10 causes méconnues du cancer

10 causes du cancer auxquelles on ne pense pas

Le cancer est l’une des premières causes de décès en France et la première cause de décès prématuré chez les hommes et les femmes de moins de 65 ans. D’après l’INCA, le nombre de nouveaux cas de cancer en France métropolitaine en 2015 était de 385 000, avec en tête le cancer de la prostate et le cancer du poumon. Les causes du cancer sont multiples, certaines sont connues, c’est le cas de la mauvaise alimentation, du tabagisme, de l’exposition excessive au soleil mais d’autres le sont moins. Voici 10 causes méconnues et surprenantes de cancer.

 

Qu’est-ce qui provoque le cancer ? Voici des causes surprenantes.

1.L’endroit où vous vivez. Une étude menée en 2017 dans la revue Cancer a révélé que, aux États-Unis, les régions qui ont la plus mauvaise qualité d’air, d’eau, de terre, de bâtiments et de facteurs sociodémographiques font face à une incidence accrue de cancer. La mauvaise qualité de l’air et des constructions (présence d’autoroutes majeures, disponibilité des transports en commun et des logements) sont fortement corrélés avec des taux élevés de cancer. Ces résultats s’appliquent aux hommes et aux femmes, le cancer de la prostate et du sein étant les plus fortement associés à un mauvais environnement. (2) D’autres recherches nous indiquent que les quartiers de minorités ethniques sont confrontés à un risque accru de cancer en raison de la pollution atmosphérique. (3)


 

2. Bougies parfumées et désodorisants. Les chercheurs ont mesuré les niveaux de «composés chimiques volatiles» dans six maisons à York, en Angleterre, pendant cinq jours. Ils ont demandé à chaque résident de noter les bougies parfumées, les désodorisants et les produits de nettoyage qu’ils utilisaient, notamment la fréquence à laquelle ils les utilisaient. Ensuite, ils ont étudié l’air dans chaque maison. Le limonène – un produit chimique synthétique utilisé pour créer des odeurs d’agrumes, s’est avéré être le principal coupable détecté. Sans surprise, les maisons utilisant les produits les plus parfumés ont révélé avoir les plus grandes quantités de limonène.

Une recherche plus approfondie est nécessaire avant de considérer ces données comme concluantes, mais lorsque le limonène est libéré dans l’air, il réagit avec l’ozone pour créer du formaldéhyde, qui a été lié à un certain nombre de cancers différents -notamment la leucémie myéloïde chronique et le cancer du nasopharynx.  (4) Les dangers des senteurs synthétiques vont au-delà du cancer. Les fragrances artificielles sont liées à des perturbations hormonales, à l’asthme et à d’autres problèmes de santé sérieux.

Comment l’éviter: en réduisant votre utilisation de produits parfumés, vous pouvez réduire la quantité d’exposition au limonène (et donc au formaldéhyde).  (5) Le limonène n’est pas le seul ingrédient à éviter. Essayez d’éviter tout produit qui comprend du parfum,  les phtalates DEP, DBP ou DEHP comme ingrédient. Selon le Fonds pour le cancer du sein (Breast Cancer Fund), éviter les parfums synthétiques est l’une des principales façons de vous protéger.  (6)

 

3. Happy Hour. En 2016, des chercheurs danois ont publié une étude associant la consommation accrue d’alcool et le risque de cancer du sein. Les chercheurs ont constaté que les femmes qui ont augmenté leur consommation d’alcool sur une période de cinq ans ont un risque plus élevé de cancer du sein. Cependant, la même étude a révélé un risque plus faible de maladie cardiaque chez les femmes qui ont bu le plus. (7)  Heureusement, il existe de meilleures solutions pour diminuer votre risque de maladie cardiaque, notamment l’exercice quotidien, une alimentation riche en nutriments et la gestion du stress.

Outre le cancer du sein, les chercheurs ont également relié l’alcool au cancer de la tête et du cou, le cancer de l’œsophage, le cancer du foie et le cancer colorectal. (8) Pourquoi l’alcool entraîne t-il ces effets ? Notre corps métabolise l’éthanol dans les boissons alcoolisées en acétaldéhyde, ce qui peut endommager l’ADN et les protéines dans le corps. L’alcool peut également déclencher une oxydation dans le corps, endommageant davantage l’ADN, les protéines et les graisses. Mais également à cause de la diminution de la capacité à absorber des nutriments et de l’augmentation des taux d’œstrogènes que l’alcool peut provoquer. (9)

 

Vous aimerez aussi :  3 bienfaits du massage shiatsu

4. Sciure. En voici une dont vous n’aviez jamais entendu parler auparavant. L’Agence internationale pour la recherche sur le cancer (CIRC) a classé les poussières de bois comme des cancérogènes. Une étude a révélé que les personnes travaillant dans le mobilier et d’autres personnes exposées à la poussière de bois par leur travail étaient plus susceptibles de développer une forme de cancer nasal appelé adénocarcinome. Les poussières de bois comme le hêtre et le chêne, constituent le risque le plus élevé. Vous pouvez contrôler votre exposition à la poussière de bois grâce à des systèmes de ventilation bien conçus et / ou à une protection respiratoire. Heureusement, des lignes directrices pour les systèmes de ventilation locaux dans les postes de travail ont été mises en place. Des études antérieures montrent maintenant des niveaux d’exposition plus élevés que les niveaux observés aujourd’hui. Mais, assurez-vous de porter un masque respiratoire certifié pour vous protéger contre les particules de poussière de bois. (10)

 

5.Écran solaire: Possible risque de cancer de la peau. À l’heure actuelle, tout le monde sait que le rayonnement ultraviolet du soleil et des lampes UV dans les salons de bronzage peut causer un cancer de la peau. Mais saviez-vous que les choses que vous mettez sur votre peau pour la protéger des rayons du soleil peuvent également augmenter votre risque de cancer en endommageant les cellules ?

Une étude récente menée par des chercheurs de l’Université des sciences et de la technologie du Missouri a révélé que, lorsqu’il est exposé à la lumière du soleil, l’oxyde de zinc, qui est un ingrédient présent dans de nombreuses marques de protection solaire, subit une réaction chimique qui pourrait libérer des molécules instables connues sous le nom de radicaux libres. Ces molécules tentent de se lier avec d’autres molécules et le processus peut endommager l’ADN dans les cellules, ce qui pourrait augmenter le risque de cancer de la peau. Les chercheurs ont déclaré que les tests sur un éventuel risque de cancer de l’oxyde de zinc sont encore à leurs prémices, ils recommandent donc de continuer à porter un écran solaire plutôt que de renoncer à tout type de protection lorsque vous êtes au soleil.

 

6. Viande et poisson grillés: risques de cancer colorectal et de la prostate. La cuisson du bœuf, du porc, du poisson ou de la volaille en utilisant une forte cuisson, comme la friture à la poêle ou la cuisson sur le grill, peut former des produits chimiques appelés amines hétérocycliques et hydrocarbures aromatiques polycycliques, qui ont été associés à des cancers chez les animaux, selon l’Institut du cancer des Etats-Unis. En 1999, une étude à grande échelle publiée dans la revue Cancer avait révélé que la viande rouge grillée était associée à un risque accru d’adénome colorectal, un précurseur du cancer colorectal.

Une étude plus récente, publiée dans la revue Carcinogenèse, a dévoiler que la cuisson des viandes rouges à haute température, en particulier la friture, peut augmenter le risque de cancer avancé de la prostate jusqu’à 40%.

 

7.Travail de nuit: risque possible de cancer du sein. Travailler la nuit n’est pas seulement nuisible à votre rythme de sommeil, mais cela pourrait également augmenter le risque de cancer du sein chez une femme. En 2007, le travail de nuit impliquant une perturbation du rythme circadien a été répertorié comme cancérogène probable par l’Agence internationale de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (CIRC). Des études épidémiologiques ont révélé que les femmes qui travaillaient pendant la nuit comme infirmières et agents de bord avaient un risque plus élevé de cancer du sein que les femmes qui ne travaillaient pas la nuit. Une des raisons possibles est la perturbation du rythme circadien causé par l’exposition à la lumière la nuit. «Cela peut modifier les modes d’activité du sommeil, supprimer la production de mélatonine et déréglementer les gènes impliqués dans le développement de la tumeur», selon le CIRC.

Vous aimerez aussi :  Comment recadrer les troubles de la première enfance par la Sophrologie (caprices de la première enfance)

 

8. Poids à l’adolescence: cancer de l’œsophage et cancer gastrique. Une étude récente menée par des médecins en Israël  qui ont suivi 1 million d’hommes israéliens pendant 40 ans pour déterminer comment certains facteurs de santé et de style de vie de leur adolescence avaient affecté leur risque de cancer gastro-oesophagien plus tard à été publiée dans la revue Cancer . Les résultats ont montré que la vie des adolescents peut avoir un impact important sur les résultats du cancer. Les chercheurs ont constaté que pour les adolescents en surpoids, avec un indice IMC élevé  le risque de cancer de l’œsophage était 2,1 fois plus élevé. Les chercheurs ont noté que les recherches antérieures ont montré une incidence plus élevée du cancer chez les adultes en surpoids, ce qui suggère que la corrélation s’étend à l’adolescence.

Les chercheurs ont également constaté que les adolescents issus de classes socioéconomiques inférieures et ceux qui avaient été peu scolarisé avaient un risque accru de ces types de cancers.

 

9. Échappements diesel: risque de cancer du poumon.  L’odeur nocive de l’échappement de diesel pourrait augmenter votre risque de cancer du poumon. Le CIRC a commencé à classer l’échappement du moteur diesel comme cancérogène en 2012 en se basant sur «des preuves suffisantes que l’exposition est associée à un risque accru de cancer du poumon». Une étude publiée dans Annals Of Occupational Hygiene était basée sur des recherches menées par l’Institut national du cancer et l’Institut national de la sécurité et de la santé au travail des Etats-Unis, impliquant plus de 12 000 mineurs. Les chercheurs ont constaté une augmentation des taux de cancer du poumon chez les personnes exposées aux échappements de diesel dans les mines, avec une plus grande exposition liée à des taux plus élevés de cancer . Chez ceux qui sont les plus exposés, l’étude a révélé que les décès par cancer du poumon avaient triplé.
10. Un mode de vie sédentaire. Une analyse réalisée en 2014 par l’Université de Regensburg, en Allemagne, publiée dans le Journal of National Cancer Institute, a évalué la corrélation entre le temps passé à regarder la télévision, le temps passé assis, le temps passé assis au travail et le temps passé assis au total et le risque de cancer. En comparant les plus hauts niveaux de comportement sédentaire aux plus bas, les chercheurs ont constaté que plus sédentaires étaient confrontés à un risque plus élevé de cancer du colon, de l’endomètre et du poumon. Si l’on passe 2 heures de plus assis que normalement, le risque de cancer augmente . Cela semble être indépendamment de l’activité physique, ce qui implique qu’une grande quantité de temps passé assis peut être quand même préjudiciable, même si vous êtes physiquement actif. (18)

Selon l’American Cancer Society, la dernière recommandation pour les adultes est d’au moins 150 minutes d’activité physique modérée ou 75 minutes d’activité physique intense par semaine. Cela ne comprend pas les activités quotidiennes telles que prendre les escaliers à la place de l’ascenseur ou le ménage. Pour les enfants, la recommandation est d’au moins 60 minutes d’activité modérée ou intense chaque jour, avec une activité intense d’au moins 3 jours par semaine. (19)

 

Comment l’éviter: rester assis pendant des heures, peut parfois être inévitable pour les employés de bureau, pour éviter de tomber dans le piège d’un mode de vie sédentaire, essayer un bureau assis/debout ou remplacer votre chaise de bureau conventionnelle pour une ballon d’exercice. Tout au long de la journée, réglez vos alarmes pour vous rappeler de vous lever et vous étirer de temps en temps. Si vous le pouvez, commencez à organiser des réunions marchées ou à prendre vos appels en vous promenant dans le bâtiment.

 


Crédit photo:  wikimedia.org