Currently set to Index
Currently set to Follow

Confinement: S’installer dans une bulle de bien-être par nos sens

Et si le confinement nous permettait de nous rapprocher les uns des autres, et peut encore mieux de soi même ?

« Je suis dans le monde uniquement dans le but de composer » disait Franz Schubert.

Nous ne sommes pas tous musiciens mais acteurs …de notre vie !


Elle sera ce que nous en ferons ; elle dépend de nos choix : se lamenter, dormir, manger, lire, travailler et pourquoi pas rêver !

On ne s’accorde plus le temps de le faire, et les enfants redoutent par-dessus tout l’ennui, synonyme pour eux d’ennemi invisible.

La société toute entière, sollicitée en permanence, s’est installée dans ce mode de fonctionnement.

On ne s’arrête jamais pour se connecter à son « être intérieur ».

Et voila qu’un lion lâché dans notre jungle, appelé coronavirus nous y force !

Au milieu de la difficulté repose l’opportunité (Einstein), alors c’est le moment d’écrire une nouvelle partition, d’apprendre un nouveau chapitre sur ce qui est « vraiment » important pour vous ; en laissant passer l’orage qui finira par cesser …car tout passe !

Je vous propose de vous installer confortablement sur une chaise, si vous avez des enfants de former une « chandelle ».

Vous fermez les yeux ; en appuyant légèrement sur vos pieds, vous allez prendre conscience de votre présence dans la pièce, dans l’instant.

Votre ventre se gonfle et se dégonfle doucement comme un ballon, votre cage thoracique se libère de sa pression thoracique.

En vous concentrant sur votre ancrage (vos pieds) vous laissez venir à vous vos valeurs : la santé, le travail, l’école, l’amour, la paix etc…mais aussi des personnes qui vous sont chers.

Vous diffusez ces mots et ces visages par votre pensée et votre respiration dans tout votre corps, dans la pulpe de vos doigts, sur votre visage.

C’est une ondée qui s’installe en vous !

Elle a peut-être une couleur, laissez venir sans jugement.

Et cette ondée va vous entourer : elle va devenir une bulle dans laquelle vous allez pouvoir vous loger : vous protéger !

Prenez conscience de cette bulle dans laquelle vous pouvez vous réfugier, et tout en gardant les yeux fermés, vous allez vous asseoir sur le devant de la chaise et imaginez souffler sur toutes vos peurs et vos angoisses, logées dans votre ventre : celle du Covid 19, mais aussi toutes les autres.

Imaginez de gros nuages noirs qui défilent au-dessus de votre tète et que vous chassez


Quelques lectures intéressantes:

Vous allez aussi déplacer vos pensées négatives : je ne suis pas capable, personne ne m’aime etc….

Tout cela était dans votre tète et défile à présent au-dessus de vous , vous vous en détachez, vous êtes dans votre espace….

Enfin vous allez contracter vos jambes, vos bras mais aussi tout votre corps afin de vous libérer de ce qui entrave votre bien être tout simplement !

Et en douceur vous pourrez retrouver votre position confortable au fond de la chaise, vos yeux sont restés fermés ; vous allez pouvoir retrouver votre bulle de protection, vous installer sous un nouveau paysage, en laissant poindre le soleil, car après la pluie vient le beau temps.

Chacun peut s’imaginer dans son espace préféré : retrouver la maitresse, les copains : on va entendre leurs voix, se voir prendre sa place…

  • Aller dans son restaurant favori : on a dans la bouche son plat préféré, la gorge s’en rempli ;
  • On va imaginer se promener dans les bois, entendre les oiseaux chanter, toucher les arbres,
  • Se revoir en vacances peut être à la plage sentir sous les doigts le sable chaud,
  • Se connecter au rythme des vagues, à la chaleur du soleil…

On laisse aller…

On s’installe dans un autre monde par le biais de nos sens …..Dans le silence, chacun profite de sa bulle.

Quand le moment vous semble venu, vous ouvrez vos yeux et vous échangez avec les personnes qui vous entourent (les enfants, le conjoint…).

“J’ai pensé à mamie et à papi” diront peut-être les enfants,

“Je me suis vu au travail avec les collègues, on organisait un pot c’est ce qu’on fera bientôt” dira peut-être papa,

“J’étais à la plage, il faisait chaud, on était dehors…c’était bien !”

Le moment est précieux, on vient de vivre ensemble un moment hors du temps ; hors de cette période anxiogène, en allant chercher au plus profond de soi ses ressources intérieures.

La sophrologie, méthode psychocorporelle permet de s’installer dans sa capacité à mieux vivre son quotidien……et notre quotidien en ce moment il est parfois bien compliqué !

L’ennemi est invisible mais nos forces sont immenses : elles sont en nous, cultivons-les !

Courage !

Article rédigé par Anceline Sidlovski,
Sophrologue,
Prendre RDV pour une séance à distance
Mail: contact@sophrologie -mode-de-vie.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com