Cancer du pharynx: Symptômes, Prévention, Traitement, Pronostic

Le pharynx, qui s’étend de la cavité nasale au début du larynx et de l’œso­phage, est sujet à des atteintes d’origine tant respiratoire que digestive.

Les tumeurs du naso-pharynx s’observent habituellement vers l’âge de quarante à quarante-cinq ans, alors que les autres tumeurs du pharynx surviennent à un âge plus avancé. Ce cancer est plus fréquent chez l’homme que chez la femme. Les tumeurs du naso-pharynx ont une incidence particulièrement éle­vée chez les Chinois.

Le tabagisme a été incriminé dans l’apparition de ce cancer ; certains virus, qui font l’objet de recherches en cours, jouent peut-être aussi un rôle. Les mesures préventives comportent la sup­pression du tabac et une détection rapide des premiers symptômes.


Danger : Lorsque le cancer de la gorge a formé des métastases, l’évolution est généralement fatale.

Cancer du pharynx  Symptômes :

Le cancer du naso-pha­rynx, souvent asymptomatique au dé­but, est difficile à détecter, restant ignoré jusqu’à un stade évolué, entraînant alors une adénopathie (ganglions agrandis). Lorsqu’il existe des symptômes pré­coces, ils comprennent l’apparition d’une masse visible dans la gorge, des hémorragies nasales, une élocution na-sonnée, une mauvaise haleine, des diffi­cultés de respiration et de déglutition et un mal de gorge, la douleur pouvant ensuite s’étendre à tout un côté de la face.


Quelques lectures intéressantes:

Les symptômes des autres tumeurs du pharynx varient selon le siège initial du cancer : une tumeur de l’amygdale se traduit souvent par une difficulté de déglutition, il y avoir une atteinte des
cordes vocales, une douleur d’oreille et un mal de gorge. Les manifestations avancées comprennent une atteinte des nerfs faciaux conduisant à la paralysie, des modifications sensorielles et de vives douleurs.

Cancer du pharynx Traitement :

La radiothérapie offre les meilleures chances de guérison pour ces cancers, souvent trop étendus pour pouvoir bénéficier d’un traitement chirurgical.

Cancer du pharynx Pronostic :

Plus de la moitié des patients ont une survie dépassant un an après le diagnostic. Une survie de dix ans est observée dans 10 p. cent de l’ensemble des cas, et dans plus de 20 p. cent des cas traités à un stade où la tumeur est encore localisée.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com