittent, qui implique délibérément de ne pas manger durant des périodes prolongées (15 à 24 heures ou plus). Vous pouvez en lire plus à propos de cette méthode ici.

13.     Vous ne buvez pas d’eau

Boire de l’eau peut avoir des bénéfices pour la perte de poids.

Lors d’une étude de 12 semaines sur la perte de poids, les personnes qui ont bu la moitié d’un litre d’eau (17 onces) 30 minutes avant les repas perdaient 44% de poids en plus (32).

Boire de l’eau a aussi montré booster la quantité de calories brûlées de 24% à 30% sur une période de 1,5 heures (3334).

14.     Vous buvez trop d’alcool

Si vous aimez l’alcool mais voulez perdre du poids, alors il peut être avantageux de vous en tenir aux spiritueux (comme la vodka) mélangés avec une boisson non-calorique. La bière, le vin et les boissons alcoolisées sucrées sont très riches en calories.

Gardez aussi à l’esprit que l’alcool en lui-même comporte 7 calories par gramme, ce qui est élevé.

Ceci dit, les études sur l’alcool et le poids montrent des résultats mitigés. Boire de manière modérée semble correct, alors que boire excessivement est associé à une prise de poids (35).

15.     Vous ne Mangez Pas Consciemment

Une technique appelée l’alimentation en pleine conscience pourrait être un des outils de perte de poids le plus puissant au monde.

Cela implique de ralentir, de manger sans distraction, de savourer et de profiter de chaque bouchée tout en écoutant les signaux naturels qui disent à votre cerveau quand vous en avez eu assez.

De nombreuses études ont montré que manger en pleine conscience peut entrainer une perte de poids significative (3637) et peut réduire la fréquence des compulsions alimentaires (3839).

Voici quelques astuces pour manger consciemment :

  1. Mangez avec zéro distraction, juste vous et votre nourriture – assis à une table.
  2. Mangez doucement et mâchez entièrement votre nourriture. Essayez de prendre conscience des couleurs, des odeurs, des saveurs et des textures.
  3. Quand vous sentez se manifester les signaux de la satiété, buvez un peu d’eau et arrêtez de manger.

16.     Vous Avez Un Problème de Santé qui Rend les Choses Plus Difficiles

Il y a des problèmes de santé qui conduisent à une prise de poids et qui rendent la perte de poids plus difficile.

Ceux-ci incluent l’hypothyroïdisme, le syndrome des ovaires poly kystiques (SOPK) et l’apnée du sommeil.

Certains médicaments peuvent aussi rendre plus difficile la perte de poids, ou même entraîner une prise de poids.

Si vous pensez que ceci s’applique pour vous, alors parlez de vos options avec votre médecin.

17.     Vous êtes dépendant à la malbouffe

Selon une étude de 2014, environ 19,9% des personnes répondent aux critères de dépendance à la nourriture (40).

Les personnes qui ont ce problème utilisent la malbouffe d’une manière similaire à celle dont les toxicomanes utilisent les drogues (41).

Si vous êtes accro à la malbouffe, alors le fait de simplement manger moins ou de changer votre régime semble complètement impossible. Faîtes-vous aider.

18.     Vous vous êtes affamé trop longtemps

Cela n’est peut-être pas une bonne idée « d’être au régime » trop longtemps.

Si vous perdez du poids depuis plusieurs mois et que vous êtes maintenant bloqué, alors peut-être que vous avez juste besoin de faire une pause.

Augmentez votre apport en calories de quelques centaines par jour, dormez plus et soulevez des poids dans le but de devenir plus fort et de gagner un peu de muscle.

Visez le maintien de votre masse graisseuse pendant 1 à 2 mois avant de recommencer à perdre du poids.

19.     Vos attentes sont irréalistes

La perte de poids est généralement un processus bien plus lent que ce que la plupart des gens aimerait.

Même s’il est souvent possible de perdre du poids rapidement au début, très peu de gens peuvent perdre du poids à un rythme continu de plus de 0,45 kg à 0,9 kg par semaine.

Un autre problème majeur est que beaucoup de personnes ont des attentes irréalistes à propos de ce qui est atteignable par une alimentation saine et du sport.

La vérité est que peu de personnes peuvent ressembler à un mannequin de fitness ou un bodybuilder. Les photos que vous voyez dans les magazines et à d’autres endroits sont souvent retouchées en utilisant Photoshop – littéralement personne ne ressemble réellement à ça.

Si vous avez déjà perdu un peu de poids et vous vous sentez bien, mais que la balance ne semble pas vouloir bouger plus, alors peut-être que vous devriez commencer à essayer d’accepter votre corps tel qu’il est.

À un moment, votre poids atteindra un point déterminé d’équilibre auquel votre corps se sentira confortable. Essayer d’aller plus loin ne vaudra peut-être pas le coup, et peut même être impossible pour vous.

20.     Vous êtes trop concentré sur le « Régime »

Les « régimes » ne fonctionnent presque jamais sur le long terme. En fait, la seule chose que les études montrent est que les personnes qui font des « régimes » gagnent plus de poids sur le long terme (42).

Au lieu d’aborder cela avec une attitude de régime, votre objectif premier devrait être de devenir une personne plus heureuse, en meilleure santé et plus en forme.

À la place de priver votre corps, tâchez de le nourrir, et laissez la perte de poids en découler comme un effet secondaire naturel.

 

SOURCES et CREDIT PHOTO :

Authority Nutrition




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com