5 Bienfaits de la Carnitine prouvés par la science (+ Rôle, Sources alimentaires, Effets secondaires…)

La carnitine est un composé dérivé de deux acides aminés, la lysine et la méthionine. Elle est produite naturellement par le corps. La forme biologique de la carnitine est la L-carnitine, elle est également vendue en tant que complément alimentaire sous l’appellation L-carnitine. Elle est utilisée pour augmenter les performances physiques et parce qu’elle serait un puissant brûleur de graisses. Les compléments sont aussi utilisés par des personnes ayant un faible taux de carnitine dans le corps et pendant la grossesse. Nous faisons le point dans cet article sur les effets supposés et les bienfaits avérés de la carnitine.
 

Le rôle de la L-carnitine dans le corps

Le rôle principal de la L-carnitine dans le corps a trait à la fonction des mitochondries et à la production d’énergie (3, 14, 15).


Dans les cellules, elle aide à transporter les acides gras dans les mitochondries, où ils peuvent être brûlés pour former de l’énergie.

Environ 98% des réserves de L-carnitine du corps se trouvent dans vos muscles, ainsi que d’infimes quantités dans le foie et le sang (16, 17).

Cela profite à la fonction des mitochondries et peut contribuer à augmenter leur croissance, ce qui joue un rôle clé dans les maladies et permet de vieillir en bonne santé (18, 19, 20, 21).

Des recherches plus récentes ont montré les avantages potentiels de différentes formes de carnitine, qui peuvent être utilisées pour des maladies telles que les maladies cardiaques et cérébrales (22, 23).

 

5 Bienfaits de la carnitine

1. Carnitine et perte de poids

En théorie, l’utilisation de la L-carnitine comme complément de perte de poids est logique.

Puisque la L-carnitine aide au transport des acides gras dans vos cellules pour être brûlés et fabriquer de l’énergie, on pourrait penser que cela augmenterait votre capacité à brûler les graisses et à perdre du poids.

Cependant, le corps humain est extrêmement complexe et les résultats des études sur les humains et les animaux sont mitigés (24, 25, 26, 27).

Dans une étude, 38 femmes ont été divisées en deux groupes. Un groupe a pris un supplément de L-carnitine, tandis que l’autre n’en a pas pris. Les deux groupes ont effectué quatre séances de sport hebdomadaires pendant huit semaines.

Les chercheurs n’ont trouvé aucune différence au niveau de la perte de poids entre les deux groupes, bien que cinq participants prenant de la L-carnitine ont eu des nausées ou des diarrhées  (24).

Une autre étude effectuée sur des humains a surveillé l’effet de la L-carnitine sur la quantité de graisse que les participants ont brûlée lors d’une séance de sport de 90 minutes sur un vélo d’appartement.

Les chercheurs ont constaté que la prise de compléments pendant 4 semaines n’augmentaient pas la quantité de graisse brûlée par les participants (28).

Cependant, une analyse de neuf études a révélé que les participants ont perdu une moyenne de 1,3 kg lorsqu’ils prenaient de la L-carnitine. La plupart de ces études portaient sur des personnes obèses ou des personnes âgées  (29).

D’autres recherches sont nécessaires pour confirmer les avantages de la L-carnitine chez une population plus jeune et plus active. Elle peut aider à la perte de poids chez les personnes obèses ou les personnes âgées, bien qu’une bonne alimentation et des exercices physiques doivent être mis en place en premier lieu.

Vous aimerez aussi :  Comment calmer des migraines avec la naturopathie: une naturopathe vous livre 7 conseils

 

2. Bienfaits pour le fonctionnement du cerveau

La L-carnitine peut avoir des avantages pour la fonction cérébrale.

Certaines études sur les animaux suggèrent que la forme acétylée, l’acétyl-L-carnitine (ALCAR), peut aider à prévenir le déclin mental lié à l’âge et améliorer les marqueurs d’apprentissage  (30, 31).

Dans les études effectuées sur l’homme, la prise quotidienne d’acétyl-L-carnitine a contribué à inverser le déclin de la fonction cérébrale associée à la maladie d’Alzheimer et à d’autres maladies du cerveau  (32, 33, 34).

On a également constaté des avantages similaires pour le fonctionnement cérébral général chez les personnes âgées qui n’avaient pas la maladie d’Alzheimer ou d’autres affections cérébrales (35, 36, 37).

Dans des cas particuliers, elle peut même aider à protéger votre cerveau contre les dommages causés par les cellules. Dans une étude, des personnes alcooliques ont pris 2 grammes d’acétyl-L-carnitine par jour pendant 90 jours. Elles ont ensuite montré des améliorations significatives dans toutes les fonctions du cerveau. (38).

De plus amples recherches sont nécessaires pour enquêter sur les avantages à long terme chez les personnes en bonne santé qui n’ont pas de maladie ou des problèmes liés à la fonction cérébrale.

 

3. Santé cardiaque

Certaines études ont démontré un avantage potentiel pour la réduction de la tension artérielle et le processus inflammatoire associé aux maladies cardiaques  (23, 39).

Dans une étude, les participants ont pris 2 grammes d’acétyl-L-carnitine par jour. Cela a réduit la pression artérielle systolique, un indicateur important de la santé cardiaque et du risque de maladie (23).

La L-carnitine a également entraîné des améliorations chez les patients atteints de problèmes cardiaques sévères, tels que les maladies coronariennes et les insuffisances cardiaques chroniques (40, 41).

Une étude de 12 mois a révélé une réduction de l’insuffisance cardiaque et des décès chez les personnes ayant pris des suppléments de L-carnitine (42).

 

4. Performance sportive

Les résultats sont mitigés en ce qui concerne les effets de L-carnitine sur les performances sportives.

Cependant, plusieurs études ont montré des légers avantages lorsque les participants ont pris des suppléments de L-carnitine à plus grande dose, ou pour des périodes plus longues (43, 44, 45).

Les avantages de la L-carnitine peuvent être indirects et mettre des semaines ou des mois avant de se montrer. Cela diffère des suppléments comme la caféine ou la créatine, qui peuvent améliorer directement les performances sportives.
La L-carnitine peut être efficace pour:
• Récupération: elle peut améliorer la récupération après le sport (46, 47).
• Approvisionnement d’oxygène: elle peut augmenter l’apport d’oxygène aux muscles  (48).
• Endurance: elle peut augmenter le débit sanguin et la production d’oxyde nitrique, et aider à réduire la fatigue (48).
• Douleur musculaire: elle peut réduire la douleur musculaire après le sport (49).
• Production de globules rouges: elle peut augmenter la production de globules rouges, qui transmettent de l’oxygène dans tout le corps et les muscles  (50, 51).

Vous aimerez aussi :  La grossesse naturellement, le 2ème trimestre

 

5. Le diabète de type 2 et la sensibilité à l’insuline

Il a également été démontré que la L-carnitine pouvait réduire les symptômes du diabète de type 2 et les facteurs de risque associés  (52, 53, 54).

Dans une étude chez des patients atteints de diabète de type 2, la L-carnitine a amélioré la réponse glycémique à un repas à haute teneur en glucides. Cette réponse glycémique est un indicateur important du risque de diabète  (55).

Elle peut également combattre le diabète en augmentant une enzyme clé appelée AMPK, ce qui améliore la capacité du corps à utiliser des glucides (56).

 

Les principales sources alimentaires de carnitine

Vous pouvez obtenir de petites quantités de L-carnitine à partir de votre alimentation en mangeant de la viande et du poisson (4, 5).

Les meilleures sources de L-carnitine sont:
• Boeuf: 81 mg pour 85 grammes.
• Porc: 24 mg pour  85 grammes.
• Poisson: 5 mg pour 85 grammes.
• Poulet: 3 mg pour 85 grammes.
• Lait: 8 mg pour 227 ml

 

Carnitine: Posologie

Par voie orale:
Pour les carences en L-carnitine chez l’adulte: 990 mg deux à trois fois par jour en comprimés ou en solution buccale.
Pour prévenir les effets secondaires causés par l’acide valproïque (Dépakine, Dépakote): 50 à 100 mg / kg / jour en trois ou quatre doses fractionnées, jusqu’à 3 grammes par jour.
Pour la douleur thoracique et l’insuffisance cardiaque congestive (ICC): 1 gramme deux fois par jour.
Après crise cardiaque: 2 à 6 grammes par jour.
Pour les symptômes de la thyroïde hyperactive: 1-2 grammes deux fois par jour.
Pour l’infertilité masculine: 2 grammes de L-carnitine plus 1 gramme d’acétyl-L-carnitine par jour.

 

 

Carnitine: Effets secondaires

La L-carnitine est généralement sans danger pour la plupart des personnes lorsqu’elle est prise par voie orale et lorsqu’elle est utilisée sous forme d’injection avec l’accord d’un professionnel de santé.

Cela peut provoquer des effets secondaires comme des nausées, des vomissements, maux d’estomac, brûlures d’estomac, diarrhée et convulsions. Cela peut aussi entraîner une odeur de poisson chez la personne.

 

Carnitine: Précautions spéciales et avertissements:

Grossesse et allaitement: il n’y a pas suffisamment d’informations fiables sur l’utilisation de la L-carnitine pendant la grossesse. Il faut donc évitez son utilisation.

Prendre de la L-carnitine ne présente normalement pas de danger chez les femmes qui allaitent lorsqu’elle est prise par voie orale dans les quantités recommandées. De petites quantités de L-carnitine ont été administrées aux nourrissons dans le lait maternel et aucun effet secondaire n’a été signalés. Les effets d’une grande quantité prise pendant l’allaitement sont encore inconnus.

Enfants: la L-carnitine est probablement sans danger lorsqu’elle est utilisée de manière appropriée par voie buccale ou intraveineuse à court terme.

Hypothyroïdie: prendre L-carnitine pourrait aggraver les symptômes de l’hypothyroïdie.

Insuffisance rénale: l’utilisation de DL-carnitine a provoqué des symptômes tels que la faiblesse musculaire et  le ptosis lorsqu’elle est administrée par voie intraveineuse après une dialyse. La L-carnitine ne semble pas avoir cet effet.

Crise d’épilepsie: la L-carnitine semble augmenter le risque de crise, chez les personnes qui en ont déjà eu . Si vous avez déjà eu une crise, n’utilisez pas de L-carnitine.


Crédit photo: pxhere.com