Isoetharine mesylate: effets secondaires et indications

Isotec Pharmaceeuticals | Isoetharine mesylate – inhalation

Isoetharine mesylate: Indications et description

Isoetharine mésylate-inhalateur est un bronchodilatateur, utilisé pour traiter des maladies telles que l’asthme, la bronchite, l’emphysème et d’autres maladies pulmonaires. Mésylate isoetharine détend les muscles dans les voies aériennes pour améliorer la respiration.


Utilisez ce médicament exactement comment il a été prescrit par votre professionnel de la santé. Il n’est pas recommandé de l’utiliser plus souvent qu’indiqué, parce que l’utilisation excessive peut causer des effets secondaires ou de réduire son efficacité….

Isoetharine mesylate: Effets secondaires

Les effets secondaires les plus fréquents sont: vertiges, perte d’appétit, des nausées, brûlures d’estomac, goût étrange dans la bouche, l’anxiété, l’agitation, l’insomnie, toux ou augmentation de la transpiration. Si l’un de ceux-ci persiste ou s’aggrave, consultez votre médecin.


Quelques lectures intéressantes:

Des effets secondaires plus sévères besoin d’aide médicale dès qu’ils se produisent: une réaction allergique – difficulté à respirer, la fermeture de votre gorge, gonflement des lèvres, la langue, ou le visage, ou urticaire; douleurs à la poitrine ou un rythme cardiaque irrégulier….

Isoetharine mesylate: Précautions d’utilisation

Avant d’utiliser ce médicament informez votre médecin si vous avez n’importe quel type d’allergie. Dites à votre médecin si vous utilisez d’autres médicaments et si vous avez ou avez eu l’une des conditions suivantes: maladie cardiaque préexistante, l’hypertension artérielle, douleurs à la poitrine, le diabète, la maladie de la thyroïde, hypertrophie de la prostate, des antécédents de convulsions ou des accidents vasculaires cérébraux.

Pendant la grossesse et l’allaitement il n’est pas recommandé d’utiliser ce médicament sans l’avis de votre médecin…

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com