Gaz dans l’organisme

On rencontre des gaz dans l’organisme sous forme dissoute ou combinée (gaz du sang) ou sous forme libre (gaz intestinaux), De nom­breux gaz industriels ou naturels sont toxiques pour les organismes.

Physiologie

1. Gaz du sang. L’étude des gaz du sang se fait sur le sang artériel péri­phérique prélevé par ponction de l’artère hu­mérale ou de l’artère fémorale.
A. L’oxygène. li existe dans le sang sous deux formes : dissous et combiné.
1° L’oxygène dissous clans le plnsma rcpré sente une quantité minime (0,3 ml pour 100), mais c’est l’intermédiaire obligatoire à tous les échanges gazeux, puisque l’oxygène alvéolaire y est directement reçu, La quantité d’oxygène ainsi dissous dépend directement de la pression partielle intrn-alvéolairc d’oxygène.
2° L’oxygène est combiné à l’hémoglobine des hématies, suivant une réaction chimique, pour donner l’oxyhémoglobine. L’oxygène combiné n’est pas exprimé en valeur absolue, mais en pourcentage de saturation oxyhémoglobinéc. C’est le rapport entre le contenu du sang en oxygène (pour 100 ml) et de la capa­cité maximale d’oxygène que l’hémoglobine puisse accepter.


Quelques lectures intéressantes:


La quantité d’oxygène combiné en fonction de la pression partielle d’oxygène PaO2 est donnée par la courbe de dissociation de l’oxyhémoglo­bine ou courbe de Barcroft.
Le contenu en oxygène du sang est mesuré par extraction manométrique avec l’appareil de Van Slyke. La saturation peut être mesurée directement par des méthodes physiques. La pression partielle d’oxygène est mesurée soit indirectement à l’aide de la courbe de Bar­croft, soit directement par la technique micro­tonométriquc de Riley ou par la méthode potcntiométrique de Bartels.
B. Le gaz carbonique (C02), Il existe comme l’oxygène sous deux formes, dissous et combiné, 1 ° Le co dissous ne représente qu’une mi­nime partie, 1/20 du total, mais c’est l’intermé­diaire obligntoire des échanges respiratoires. Il est composé de deux parties : l’anhydride carbonique, C02, et l’acide carbonique, H2CO3, qui sont liés par une réaction réversible.
Cette réaction est catalysée par l’anhydrase carbonique contenue dans les hématies. Le co2 dissous est exprimé en pression partielle de C02 (PaC02 pour le sang artériel), car il est une fonction linéaire de cette pression partielle. 2° La plus grande partie du C02 est combinée nux bases plasmatiques sous forme de bicarbo­nates ; c’est la réserve alcaline
(R. A. = C02 total – C02 dissous).
Le C02 total est mesuré sur l’appareil de Van Slyke par extraction manométrique, le plus souvent à partir d’un échantillon de sang total. La PaC02 peut être déterminée directe­ment par tonométrie, mais elle est le plus sou­vent obtenue indirectement par l’abaque de Peters et Vnn Slyke à partir du C02 plasma­tique et du pH.

C. Les valeurs normaales des gaz du sang artériel. Elles sont les suivantes : SaO2 : 97 p. 100 ; Pa02 ; 98 mm de mercure ; cO2 total : 47 volumes pour 100 ; C02 plasma­tique : 58 volumes pour 100 ; PaC02 : 40 mm de mercure.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com