Currently set to Index
Currently set to Follow

Les vitamines C et D sont elles utiles pour lutter contre le coronavirus ?

Dans la panique ambiante, difficile pour tout un chacun de faire le tri parmi les conseils divers et variés que l’on peut trouver, y compris dans le domaine de la santé naturelle.

Faut il prendre des vitamines C et D, dans quelle quantité, sous quelle forme ?

On fait le point sur le vrai et le faux.


La vitamine C peut être utile contre le coronavirus ?

Vrai et Faux.

La vitamine C est nécessaire au fonctionnement du système immunitaire, permet de contribuer à la régulation de l’inflammation et est un puissant anti oxydant.

Donc il est vrai que si on est carencé en vitamine C, on est plus sensible aux infections virales ou bactériennes.

De plus, c’est une vitamine fragile, non synthétisée par l’organisme : il faut effectivement en consommer un peu chaque jour.

Si on rajoute à cela qu’une rumeur a fait état de résultats intéressants en chine avec une supplémentation à haute dose de vitamine C, il n’en fallait pas plus pour déclencher une ruée en pharmacie pour acheter cette précieuse vitamine…

En fait, dans cette étude, la vitamine était surtout testée pour son action anti oxydante.

 

Toutes les Vitamine C se valent ?

Faux.

Dans la majorité des cas, les consommateurs ont acheté de la vitamine C de synthèse, très mal reconnue et utilisée par l’organisme.

En effet, les vitamines de synthèse demandent un effort d’adaptation à l’organisme qui ne peut pas les utiliser telles quelles et doit les convertir : par exemple par l’ajout d’un groupe phosphate qui provient généralement de l’ATP, molécule nécessaire à la production de l’énergie cellulaire.

C’est donc une opération très coûteuse en énergie pour l’organisme, énergie qui ne sera plus disponible pour le système immunitaire…

Et une partie de la vitamine de synthèse sera purement et simplement éliminée, faute de pouvoir être utilisée, opération qui coûtera également de l’énergie.

Pour ceux qui ont acheté de la vitamine C d’origine naturelle, c’est mieux mais si elle est extraite (et donc seule) elle n’est pas aussi efficace que celle issue d’un aliment.

En effet sous forme naturelle, dans un aliment ou une plante, une vitamine est toujours (c’est une des petites merveilles de la nature) accompagnée de tous ses cofacteurs dans les proportions idéales pour que son assimilation soit maximale.

Dans un complément alimentaire, les doses sont toujours beaucoup plus élevées, mais l’absence des co facteurs rend l’assimilation moins facile.

Là aussi l’organisme doit éliminer le surplus : même si c’est plus facile qu’avec celle de synthèse, c’est un surcroit de travail à un moment où il n’en a pas besoin…

 

Il faut prendre de hautes doses de vitamine C pour qu’elle soit efficace ?

Faux.


Quelques lectures intéressantes:

De hautes doses ne servent pas à grand chose…l’organisme est naturellement adapté pour recevoir et utiliser de petites doses quotidiennes de vitamine C, pas des apports massifs.

Mieux vaut donc opter – si on doit se complémenter – par un apport sous la forme la moins transformée possible et par des sources variées (gélules de poudres d’acérola, ou camu camu ou cassis …) quitte à avoir des prises plus régulières (2 à 3 fois par jour).

Si on doit faire une comparaison, vous savez qu’il vaut mieux arroser votre jardin avec un goutte à goutte plutôt qu’un karsher si vous voulez que l’eau rentre vraiment dans le terrain… Pour la vitamine C c’est pareil : privilégiez la qualité, surtout pas la quantité, sinon vous pouvez faire plus de mal que de bien.

 

La vitamine D est efficace en prévention contre le coronavirus ?

Vrai et Faux.

C’est exactement comme pour la vitamine C : elle est nécessaire au système immunitaire, mais de synthèse ou à très haute doses, elle ne correspond pas à l’utilisation normale par l’organisme. Là aussi il faut la choisir sous forme naturelle et privilégier les minis doses journalières.

C’est bien de se complémenter, mais votre taux de vitamine D est très bas, il serait faux de prétendre qu’il va remonter dans les jours voire semaines qui viennent : c’est un peu plus long que cela.

Donc il faudra peut être soutenir votre système immunitaire grâce à des plantes comme l’échinacée, à des champignons comme shiitaké ou maïtaké, à de l’extrait de pépins de pamplemousse…etc.

Il serait inexact de se croire protégé car on prend de la vitamine D. Et si vous avez du mal à faire remonter votre taux, pensez à soigner votre foie et à apporter son co facteur essentiel : le magnésium !

Dans tous les cas, il n’y a pas de complément miracle et céder à la panique en absorbant de hautes doses de l’un ou de l’autre risque d’être défavorable, alors qu’une petite dose quotidienne pourrait peut être faire la différence...

Article rédigé par Marie Chetaille
Auteur Santé/Bien être
Diplômée CENA Robert Masson
Certificat de compétence en Homéopathie
Tel : 03 85 25 30 95
www.mariechetaille-naturopathe.fr




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com