Exercice et condition physique

De gros muscles n’indiquent pas nécessairement une bonne condition physique ; cette dernière se définit plutôt par la santé cardiovasculaire, la capacité de résistance et d’endurance et le tonus général.

L’haltérophilie développe la masse musculaire, mais sans plus. La gymnastique serait sans doute préféra­ble, mais il est rare qu’on persévère suffisamment pour en obtenir de réels bienfaits. Reste le sport. Si vous voulez avoir la forme, pratiquez le jogging, la natation, la bicyclette, la marche ou toute autre activité de votre choix.


Seule la marche rapide est un vérita­ble, exercice, et encore à condition qu’on la pratique au minimum une demi-heure par jour. Aucun rapport avec la promenade.

Pour le jogging, attendez deux heures après un repas. Pensez également à vous décontracter de temps à autre les bras et les épaules afin d’éviter l’engourdisse­ment. Inspirez profondément quand vous le pouvez pour vous détendre et vous oxygéner. Soyez souple. Vous devez avancer en posant d’abord le talon, puis la plante du pied, avant de prendre appui sur les orteils. Si cela vous semble un peu pénible, essayez alors de poser le pied en entier (en vous efforçant de porter légèrement le poids du corps sur la plante), et évitez les mouvements saccadés. Vous allez ressentir une ten­sion douloureuse dans les muscles de la jambe et du pied.

Un jogging quotidien d’un kilomètre et demi à deux kilomètres abaisse le pouls au repos d’une dizaine de pulsations, ce qui correspond à une épargne de 10 000 battements de cœur environ (soit deux à trois heures de repos supplémentaire pour le coeur).

Vous aimerez aussi :  Les différents sels : Sel de l’Himalaya Vs sel casher Vs sel de table Vs sel de mer

Le corps humain risque beaucoup plus de se rouiller que de se fatiguer ; plus on s’en sert, mieux il fonctionne. Si on néglige de l’entretenir en l’exer­çant, il se dégrade. La musculature se détériore, mais aussi les glandes, le coeur, les poumons et autres organes vitaux. Dans la mesure du possible, marchez au lieu de prendre votre voiture, montez l’escalier plutôt que d’emprunter l’ascenseur, et remuez pour ne pas rester assis des heures d’affilée. Allez, par exemple, au bureau à pied ou, s’il est trop éloigné de votre domicile, faites du moins une partie du trajet à pied.

Une demi-heure de marche rapide chaque jour est non seulement très bénéfique sur le plan physique car elle augmente l’oxygénation, réduit la ten­sion nerveuse, développe le réseau capil­laire, mais fait également fondre la graisse. On peut ainsi brûler jusqu’à 5 kilos par an.

On garde difficilement la forme si on ne fait pas un peu de sport tous les jours. Mais il n’est pas nécessaire que ce soit là une tâche désagréable. Tirer le corps de son inertie demande certes un effort. Car relever ce défi quotidien et vaincre cette passivité plus culturelle que natu­relle comportent aussi leur récompense qui est de nous redonner une grande joie de vivre.