Mieux gérer ses émotions avec les huiles essentielles

Si on pense à elles pour les infections hivernales ou le soin de la peau, on sait peu que leurs molécules peuvent agir directement sur le système nerveux …simplement en les respirant, et/ou en massage bien ciblé.

 

Huiles essentielles, comment agissent-elles?

Certaines huiles essentielles induisent une véritable recharge énergétique, suivi d’une détente véritable, naturelle et profonde… bien loin de l’action éphémère des somnifères et des anxiolytiques.

C’est un vrai retour à l’équilibre, puissant et profond.


Bien au-delà de la simple action apaisante d’une odeur agréable, certaines molécules aromatiques sont spécialement actives sur le système nerveux.

Respirer une huile essentielle, parfois directement au flacon n’apporte qu’une dose infime de molécules aromatiques ; pourtant, ces traces vont rejoindre directement le cerveau limbique. Car c’est lui qui gère l’odorat et surtout… les émotions, le comportement, la mémoire !

Le résultat est durable, car c’est l’ensemble de la réaction émotionnelle qui aura été impactée…

Les personnes qui ont testé l’olfaction d’huiles essentielles témoignent d’un mieux être et d’une détente persistant plusieurs jours.

En bref, dans la gestion des émotions, l’olfactothérapie, c’est-à-dire l’action des huiles essentielles respirées soit directement au flacon, soit sur la peau, est reine ou presque. L’utilisation combinée du massage et de l’olfaction permet un soin complet.

Double action, double bénéfice

L’utilisation des huiles essentielles sur la peau permet d’allier l’action apaisante du massage, la pénétration des molécules aromatiques par la peau et leur olfaction pendant le soin.

En effet, la peau a la même origine embryologique que le système nerveux. Et l‘absorption des huiles essentielles par la peau est immédiate grâce au sébum : les molécules les plus légères sont immédiatement captées par les récepteurs nerveux de la peau, les plus lourdes sont transportées par la circulation sanguine.

Pour une utilisation facile et pratique, il faut donc privilégier l’application d’huiles essentielles sur des zones réflexes et/ou des réseaux veineux.

Les essentielles

4 huiles essentielles à avoir sous la main pour garder le contrôle :

  • Marjolaine des jardins : c’est la spécialiste de tous les maux d’origine nerveuse. De la digestion à l’insomnie, elle régule l’esprit et le corps en même temps.
  • Camomille romaine (ou noble) : indispensable s’il faut apaiser un choc émotionnel, favoriser l’endormissement, dénouer les spasmes…
  • Lavande vraie : calmante, antidépressive, elle détend les muscles et les nerfs des petits et des grands
  • Ylang Ylang : très utile quand le stress s’accompagne de sensation de panique, de cœur qui s’accélère, de lassitude….

L’idéal est de se préparer une huile aromatique de secours à respirer à même le flacon ou sur un mouchoir dès que se manifeste crise d’angoisse, trac, nervosité…ou pour antidoter dès que possible l’impact d’un choc émotionnel, d’une mauvaise nouvelle, d’un deuil.


Quelques lectures intéressantes:

Huile de Secours :

10 gouttes de chacune des 4 huiles essentielles ci-dessus pour 40 ml d’huile végétale. (les huiles essentielles sont à diluer impérativement dans un corps gras avant toute utilisation sur la peau.)

La respiration à même le flacon permet d’avoir une action rapide et intense : elle consiste à respirer lentement et profondément au dessus du flacon, de une à cinq fois. Ensuite appliquer quelques gouttes sur les poignets et dès que possible au moins sur le plexus solaire et la plante des pieds.

Les massages ciblés

Ils permettent un soin complet ; certains sont possibles même en dehors de chez soi.

  • Les poignets : ils disposent d’un riche réseau veineux et de points d’acupuncture. C’est un point facile à masser même au cours de la journée et on complète la détente en respirant le soin aromatique directement sur les poignets.
  • Le plexus solaire, situé dans le creux entre les côtes :pour les crises d’angoisses, oppressions respiratoires, la sensation de boule douloureuse au niveau du plexus.
  • la plante des pieds : pour la stimulation naturelle de tous les points reflexes et apporter une information rapide et complète au système nerveux. La pression doit être légère, mais ferme.
  • le long de la colonne vertébrale, du bas du dos vers le cou, et par de légères pressions : incomparable pour une détente complète le soir avant de s’endormir paisiblement…

 

Les huiles essentielles sont des alliées anti stress hors pair au quotidien ; avec un flacon prêt à l’emploi à portée de main, c’est un outil rapide et facile pour affronter sereinement et positivement le quotidien !

 

Attention pas d’huiles essentielles chez les enfants de moins de 2 ans, les femmes enceintes ou allaitantes. Prudence chez les personnes souffrant d’allergies respiratoires. Toujours faire un test de tolérance sur la peau de l’avant bras avant.

 

Article rédigé par Marie Chetaille,

Naturopathe

chetaille.marie@orange.fr

03 85 25 30 95

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com