Comment se calmer avec les plantes en médecine traditionnelle chinoise

La croyance en la médecine traditionnelle chinoise est un acte de foi, et rien ne le démontre autant que la prise des médicaments répu­tés “calmants”. Parmi les drogues de cette catégorie, figurent les “tablettes calmantes de l’esprit et fortifiantes du cerveau” (Ngan­chen pou-nao p’ien), toniques et sédatives. Les ingrédients sont les suivants :

  • Rhizoma Polygonati ojficinalis, Fructus Ligustri : 36%
  • Herba Ecliptae, Semen Zizyphi  : 18,2%
  • Cinnabaris, Radix Polygalae : 6,9%
  • Radix Angelicae sinensis, Cortex Albizziae : 27,4%
  • Poria Radix Polygoni multiflori : 11,5%

Ces tablettes étaient prescrites contre les maux de tête, les vertiges, la neurasthénie et l’anémie. Nous essayerons de définir les qualités médicinales des plantes citées.


Quelques lectures intéressantes:

  • La racine de Houang-tsing (essence jaune) (Polygonatum chinense Kunth (Liliaceae), active la salivation. Elle est mentionnée contre l’hypertension.

 

  • Les baies du troène du Japon (Niu-tchen tseu) (Ligustrumjaponi­cum Thunb. ( Oleaceae)), sont toniques.

 

  • La racine de Tang-kouei (Radix A ngelicae Sinensis ( Umbellife­rae), active la circulation sanguine.

 

  • L’écorce de Ho-houan, Albizzie (Albizzia Julibrissin Duraz. (Le­guminosae) traite l’inflammation.

 

  • Poria est une “drogue d’immortalité” très connue. Il s’agit du fameux Fou-ling des taoïstes ou Poria cocos Wolf. (Polyporaceae). L’espèce la plus recherchée croît dans la Province du Yun-nan. Elle porte le nom de Ngan-ling “l’esprit qui calme”. Elle réduit les œdèmes. Elle est surtout diurétique.

 

  • Herba Ecliptae ou herbe Han-lien (Eclipta prostata L. ( Composi­tae)), est hémostatique. Elle est utilisée contre la dysenterie. Les graines en sont astringentes. Cette plante associée au Fou-ling (Poria) fortifie les reins, symboles de l’activité génésique.

 

  • Les graines de Souan-tsao ou jujubier (Ziziphus jujuba Mill. (Rltamnaceae)), sont recommandées contre l’appréhension et l’insomnie. Le fruit contient un glucide, le ziziphoside et de la vita­mine C.

 

  • La racine de Ho-cheou-wou, “renouée à fleurs nombreuses”, (Po­lygonum multiflorum Thunb. (Polygonaceae)) est fortifiante.

 

  • La racine de Yuan-tche (Polygala tenuifolia Willd. (Polygala­ceae)), “plante qui donne une grande sagesse”, est conseillée contre le nervosisme. Elle remédie aux troubles de la mémoire.

 

Les « tablettes calmantes de l’esprit et fortifiantes du cerveau » relèvent de la psychothérapie traditionnelle (trois à quatre prises par jour). Elles étaient fabriquées par la grande manufacture pharmaceu­tique Chung-lien de Chine centrale et exportées par Han-k’eou avec l’huile d’Abrasin.


 

Les informations, les opinions et les conseils contenus dans cet article ne doivent pas être utilisés comme outil de diagnostic ni être substitués à un diagnostic médical.
Il est fortement recommandé de demander un avis médical auprès d’un professionnel de santé avant d’envisager tout traitement.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com