Fœtus: définition et développement

La fœtus (n. m.) est le nom par lequel on désigne le futur être humain, depuis le troisième mois de la grossesse jusqu’à la fin de la vie intra­utérine.

Le stade de fœtus fait suite au stade d’em­bryon. Pendant cette période de six mois le fœtus présente une croissance rapide du corps, tandis que la différenciation des tissus devient de moindre importance. Au cours du troisième mois, la tête constitue environ la moitié de la longueur vertex-coccyx; vers le cinquième mois, environ le tiers; à la nais­sance, environ le quart. Dès le troisième mois, par ailleurs, la face prend un aspect plus humain, les membres acquièrent une longueur proportionnelle à la longueur du corps, les organes génitaux externes se développent et le sexe peut être reconnu par l’examen exté­rieur. Jusqu’au cinquième mois, le fœtus aug­mente rapidement de longueur, mais son poids s’accroît peu, puisqu’il ne pèse que 500 g à la fin du cinquième mois. En revanche, pen­dant la seconde moitié de la vie intra-utérine, le poids se met à augmenter considérablement.

D’aspect ridé au début, en raison de la pau­vreté de son tissu conjonctif, il ne présente son aspect rebondi caractéristique que dans les deux derniers mois, quand la graisse sous­cutanée s’est mise en place.


Quelques lectures intéressantes:


Le fœtus à terme mesure 50 cm et pèse environ 3,200 kg. Sa peau est recouverte d’une sub­stance onctueuse et blanchâtre, le vernix caseosa. Il a des cheveux longs de un centimètre ou plus, des ongles bien formés. Sur les aines, les épaules et la nuque s’observe un fin duvet, le lanugo. Son crâne présente la plus grande cir­conférence de toutes les parties du corps, fait important en raison de l’obligation de traverser la filière génitale. Mais les os du crâne ne sont pas complètement ossifiés et restent séparés entre eux par des sutures, ce qui permet un cer­tain modelage; les points de rencontre de ces sutures s’appellent « fontanelles».
Avant la naissance, la circulation du fœtus est liée à la circulation placentaire, caracté­risée par l’absence de circulation pulmonaire et l’absence de sang artériel, si ce n’est dans la veine ombilicale, qui recueille le sang oxy­géné venant du placenta. Le sang fœtal est donc peu oxygéné. L’appareil respiratoire ne fonctionne évidemment pas, et l’apport d’oxy­gène est réalisé par le placenta. Les poumons, dont les alvéoles ne se sont encore jamais déplissés, sont en état d’atélectasie. L’appareil digestif est au repos. L’intestin grêle est rempli d’une substance pâteuse, verdâtre, faite des débris cellulaires de l’intestin, de bile et de liquide amniotique dégluti. L’appareil urinaire fonctionne dès avant la naissance; l’urine est émise dans le liquide amniotique. Le système neuro-musculaire est immature.
Les maladies qui atteignent le fœtus s’appellent des fœtopathies; à ce stade de développement, elles ne peuvent plus déterminer de malfor­mations.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com