Griffe du diable: Propriétés, Indications et Remèdes

Nom botanique: racine de windhoek.

Autres appellation: Harpagopythum

La griffe du diable est aussi connue aussi sous le nom de racine de Windhoek. Les Bantus, les San et les Khoi (Les peuples indigènes du Sud de l’Afrique), utilisent la griffe du diable (Harpagophytum Procumbens, Pédaliacée) pour soulager de nombreuses affections, notamment contre les douleurs rhumatismales ou les troubles digestifs. Les premières descriptions occidentales de la plante datent de 1820, mais c’est en 1907 qu’un Allemand « découvrit » ses vertus médicinales, au contact des peuples indigènes. En 1950 un chercheur allemand s’est intéressé de plus près à la griffe du diable. En Occident, on l’utilise surtout pour soulager les douleurs arthritiques, ses propriétés apéritives et digestives étant peu connues. (Source: http://www.passeportsante.net).


La plante développe à l’aisselle de ses feuilles rampan­tes de merveilleuses fleurs rouge violet qui donnent nais­sance à un étrange fruit ligneux garni de griffes acérées, véritable cauchemar des éleveurs du Sud-Ouest afri­cain.

  • Parties utilisées : les tubercules de la racine secon­daire, très riches en principes actifs.
  • Principaux constituants : haipagoside, harpagide (glucosides)…

Propriétés :

  • anti-inflammatoire (pouvoir comparable sinon supérieur à celui de la phénylbutazone, mais sans ses inconvénients)
  • analgésique, antispasmodique
  • antirhumatismal (Zorn)
  • stimulant biliaire, hypoglycémiant (?)

Indications :

  • rhumatismes
  • pléthore

Mode d emploi :

1. Traitement général

une cuillerée à café dans 1/2 litre d’eau. Faire bouillir 3 à 4 minutes. Laisser reposer la nuit. Filtrer le lendemain matin. Boire le tout en 2 ou 3 fois au cours de la journée. Cures de 20 jours par mois pen­dant plusieurs mois.

2. Inflammations, douleurs aux articulations (attribuables à l’arthrose), aux muscles ou aux tendons


Quelques lectures intéressantes:

C’est la plante la plus vendue au monde pour ses qualités anti-inflammatoires. La griffe du diable est un en effet un anti-douleur et anti-inflammatoire naturel parmi les plus puissants qui existe. Utilisée en complément alimentaire, elle améliore significativement la mobilité articulaire et apaise considérablement les douleurs lombaires.

Inflammation articulaire, Mal de dos chronique, traumatisme musculaire, tendineux ou ligamentaire: grâce à ses propriétés naturelles, la griffe du diable agit directement sur l’origine inflammatoire de la douleur.

Voici comment s’en servir dans ce cas:

  • Comprimés ou capsules de poudre. Prendre de 3 g à 6 g par jour, en mangeant.
  • Extrait normalisé ou 5 :1. Prendre de 600 mg à 1 200 mg par jour, en mangeant.

3. Stimulation de l’appétit et de la digestion

  • Comprimés ou capsules de poudre. Prendre 500 mg, 3 fois par jour, avant les repas.
  • Teinture (1:5). On trouve parfois ce type d’extrait liquide dans les magasins de produits naturels. Prendre 1 ml, 3 fois par jour, avant les repas.
  • Racine séchée en vrac. Si on réussit à trouver de la racine séchée en vrac, ce qui est relativement rare dans le commerce, on peut préparer la potion apéritive et digestive suivante : infuser 1,5 g de racine séchée dans 300 ml d’eau bouillante et laisser macérer durant 8 heures. Filtrer et boire 100 ml avant chaque repas. Attention, cette préparation est très amère.

Effets secondaires :

Le griffe du diable est déconseillée aux personnes souffrants d’ulcères gastriques, aux femmes enceintes, aux diabétiques, aux sujets souffrant d’hypertension, de maladies cardio-vasculaires ou d’insuffisance rénale.

Crédit photo: www.florihana.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com