Angiocholite: Symptômes, Prévention, Traitement

Angiocholite (cholangite)

Lorsqu’un calcul dans les voies bi­liaires bloque le passage de la bile dans l’intestin grêle, favorisant la proliféra­tion des bactéries, l’angiocholite, ou inflammation des voies biliaires, se déclare.

Danger : La maladie peut évoluer vers une infection grave du foie lui-même. Symptômes : Les symptômes de base sont les suivants : jaunisse, fièvre élevée, fnssons sévères, douleur dans la région supérieure droite de l’abdomen, selles claires (couleur d’argile) et urines fon­cées. Si la maladie progresse, elle en­traîne des lésions du foie.


Angiocholite Traitement :

L’intervention chirurgicale est impérative, associée à une anti­biothérapie. L’alimentation et l’hydrata­tion du malade se font par voie intravei­neuse. Des suppléments de vitamines sont administrés, en particulier les vita­mines B, C et K.


Quelques lectures intéressantes:

Si l’origine de l’infection est un calcul, il doit être enlevé par voie chirurgicale. S’il y a striction (resserre­ment et sténose) dans les canaux biliaires, la résection est nécessaire. L’alimentation, par quelque moyen que ce soit, doit se poursuivre après l’opération, ainsi que l’administration d’antibiotiques. Ensuite, le régime pres­crit doit être riche en protéines et en hydrates de carbone et pauvre en graisses.

Angiocholite Prévention :

Traitement énergique et précoce afin d’éviter des lésions irréver­sibles du foie.

Résultat: Habituellement favorable après intervention chirurgicale.

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com