Guimauve: Propriétés médicinales et Remèdes

La guimauve (Althaea officinalis Malvacée) est une des plantes les plus utiles en phytothérapie. Cette plante vivace veloutée peut atteindre plus de 1 m de haut, et pousse dans les biotopes humides. Elle a une racine charnue, ramifiée et des tiges non ramifiées, ou très légèrement, avec des fleurs disposées en racèmes irréguliers à faisselle des feuilles supérieures. Les fleurs sont pentamères. Les étamines ont leurs filets soudés dans un tube central creux et des anthères pourpres. Les styles poussent dans ce tube. L’ovaire à dix carpelles évolue en un fruit en forme de disque qui éclate quand il est mûr. Les feuilles sont souvent attaquées par la rouille (Puccinia malvacearum). De telles feuilles ne conviennent pas pour le marché des drogues végétales. En raison de sa forte concentration en mucilage et en amidon, la racine de la Guimauve est aussi utilisée dans dans les crèmes et les émulsions cosmétiques.

  • Parties utilisées : racine, feuilles, fleurs.
  • Principaux composants : mucilage, huile fixe, bétaïne, asparagine… sels, amidon, sucre, ferment…

Propriétés :

Indications :

Usage interne :

  • irritation des muqueuses de la bouche et du pha­rynx : stomatites, glossites, pharyngites
  • inflammation, irritation gastro-intestinale
  • affections pulmonaires
  • toux, bronchites
  • entérites
  • affections des voies urinaires (cystites).

Usage externe :


Quelques lectures intéressantes:


  • maturatif des abcès, furoncles
  • plaies enflammées
  • en gargarismes dans angines, gingivites, abcès den­taires
  • affections aiguës de l’intestin.

Mode d emploi :

Usage interne :

  • infusion de feuilles ou de fleurs (qui font partie de la tisane des « quatre fleurs ») : une cuillerée à dessert par tasse d’eau. Bouillir une minute et infu­ser 10 minutes. 3 tasses par jour.
  • Poudre de racine :
    • poudre de racine de guimauve : 2 g (pour un paquet)
    • poudre de racine de réglisse : 1 g (pour un paquet)
    • actose : 1 g (pour un paquet)

1 ou 2 paquets dans un peu d’eau au lever (cons­tipation avec irritation intestinale).

Usage externe :

  • décoction de la racine : une poignée de racines coupées pour un litre d’eau. Bouillir 10 minutes. En gargarismes, lavages, compresses, lavements, injections vaginales
  • cataplasmes de racines ou de fleurs sur les abcès, plaies sèches et douloureuses.
  • Gargarisme émollient et calmant :
    • racine de guimauve : 30 g
    • tête de pavot : n° 1
    • eau : 1 litre

faire bouillir 1/4 d’heure et ajouter 100 g de mel- lite simple.

  • racine à mâcher aux enfants : facilite la sortie des dents.

Voir à bouillon-blanc la composition de la tisane des « quatre fleurs ».

Crédit photo: idata.over-blog.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com