Betoine plante médicinale aux nombreuses vertus

Une plante de la famille des lamiacées comme la lavande.
On la trouve dans toute l’Europe sur les terrains calcaires et surtout sur les prairies, sous-bois, lisières acidophiles jusqu’à 1500 mètres d’altitude.

Nom botanique: Stachys officinalis ou Betonica officinalis.
La bétoine officinale se nomme aussi épiaire vulgaire.

C’est une plante ne mesurant pas plus d’une cinquantaine de centimètres, au feuillage caduc à persistant dentelé et gaufré.
Les feuilles ressemblent à celle de l’ortie (même famille des lamiacées) en plus fines.
Les tiges sont carrées et poilues.
Sa racine lui permet d’être vivace et de renaître au printemps.


Cette plante sauvage n’est cultivée que dans les jardins de curé pour ses propriétés médicinales. (Source: www.1jardin2plantes.info)

 

Parties utilisées : racine et feuilles.

Principaux constituants connus : deux bétaïnes (stachy- drine et bétonicine), turicine…

Propriétés :

Usage interne :

  • expectorant
  • apéritif
  • stomachique
  • émétique (racine)
  • purgatif (racine)
  • fébrifuge.

Usage externe :


Quelques lectures intéressantes:

  • vulnéraire et antiputride

Indications :

Usage interne :

  • ictère (racine)
  • paralysies (racine)
  • affections pulmonaires, hémoptysie
  • goutte, et rhumatisme chronique
  • vertiges
  • migraines nerveuses.

Usage externe :

  • plaies infectées (cancéreuses ?)
  • ulcères de jambe.

Comment l’utiliser :

Usage interne : à employer prudemment car peut pro­voquer des vomissements :

  • une cuillerée à café de racine pour une tasse. Bouillir, infuser 10 minutes. 1/2 tasse, 3 ou 4 fois par jour.
  • 5 à 15 g de feuilles pour 1/2 litre d’eau, en infu­sion. 1 ou 2 tasses par jour
  • poudre : 1 à 2 g par jour
  • teinture : 10 gouttes, 3 fois par jour.

Usage externe :

  • décoction : 100 g pour 1 litre d’eau (ou de vin). Bouillir 20 minutes. En lavages et compresses sur les plaies infectées, ulcères de jambe
  • cataplasmes de feuilles fraîches écrasées.

N.B. :

  • Les feuilles séchées pulvérisées constituent un excellent sternutatoire (entraient dans la composition de la poudre capitale de Saint-Ange).

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com