Grippe: Symptômes, Contagion, Prévention et Traitement

Grippe (influenza, grippe intestinale)

Maladie sérieuse mais d’ordinaire de faible durée, la grippe est une infection respiratoire due à trois groupes de virus identifiés par les lettres A, B et C (la grippe asiatique est du type A). Chacun des trois groupes comporte un certain nombre de variantes, mais les résultats sont similaires, la seule différence rési­dant dans l’intensité de la maladie. Les jeunes enfants échappent habituellement aux épidémies, alors que les jeunes adultes en bonne santé semblent parti­culièrement exposés. Les épidémies de grippes sont susceptibles de surgir n’im­porte où et à n’importe quel moment.

Grippe Contagion : Très forte. La grippe se transmet par l’intermédiaire des goutte­lettes émises durant les éternuements et les toux.


Grippe Incubation : De un à trois jours. Durée : La période aiguë dure entre quatre et cinq jours, mais la fatigue peut persister durant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Grippe Danger : Les complications les plus fréquentes sont la pneumonie chez les personnes âgées ou affaiblies par une maladie chronique ou débilitante, ainsi que la bronchite, la sinusite et l’infection de l’oreille interne.

Grippe Symptômes :

La grippe se déclare brusquement par des frissons, une fièvre élevée, une migraine sévère, des dou­leurs dorsales, musculaires et arti­culaires. On observe couramment une faiblesse pouvant aller jusqu’à la pros­tration, une fatigue excessive et des suées. Les symptômes plus légers pro­pres aux refroidissements sont aussi fréquents : nez qui coule, éternuements, gorge irritée, toux sèche ou pénible, conjonctivite et rougeurs faciales.

En présence de symptômes gastro­intestinaux tels que les vomissements et la diarrhée, on parle de grippe intestinale.


Quelques lectures intéressantes:

Grippe Traitement :

Bien qu’il n’existe aucun traitement spécifique, l’alitement dimi­nue l’intensité et la durée de la maladie. L’isolement est recommandé dans toute la mesure du possible du fait des risques élevés de contagion. Des vaccins sont disponibles, mais ils ne s’appliquent qu’à un virus particulier. Comme chaque épidémie est annonciatrice de l’émer­gence d’un nouveau type de virus, la grippe est assez difficile à enrayer.

Si la fièvre, la toux et l’irritation de la gorge durent plus de trois ou quatre jours, la présence d’une pneumonie bactérienne est très probable, auquel cas la toux risque de s’aggraver et de s’accompagner d’un essoufflement et d’autres signes d’insuffisance respira­toire. Il peut s’agir d’une forme parti­culièrement dangereuse de pneumonie, avec un taux de mortalité très élevé chez les personnes âgées atteintes par une maladie cardio-vasculaire ou pulmo­naire.

Aucun sujet ne peut être considéré comme guéri avant la disparition complète de toute faiblesse et de toute fatigue.

Grippe Prévention :

Les personnes âgées, affai­blies ou atteintes par des maladies cardio-vasculaires, pulmonaires ou chroniques devraient être systématique­ment vaccinées contre le type de grippe prédominant. Cette précaution de­mande souvent des injections annuelles, mais elle peut être vitale. Au cours des épidémies, les personnes fragiles ont tout intérêt à éviter la foule et à s’octroyer beaucoup de repos afin de ne pas prêter le flanc à la maladie.

Si l’on doit demeurer en contact étroit avec un malade, il faut sténiiser systé­matiquement les vêtements, les ser­viettes, la vaisselle, etc.

Résultat: En cas de grippe sans complication, la guérison est assurée. Si une pneumonie bactérielle se développe, la prescription des antibiotiques appro­priés assure presque toujours le rétablis­sement du sujet.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com