Hypothyroïdie: Symptômes, Prévention et Traitement

Hypothyroïdie (myxœdème, crétinisme)

L’hypothyroïdie est une insuffisance de la fonction thyroïdienne. Si elle survient pendant la vie intra-utérine ou dans l’enfance, elle se traduit par de graves troubles dans le développement physique et mental de l’enfant (créti­nisme).

La maladie frappe davantage la femme que l’homme. Elle peut être primitive (insuffisance de la thyroïde elle-même) ou secondaire (insuffisance hypothalamo-hypophysaire), la forme primitive se rencontrant le plus souvent.


La carence en iode en est une cause importante, particulièrement chez l’en­fant ; on observe une incidence plus grande de l’hypothyroïdie dans les ré­gions intérieures où l’apport en iode est limité.

Les maladies héréditaires qui affec­tent la production d’hormone thyroï­dienne se compliquent également d’hypothyroïdie.

Chez l’adulte, la cause la plus cou­rante d’hypothyroïdie spontanée est une nécrose de la glande thyroïde d’origine inconnue. Il s’agit peut-être d’une déficience immunologique de l’or­ganisme, hypothèse confirmée par la découverte d’anticorps thyroïdiens dans le sang des malades.

La destruction de la glande thyroïde peut aussi être consécutive au traitement de l’hyper- thyroïdie par radiothérapie ou inter­vention chirurgicale. Un excès d’iode peut paradoxalement entraîner l’hypo- thyroïdie.

Enfin, dans de rares cas, certains médicaments ou certains aliments (chou et soja) sont facteurs d’un hypofonction- nement de la thyroïde chez les sujets sensibles.

Danger : Si le crétinisme n’est pas diagnostiqué et traité précocement, il en résulte une arriération physique et mentale irréversible. Dans la forme grave de l’hypothyroïdie, la psychose (folie myxœdémateuse) ou le coma (coma myxœdémateux) sont fréquents, et se compliquent d’insuffisance cardia­que, d’occlusion intestinale et d’iiypo- ventilation (troubles respiratoires graves).

Hypothyroïdie Symptômes :

L’hypothvroïdie entrave le développement physique et mental de l’enfant, qui reste petit, trapu, hébété, avec parfois un goitre et un œdème des pieds.


Quelques lectures intéressantes:

Les traits du visage sont grossiers, les lèvres épaissies, les yeux saillants, le nez épaté ; la peau est sèche et rugueuse et le tonus musculaire diminué, ce qui entraîne la hernie ou la distension de l’abdomen.

La température du corps est plus basse que la normale (35,5 °C, parfois moins). Le développement physique et mental est retardé, menant à l’idiotie.

Chez l’adulte, formation d’un goitre élastique s’accompagnant d’apathie, de torpeur intellectuelle et d’une intolérance au froid. La peau devient sèche, froide et rugueuse, les cheveux cassants, la voix basse et voilée. Les mains, la face et les paupières sont souvent bouffies, les ongles déco­lorés, les muscles atoniques. Le pouls et les réflexes se ralentissent. Le malade prend du poids, souffre de constipation et d’anémie, la femme a des règles abondantes. La température du corps s’abaisse à 35,5 °C. Lorsque les symptômes sont marqués, la maladie est facilement identifiable.

Mais dès qu’il y a suspicion de la maladie, le dosage d’hormones thyroïdiennes dans le sang ainsi que de la capacité de la glande thyroïde à absorber l’iode confirme le diagnostic. Un méta­bolisme basai diminué et un taux élevé de cholestérol dans le sang sont également des signes révéla­teurs. L’hypothyroïdie secondaire se manifeste par l’insuffisance des autres glandes endocrines (surrénales et génitales)

Hypothyroïdie Traitement :

Hormonothérapie subs­titutive à poursuivre indéfiniment Dans les régions pauvres en iode, des apports quotidiens en iode ont considérablement réduit l’incidence de la maladie. Pronostic : Décelée et traitée à temps, la maladie ne sera plus un obstacle à la croissance normale de l’enfant, tandis qu’on pourra espérer une amélioration très sensible de ses facultés intellec­tuelles.


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com