Choc septique (baisse de pression artérielle): Symptômes, Causes et Traitements

Général ou Autre | Médecine d’urgence | Choc septique (baisse de pression artérielle)

Description

Le corps est équipé de divers systèmes de protection (la peau) et de défense (système immunitaire) contre l’agression d’agents pathogènes différents. Face à une agression, le corps peut réagir différemment avec de la fièvre (température élevée>37 degrés Celsius), de la tachypnée (augmentation du nombre de respirations par minute) ou une tachycardie (accélération du rythme cardiaque> 100 battements/minute).


Le sepsis est une réponse systémique inflammatoire déclenchée par une invasion microbienne. Le choc septique se caractérise par une hypotension (pression artérielle basse conduisant à la perfusion sanguine vers les organes vitaux diminués) et une défaillance multi viscérale.

Causes et facteurs de risque

Une septicémie est une réponse du corps à l’invasion microbienne. Des agents pathogènes (microbes) peuvent causer une septicémie, s’ils atteignent le sang. La septicémie est une cause importante de décès, en particulier chez les patients hospitalisés pour d’autres raisons médicales.

Un certain nombre de maladies comme le diabète, la leucémie, la cirrhose du foie ou de brûlures favorisent la multiplication des micro-organismes pathogènes dans le sang (bactériémie) et la propagation d’une septicémie.


Quelques lectures intéressantes:

Un corps affaibli permet aux microbes de pénétrer la circulation sanguine et de provoquer une septicémie comme une réponse inflammatoire généralisée. La septicémie peut s’aggraver au fil du temps et conduire à des maladies extrêmes et très graves, telles que le choc septique. Certains patients peuvent conserver une température normale du corps, tandis que d’autres peuvent être en hypothermie. Le plus souvent, chez les personnes âgées, les personnes alcooliques et les nouveaux nés, les septicémies ne déclenchent pas de fièvre. Au début, une hyperventilation s’installe et le patient se retrouve confus et désorienté. Puis une hypotension et une CID (coagulation intravasculaire disséminée), conduisent à un endommagement dû à une ischémie des tissus périphériques.

Diagnostic et traitement

Des lésions cutanées spécifiques peuvent apparaître (pétéchies, purpura, de la peau), dues à des toxines bactériennes, réparties dans tout le corps via le système circulatoire. Ces lésions de la peau peuvent aider les médecins à déterminer le diagnostic.

L’oxygène est administré au patient, soit par un tube qui est placé à proximité du nez ou par l’intermédiaire d’un masque en matière plastique claire. Selon les résultats des tests, le médecin peut prescrire des médicaments. Le médecin peut aussi demander une solution saline intraveineuse (sérum) et des médicaments pour augmenter la pression artérielle si elle est trop faible.

Si les résultats montrent une infection dans l’abdomen, un drainage de l’infection à l’aide de tubes ou une chirurgie peuvent être nécessaire….

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com