Figuier: Propriétés médicinales, Indications et Détails

Autres appellations :

Figueira comum – Figueira comestivel – Figueira da Europa – Figo – Feige (Allemagne) – Fig tree (Angleterre) – Higue- ra (Espagne) – Fico (Italie) – Figuier (France).

Origines et culture :

Le Figuier pousse sur tous les terrains, au Brésil surtout dans les régions  centrales, résiste à la sécheresse. Il est probablement originaire d’Asie Mineure*, a été importé en Amérique et en Extrême-Orient, est subspontané en Inde.

Le Figuier commun est conrru depuis l’antiquité la plus lointaine.


Description :

La plante spontanée est différente de la plante cultivée. Plante spontanée : Arbuste ou arbre, à écorce lisse et grisâtre, riche partout en latex.

  • Feuilles de 3 à 5 lobes dentés, veloutés en dessous, rugueux au-dessus.
  • Fleurs petites, renfermées dans un réceptacle charnu (sycone); les fleurs mâles, à 3 tépales et 3 étamines, se trouvent près de l’ouverture ;   les fleurs femelles, à 3 ou 4 tépales et 1 ovaire, sont internes ; la pollinisation se fait grâce à un insecte qui pond à l’intérieur du sy­cone.
  • Fruit : minuscule akène.
  • Plante cultivée (Caprifiguier) :
  • Arbre élevé (pas plus de 10 m cependant).
  • Feuilles très rugueuses dessus, à poils raides dessous, parfois un peu lobées.

Parties utilisées :

Les sycones.


Quelques lectures intéressantes:

Figuier: Composition chimique

  • Figue fraîche : sucre (13 à 20 %) , substances azotées (0,7 à 2,5 %) , très riche en vitamines A et C, matière co­lorante (semblable au quercétol), huile fixe grasse et aleurone dans les akènes. Dans le latex, des enzymes pepto- nisent les substances a I bumi noi’des (en milieu alcalin ou acide), agissant comme l’amylase sur l’amidon et coagulant le lait.
  • Feuilles : tyrosine et acide glutamique (Garnier).

Figuier: Propriétés médicinales et Indications

  • Propriétés émollientes, pectorales, laxatives (Diniz da Si I va – Garnier) .
  • Stomachique (Valnet).
  • En décoction : purgatif léger.
  • S’emploie en gargarismes dans les traitements des amyg­dalites et des angines banales, des bronchites, de la coqueluche.
  • Contre les aphtes.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com