Anis étoilé japonais: contre les ballonnements et les vomissements

Egalement appelé Badiane japonaise , également appelée « anis étoilé japonais » est un arbre de la famille des Illiciacées originaire de Chine (malgré son nom).

Cet arbuste, sacré pour les bouddhistes, fut introduit au Japon et planté près des temples. Il fut considéré par les premiers voyageurs comme une variété peu aromatique du Badianier de Chine.

Toxicité

Semblable à la badiane chinoise, elle est cependant toxique et donc non comestible.


La badiane japonaise ressemble beaucoup à la badiane chinoise (Illicium verum), mais les fruits sont plus petits et l’odeur est moins prononcée ; celle-ci se rapprocherait plus de celle de la cardamome que de l’anis. Une fois séchés ou réduits en poudre, il est impossible de différencier visuellement les fruits de badiane japonaise de ceux de la badiane chinoise. Plusieurs cas d’intoxication à la suite d’une contamination de badiane chinoise par la badiane japonaise ont été recensés.

La plante contient de l’anisatine, un composant aux propriétés insecticides, un alcaloïde incolore et cristallisable, de même que de la shikimine et de la shikimitoxine, qui peuvent causer de graves inflammations des reins, des voies urinaires et du système digestif.

Elle contient également du safrole et de l’eugénol, composés qui ne sont pas présents chez I. verum et qui sont utilisés pour détecter la contamination des lots d’anis étoilé.


Quelques lectures intéressantes:

Source: fr.wikipedia.org

  • Parties utilisées : fruit et semences.
  • Principaux composés : huile volatile.
  • Propriétés : identiques à celles de l’anis vert.
  • Indications :
    • dyspepsies,
    • ballonnements,
    • vomissements nerveux.

Comment l’utiliser

Ne l’utiliser que par périodes de quel­ques jours:

  • teinture : 5 à 20 g par jour.
  • poudre : 1 à 4 g par jour, en cachets
  • semences : une cuillerée à café par tasse bouil­lante. 1 tasse après les repas
  • fruits : infusion à 30 g par litre. 1 tasse après cha­que repas
  • Recette de la liqueur d’anis :
    • semences d’anis concassées:  40 g
    • cannelle: 1 g
    • sucre: 500 g
    • eau-de-vie: 1 litre
    • Puis laissez macérer 6 semaines.
    • Filtrer.
    • 1 verre à liqueur après les repas : digestif, facilite l’expulsion des gaz (carminatif).

Crédit photo: gardenbreizh.org

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com