Fertilité masculine: Les clés des spermatozoïdes en forme !

Des spermatozoïdes pleins de vitalité ? Ce n’est pas toujours aussi simple car la fertilité des hommes a fortement diminué au cours des dernières décennies.
Les spermatozoïdes d’aujourd’hui semblent être moins performant que leurs ancêtres. Le problème de fertilité masculine n’est cependant pas une fatalité, voici les clés pour optimiser la fertilité et booster les spermatozoïdes et augmenter les chances de faire de beaux bébés. Encore faut-il disposer d’ingrédients de qualité.

 

Les clés des spermatozoïdes en forme

Il faut commencer par surveiller le contenu de son assiette. On conseille souvent aux futures mamans de prendre soin de leur alimentation, les hommes peuvent aussi améliorer leur fertilité grâce à des choix alimentaires adaptés.

De la vitamine B9

C’est LA vitamine de la grossesse, systématiquement conseillée aux futures mamans pour éviter d’éventuelles malformations chez le futur bébé. Mais c’est aussi un allié du futur papa ! Les hommes qui consomment plus de vitamine B9 ont moins de risque de présenter des anomalies au niveau de leurs spermatozoïdes pouvant compromettre une éventuelle fécondation.


Où trouver de la vitamine B9 ?

L’aliment le plus riche en vitamine B9 est le foie : foie de veau, foie d’agneau, foie gras… Les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches ou les haricots sont également une bonne source de vitamine B9.

Des oméga-3

Les oméga-3 permettaient de redonner de la vigueur aux spermatozoïdes. Les hommes possédant des spermatozoïdes « paresseux », ont une  quantité d’acides gras polyinsaturés dans les membranes plus faibles que chez les volontaires possédant des spermatozoïdes à la motilité normale.

Le manque d’acides gras polyinsaturés pourrait contribuer à réduire la motilité des spermatozoïdes. Ils doivent contenir assez d’oméga-3 pour que la membrane soit suffisamment fluide pour permettre une fécondation.

Où trouver des oméga-3 ?
Les poisons gras comme le saumon, le maquereau ou les sardines, opter pour l’huile de colza en assaisonnement et consommer des oléagineux régulièrement (noix, , noisettes , amandes).

De l’arginine pour booster la motilité

L’arginine est un acide aminé qui est essentiel à une bonne mobilité des spermatozoïdes.
Où trouver de l’arginine ?
Les sources alimentaires d’arginine sont le chocolat, la bière, les cacahuètes, les noix de cajou, l’orge ou encore les pois. On trouve également des suppléments d’arginine en pharmacie ou magasins biologiques.

Du zinc pour booster la fertilité

A chaque éjaculation, l’homme perd environ 1 mg de zinc. Ce minéral est essentiel au bon fonctionnement de l’appareil reproducteur mâle. Les carences en zinc sont associées à une baisse du niveau de testostérone et du nombre de spermatozoïdes présents dans le sperme.

Une supplémentation en zinc permet d’augmenter le nombre de spermatozoïdes ainsi que leur mobilité.

Où trouver du zinc ?
Les meilleures sources de zinc sont les huîtres, le foie de veau et le chocolat ainsi que des fruits et des légumes à volonté

De la vitamine C

La vitamine C est indispensable au bon fonctionnement des spermatozoïdes. Une carence en vitamines C peut conduire à des troubles de la fertilité en augmentant notamment les dommages causés à l’ADN des spermatozoïdes.  Un apport augmenté en vitamine C pour compenser les carences permet   une augmentation du nombre de spermatozoïdes et de leur mobilité mais aussi une diminution des anomalies génétiques.


Quelques lectures intéressantes:

Où trouver de la vitamine C ?
On trouve principalement la vitamine C dans les fruits et légumes. Privilégier les kiwis, les agrumes ou encore les poivrons qui sont de bonnes sources de ces vitamines. Des suppléments de vitamine C existent sous forme de comprimés à croquer ou à dissoudre en pharmacies ou magasins biologiques

De la vitamine E

La vitamine E est un antioxydant qui protège les cellules des dommages induits par les radicaux libres au niveau de la cellule membranaire. Une supplémentation en vitamine E améliorait la capacité du spermatozoïde à pénétrer dans l’ovule et permettait d’obtenir une amélioration de la mobilité des spermatozoïdes

Où trouver de la vitamine E ?
La meilleure source de vitamine E est l’huile de germe de blé mais on en trouve également dans l’huile de noisette ou encore l’huile de pépin de raisin ainsi que dans les amandes.

Du Coenzyme Q10 pour améliorer la fertilité

Le Coenzyme Q10 peut améliorer la qualité du sperme. Elle protège les spermatozoïdes du stress oxydant.
Un apport de Q10 quotidien permet d’augmenter la mobilité et le nombre de spermatozoïdes. Elle permet théoriquement d’améliorer les chances de fécondation en stimulant les réactions enzymatiques de la « tête » du spermatozoïde.

Où trouver du Coenzyme Q10 ?
Le coenzyme Q10 se trouve principalement dans la viande et le poisson : abats, sardines, maquereau, bœuf.
Il existe aussi des suppléments de Coenzyme Q10 sous forme de complément alimentaire en pharmacie et magasins biologiques.

Les sources possibles de l’infertilité

La fertilité a fortement diminué ces dernières décennies, probablement parce que notre environnement et nos comportements ont changé.

La pollution

De nombreuses substances présentes dans notre environnement peuvent affecter la qualité des spermatozoïdes. On peut aussi démontrer que les jeunes hommes vivant dans des régions fortement industrialisées présentaient davantage de défauts au niveau de la qualité du sperme que ceux qui étaient moins exposés à la pollution. En ligne de mire : les perturbateurs endocriniens qui troublent la spermatogénèse.

Beaucoup de ces substances sont des perturbateurs endocriniens qui bouleversent l’équilibre hormonal et peuvent diminuer la fertilité masculine.

Les métaux lourds

Certaines études ont mis en évidence que les hommes exposés à des hauts niveaux de mercure pouvaient avoir davantage de troubles de la fertilité.

Les phtalates

Cette substance utilisée dans la fabrication de plastiques et d’emballage pouvait avoir un impact très négatif sur la fertilité masculine.

La cigarette

Le tabagisme est clairement associé à une diminution de la qualité du sperme et donc de la fertilité.

Le soja

Une trop forte consommation de soja pourrait perturber la fertilité masculine a été renforcée par une étude américaine publiée en juillet 2008 qui montrait que les hommes qui mangent du soja ou un de ses produits dérivés une fois tous les 2 jours auraient deux fois moins de spermatozoïdes que les autres.

L’obésité

On sait les femmes atteintes d’obésité avaient plus de difficulté à tomber enceinte. Il en est de même pour les hommes car ce facteur affecterait également la fertilité masculine.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com